Karim va nous tuer, wallahi !

90
Le président de la commission de la défense nationale, de la sécurité et de la protection civile, l’honorable Karim KEITA
Le président de la commission de la défense nationale, de la sécurité et de la protection civile, l’honorable Karim KEITA

Tous les Maliens ont unanimement salué le travail remarquable des forces de sécurité de notre pays. Ce travail remarquable a été récupéré sur le plan politique par Karim Keïta, président de la commission de défense de l’Assemblée nationale, dans un reportage magistralement monté par l’ORTM. Dans son one man show, Karim Keïta se rend à l’hôtel Radisson, parle avec des blessés, qui soulignent d’un grand trait «ses» bons résultats. La coupe était pleine quand Karim s’est permis de donner des leçons aux Maliens, en leur demandant de changer de comportement. Pourtant, le jour de l’assaut, personne ne l’avait vu sur le terrain. Oui, là où les armes crépitent, Karim est introuvable. Lorsqu’il s’agit de recueillir les dividendes, l’opportuniste fiston national pointe son nez. On n’est ni surpris ni choqués, c’est du Karim Keïta tout craché. Ce qui a écœuré bon nombre de gens, c’est le fait que l’ORTM en a fait un événement politique d’importance nationale.

Même les sandwichs

Suite aux attentats à Paris, le niveau d’alerte est très élevé dans les pays européens, surtout en Belgique. Sur le vieux continent, plusieurs rencontres de football ont été annulées en raison de risques d’attentats. Les rares qui se sont déroulées, l’ont été sous haute surveillance. En France, les effectifs de sécurité ont été doublés dans tous les stades du pays. Comme en France, en Angleterre, plusieurs matches ont été joués dans différents stades avec le renforcement de la sécurité. Pour le derby en Espagne, le Real Madrid recevait le FC Barcelone, les supporters de Barcelone ont été accueillis dans les gradins 2 heures avant le match, cela pour des raisons de sécurité. Il a été demandé aux supporters des deux équipes de ne pas venir avec des sacs ou des objets durs. À l’entrée, tout le monde a été fouillé, mêmes les sandwichs que les supporters avaient en main ont été minutieusement examinés. Les intérieurs des morceaux de pain ont bien été regardés avant de les passer sous des machines. Une première en Espagne, car certains supporters du FC Barcelone commençaient à faire des grincements de dents. Heureusement que leur équipe a gagné la partie par 4 buts à 0, face à son grand rival le Real de Madrid qui a perdu à domicile.

D’un vendredi à un autre

De Paris à Bamako, les vendredis se suivent mais ne se ressemblent pas. Le  vendredi 13 novembre 2015 a été un vendredi noir à Paris. Avec plus de 130 morts et plus de 99 blessés, dans un chaos absolu, même si les Français n’en parlent pas. C’est différent du vendredi 20 novembre 2015 qui a fait 22 morts à Bamako, avec 6 blessés légers. Les ressemblances entre les deux vendredis, les attaques terroristes, des kalachnikovs utilisés ; les terroristes ont tué des innocents. Autre ressemblance, des lieux publics attaqués. À Bamako, les terroristes sont arrivés à bord d’un véhicule banalisé qui a coïncidé avec l’arrivée d’un autre véhicule 4X4 avec une plaque d’immatriculation diplomatique. Dont le chauffeur a dû avoir son salut dans la fuite. Face des terroristes qui parlaient anglais et avaient ouvert le feu sur les vigiles. Une fois dans le hall de l’hôtel, avec des armes automatiques, ils ont tiré sur tout ce qui bougeait. Faisant ainsi beaucoup de victimes avant de poursuivre certains clients dans les couloirs. Ils ont bloqué l’accesseur avant de se diriger vers le 3ème étage, lieu où les clients prennent le petit-déjeuner. Là aussi, ils ont tué certains clients de l’hôtel. Certains ont été tués dans leur chambre. C’est après que les deux hommes se sont retranchés au 7ème étage, avant de redescendre au 5ème étage, où ils seront localisés par des drones américains. C’est à ce niveau qu’ils ont été tués par la force spéciale malienne, sans avoir eu le temps d’utiliser leurs armes et grenades.

