Immigration clandestine : des familles endeuillées dans la région de Kayes

0

Suite à un naufrage survenu dans la méditerranée, des jeunes de Kayes ont perdu la vie. Il s’agit de ceux qui sont originaires de la commune de Sero, dans la région de Kayes, et de ceux qui sont de Debo Massassi, dans le cercle de Diéma. Selon les informations, les sujets étaient des immigrants irréguliers. C’est dans la nuit du dimanche 30 au lundi 31 aout 2020 que cette triste nouvelle est parvenue aux familles des victimes.

 Amélioration des conditions de travail des aviateurs : le CNSP multiplie les démarches

Dans le cadre du renforcement des capacités de nos aviateurs, une délégation du CNSP a été reçue par les éléments de la base aérienne 101. L’objectif consistait à prendre contact avec ces derniers, voire à s’entretenir avec les aviateurs. La délégation était conduite par le 3e vice-président du CNSP, le colonel Modibo Koné. Par cette rencontre, il s’agissait aussi de se pencher sur la formation de qualité du personnel, l’amélioration de l’état des infrastructures, et la sécurisation du secteur. Les messages véhiculés par le CNSP étaient : la discipline, la rigueur dans le travail, la cohésion et l’équité. À la fin de la rencontre, la délégation a remis une enveloppe comme symbole d’encouragement.

Ségou : Des élèves stagiaires de l’armée outillés en droit international humanitaire

Du 24 au 27 aout 2020, un atelier de formation en droit international humanitaire a été organisé par le commandement du secteur 5 de l’Opération Maliko Théâtre Centre. Cet atelier a eu lieu au Camp Cheikh Amadou Tall de Ségou et concernait les Forces de défense et de sécurité. Cette séance de formation a ainsi permis d’outiller les bénéficiaires en matière de droit international humanitaire. Il s’agissait aussi de connaitre les règles applicables lors des conflits armés, voire l’analyse juridique pour toute violation flagrante desdites règles. Selon le colonel Patrice Dembélé, les stagiaires bénéficiaires doivent faire preuve de professionnalisme afin de gagner la confiance des habitants, les autres soldats, même face à l’ennemi. Il les a invités au respect des règles internationales. Puis de rappeler que le viol desdites règles peut occasionner un crime de guerre.

Ségou : La plateforme des associations de la jeunesse du Mali lance ses activités

Le week-end dernier, les activités de la plateforme des associations de la jeunesse du Mali ont commencé dans la région de Ségou. Selon les organisateurs, cette cérémonie vise à promouvoir l’émergence de la jeunesse. Pour l’occasion,  un bureau provisoire  a été mis en place.

Gao : Des travaux de curages des caniveaux par les jeunes

Le deuxième passage des travaux de curages des caniveaux s’est tenu le  week-end dernier à Gao, une région du Mali. Environ, 100 jeunes y ont pris part. Selon le maire de la commune urbaine, cette opération vise à prévenir les inondations dans la ville. C’était organisé par l’APEJ et le Conseil régional de la Jeunesse à travers le projet HIMO.

Diplomatie : En fin de mission, l’Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Royaume d’Espagne reçu en audience

Il se nomme Miguel Gomez De Aranda, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Royaume d’Espagne. En fin de mission au Mali, le diplomate a été reçu, lundi 31 août à Koulouba, par l’Ambassadeur Boubacar Gouro Diall, secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale du Mali. Ainsi, le diplomate étranger a, pour la circonstance, exprimé sa satisfaction vu l’excellente relation amicale et de coopération  liant les deux pays. Puis de rappeler l’engagement constant de son pays dans le processus de la paix, la présence du pays étranger  dans la Minusma, à l’EUTM, l’EUCAP Sahel, ainsi qu’à la Barkhane. Il a également rappelé  le rapport considérable du Royaume d’Espagne à la force conjointe du G5 Sahel. À son tour, le secrétaire général du ministère a exprimé la satisfaction, la reconnaissance et la gratitude du peuple et du Gouvernement malien pour la disponibilité du pays ami du Mali.

Gestion de la transition :

Les concertations nationales prévues les 5 et 6 septembre 2020

 

Le Comité national pour le Salut du Peuple organise au Centre International de Conférence de Bamako, les 5 et 6  septembre 2020 LES JOURNÉES DE CONCERTATIONS NATIONALES SUR  LA GESTION DE LA TRANSITION.

Ces rencontres ont pour objectif de convenir de la feuille de route de la transition, de définir l’architecture et les organes de la transition, et enfin  de contribuer à l’élaboration de la charte de la transition.

Prendront part à cette activité :

  • Les partis politiques
  • Les organisations de la société civile
  • Le M5 RFP
  • Les groupes signataires de l’accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger et les mouvements de l’inclusivité.
  • Les organisations syndicales
  • Les associations et faitières de la presse

L’événement est placé sous la haute présidence du Colonel Assimi GOITA, Président du CNSP.

Tous au CICB les 5 et 6 septembre 2020 pour prendre part aux concertations nationales.

” Ensemble pour une transition réussie”

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here