Trop de non-dits

La fusillade transformée en prise d’’otages, le vendredi 20 novembre, renferme beaucoup de non-dits. Visiblement, la France en était informée, d’où la fermeture de l’Ecole Liberté avant même la prise d’otages. La France avait donné des consignes pour que le personnel d’Air France soit déplacé vers un autre étage où ils ont réussi à les exfiltrer sans que personne ne s’en rende compte. Contrairement à la Belgique, l’Amérique, la Chine et la Russie, la France n’a perdu aucun ressortissant dans la prise d’otages. Un autre fait, c’est la tenue des travaux du comité de suivi, prévue pour jeudi et vendredi. Ces travaux se sont achevés le jeudi 19 novembre 2015, alors qu’ils devaient durer deux jours. Est-ce que les ex-rebelles étaient au courant de cette attaque ? L’arrivée de la force spéciale de Ouagadougou, l’autre fait troublant. Que penser de la création d’une cellule de crise à Paris suite à la prise d’otages à Bamako, et la mise en service d’un numéro vert ? Entre-temps, les médias français ont repris du service en oubliant les attentats à Paris, pour monter à Bamako, comme si cette attaque était la fin du monde, avec des informations erronées, non vérifiées sur place. Tout cela cache beaucoup de choses dans cette attaque contre l’hôtel Radisson.

Kati, le passage

Les deux terroristes, selon les témoins, sont venus du nord-est de l’hôtel Radisson, avant de faire parler des rafales à la porte. Un vigile a été blessé aux fesses et transporté à l’hôpital. Ils ont ensuite gagné facilement l’entrée de l’hôtel. C’est en ce moment que le 4X4 de l’ambassade des USA, venu chercher une cliente (ressortissante américaine du corps de la paix) à l’hôtel, stationnait. Le chauffeur du 4X4 a abandonné le véhicule pour sauver sa vie. Ce qui a fait dire à beaucoup de gens que les deux terroristes sont venus à bord de cette voiture, avec une plaque d’immatriculation diplomatique. Alors que les deux terroristes étaient venus à bord d’un véhicule banalisé. Ils seraient venus de vers Kati, selon plusieurs témoins. C’est pourquoi, pendant les premières heures de la prise d’otages, tous les véhicules en provenance de Kati ont été fouillés. Un dispositif sécuritaire a été mis en place aux alentours de Kati. Selon des renseignements, d’autres terroristes seraient cachés à Kati. Lesquels  pourraient faire une autre attaque à Bamako. C’est pourquoi les entrées et sorties de Kati font l’objet de contrôles, d’une surveillance totale afin de contrecarrer d’éventuelles attaques.

Le PC était à 100 mètres

Non loin de l’hôtel Radisson, un PC opérationnel a été installé par les responsables des services de renseignements dans un bâtiment situé derrière la maison d’Aliou Nouhoum Diallo. Tous les patrons de la police, DGSE, gendarmerie, même le ministre de la Sécurité sont passés par ce bâtiment. Selon nos sources, ces personnalités ont été précédées par les éléments de la Minusma qui étaient venus installer le périmètre de sécurité tout autour de l’hôtel. Les responsables du PC, bien qu’étant des patrons des services de renseignements, de la police, de la gendarmerie, de la protection civile et de la garde nationale, ont travaillé dans des conditions difficiles. C’est à partir de ce bâtiment que les Américains, avec leurs drones, ont fait les premiers plans de l’hôtel Radisson, qui a été vu et revu sous tous les angles pour contrôler les mouvements des deux terroristes. Des informations qui ont été utiles à l’opération de la force spéciale. Après, ce fut le tour des Français, venus de Ouagadougou, qui ont déployé des machines avant de fournir des informations permettant l’assaut final. Mais tout était coordonné par les responsables et patrons des structures de renseignement du Mali. Si l’opération a pris fin vers 17 heures, le PC est resté en activité plus tard que prévu afin de visionner toutes les images de l’hôtel, et s’assurer que personne n’était pris en otage.

Efficacité et discrétion

Un vieux flic à la retraite croit savoir que la DGSE malienne est l’une des seules structures efficaces que la dictature a léguées à la démocratie au Mali. Une structure qui est en train de monter en puissance, avec son unité spéciale, qui travaille dans la plus grande discrétion. La force spéciale de la DGSE fait la fierté de cette direction, qui est en train de sortir des écoutes d’hommes politiques ; écouter uniquement les radios privées ou lire les journaux. «De nos jours, ils font ce travail. Mais ce n’est plus leur tasse de thé parce qu’il y a à faire. La sécurité avant tout», ajoute le flic à la retraite. En plus de l’efficacité, il y a de la discrétion dans leur démarche. Ils mènent des enquêtes sous vos pieds sans que vous ne vous en rendiez compte. Au cas où la cible ferait de la résistance, ils recourent alors à la force. Ce qui est normal face à des terroristes. Lors de la libération des otages de l’hôtel Radisson, les maîtres des lieux étaient les hommes de la force spéciale de la DGSE malienne, composée d’éléments de toutes les unités de l’armée malienne. Efficacité et discrétion sont leur slogan.

L’ORTM rate l’occasion

L’Office de Radiodiffusion Télévision du Mali (Ortm) vient de rater la belle occasion de se réconcilier avec le peuple malien. Imperturbable alors qu’une fusillade se transformait en prise d’otages à l’hôtel Radisson de Bamako, le vendredi 20 novembre 2015, la télévision nationale n’a fait autre qu’un flash à 10 heures. Rien  d’autre. Tout l’assaut s’était déroulé sans que l’Ortm soit capable de nous en montrer les images. En direct. Quand il s’agit des soirées inutiles, des festivités folkloriques, qui n’apportent rien à nos populations, l’Ortm fait des directs. Mais la nation en danger est le dernier souci des agents de l’Ortm, sous le contrôle du ministre Choguel Maïga. Tout-puissant directeur de l’Ortm. Encore pire, dans le journal télévisé de 20h15, le gros machin de Bozola a diffusé des interviews dont les contenus pouvaient servir à chaud. L’Ortm est spécialiste du non événement : après l’assaut final, montrer des ministres dans les conseils de cabinet, l’arrivée du président, ou encore les blessés dans les hôpitaux. Alors que les autres médias faisaient le bilan de la prise d’otages. Les Maliens assoiffés d’informations se sont contentés des radios privées et de la presse internationale.

Le professeur Choguel

Notre ministre de la Communication, porteur des paroles climatisées des conseils de cabinet, brille chaque fois par son absence quand il s’agit du Mali. Oui, parce qu’il n’en tire aucun bénéfice politique. Des illustrations foisonnent : le décès présumé du président de la République, les attaques terroristes. C’est pourquoi il avait réuni les chargés de communication en bon professeur pour leur tracer la voie à suivre. Le professeur Choguel veut créer une revue gouvernementale, pour condenser les faits et gestes des ministres ; il parle même de la publication des rapports de missions de nos ministres. Le professeur Choguel a, au cours de sa première leçon, expliqué sa politique de communication. Pardon, la politique de communication du gouvernement qui, selon lui, a besoin d’un budget consistant. Il a exigé de ses étudiants des travaux dirigés. Chaque chargé de mission lui doit désormais un compte-rendu détaillé des activités de son ministre. Un comité a été mis en place à cet effet pour la coordination des textes. Vraiment, Choguel n’a rien à faire. Chaque fois qu’il est en manque de visibilité, il réunit les chargés de mission des départements pour leur raconter sa vie. Comme les autres ministres ne sont pas dupes, on verra bien ce que ça va donner.

Bravo à la force spéciale

Une fois n’est pas coutume : à la DGSE, ce qui lui appartient ! Cette unité spéciale vient de faire la preuve de son efficacité en neutralisant les terroristes retranchés à l’hôtel Radisson. Force est de constater que l’assaut a été mené de bout en bout par les éléments de la force spéciale malienne. Le colonel-major Salif Traoré, ministre de la Sécurité intérieure et de la Protection civile, l’a répété plusieurs fois sur les antennes de la VOA. «Des partenaires nous ont aidés en renseignements, logistique sanitaire, mais c’est la force spéciale malienne qui a fait tout le travail à l’intérieur de l’hôtel jusqu’à la neutralisation des deux terroristes». IBK, dès son retour de N’Djamena, est revenu sur la même chose : «Je remercie les pays amis qui nous ont aidés. Je salue le professionnalisme de la force spéciale du Mali…». En tous cas, l’unité spéciale de la DGSE malienne n’est pas à son premier coup, et chaque fois elle intervient, c’est avec succès et dégâts minorés.

Annulations

Au début de la prise d’otages du vendredi 20 novembre 2015, plusieurs activités ont été annulées. Après la fin de l’assaut, le ministre de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme a informé de la décision du Mali, en concertation avec l’Organisation internationale de la francophonie, de reporter le Forum francophone sur la diversité des expressions culturelles à l’ère du numérique, devant se tenir du 22 au 25 novembre 2015 à Bamako, dans le cadre de la commémoration du 10ème anniversaire de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles de 2005. Cette décision fait suite aux événements survenus à l’hôtel Radisson, ce vendredi 20 novembre 2015. Dans la foulée, plusieurs activités ont été annulées : des concerts comme celui du chanteur guinéen Sékouba Bambino qui se trouvait à l’hôtel Radisson lors de la fusillade ; la rencontre sur l’islam et le radicalisme ; le déplacement de certaines personnalités à l’intérieur du pays. Le gouvernement, lors de son conseil des ministres extraordinaire tenu à Koulouba le même vendredi, a décrété un deuil national de 3 jours. L’état d’urgence aussi a été décrété ; cela interdit tout regroupement ou rassemblement.

Mimétisme  

Le gouvernement malien suit les brisées de la France. Attentat et prise d’otages ne sont pas synonymes, mais en France comme au Mali, on a décrété l’état d’urgence dans le feu de l’action. L’état d’urgence est une restriction aux mouvements des personnes,  regroupements de masse et autres activités. L’état d’urgence, c’est aussi pour les perquisitions à domicile sans autorisation, comme cela va se passer au Mali. Le deuil national de 3 jours, pour les victimes, est aussi une imitation. Cela peut passer parce qu’il s’agit d’avoir une pensée pour les victimes. Mais le Mali n’avait pas besoin d’état d’urgence de 10 jours, même s’il y a eu beaucoup de morts dont des étrangers. Le deuil national de 3 jours était suffisant.

PARTAGER

90 COMMENTAIRES

  1. si Karim n’est pas un agent de la sécurité pourquoi voulez-vous il se rendre a ce lieu
    Mais pourquoi c’est lui que vous emmerder

  2. Malgré vos méchancetés sur Karim,ce monsieur ne vous prête même pas attention et continue d’avancer.
    Mais,laissez en paix maintenant!!!

  3. Karim n’est pas le ministre de la sécurité intérieure, ni le ministre de la défense et l’attaque ne s’est pas encore produit dans sa commune. Pourquoi voudriez-vous qu’il fusse présent au moment de l’attaque. Même s’il s’était rendu là-bas aussi, vous auriez quelque chose autre à dénoncer. Allez-y-vous faire voir ailleurs.

  4. Vraiment nos journalistes me font honte. Les forums et sites qui sont la vitrine de notre pays sont devenus de véritables dépotoirs d’articles de journalistes de tout genre qui ne savent pas le rôle qui est le leur. Je suis vraiment peiné car le “libertinage d’expression” a pris possession de ces sites que les responsables revoient leur modes de fonctionnement sinon c’est vraiment le grand bordel.

  5. Karim s’est rendu à l’hôtel Radisson avec son papa pour faire le constat.
    nous devons être très vigilant.Aussi assurer les arrières
    de l’autre

  6. Karim s’est rendu à l’hôtel Radisson avec son papa pour faire le constat.
    nous devons être très vigilant.Aussi assurer les arière de l’autre

  7. Malgré vos méchancetés sur Karim,ce monsieur ne vous prête même pas attention et continue d’avancer.
    Mais,laissez en paix maintenant!!!
    Est il le seul député à l’assemblée nationale?
    Moi je pense que vous feriez mieux de vous concentrer sur vos vies et laisser cet homme travailler pour son peuple.

  8. Moi personnellement je salue la réaction des autorités du pays face à cette attaque et je félicite et remercie les forces spéciales, les agents de la protection civile et les forces internationales pour leur intervention spontanée qui a permis de réduire le nombre de morts.

  9. Soumaïla cissé a visité le Radisson et a aussi visité les malades à l’hôpital; cela n’a tuer personne et ce sont les apparitions télé de karim qui ont fait des morts.
    Mali journalissi hou aw té sabali sah!

  10. karim Kéita n’est pas ministre de la sécurité ni président de la république ,
    il exerçait ces fonctions.Un journaliste idiot restera toujours idiot

  11. Dans quel genre de pays sommes nous avec des journalistes qui se contredisent à longueur de journée.
    Le ministre de la sécurité qui devait aller sur le terrain,il y est effectivement allé et vous avez critiqué cela et Karim qui n’avait pas sa place n’y est va pas allé et la encore vous vous plaignez.
    Quel genre de journalistes êtes vous?Est il aussi mauvais d’être le fils d’un président?

  12. Si cet article est une plaisanterie, elle est vraiment de très mauvais gout. Nous sommes dans un pays organisé donc chaque autorité a ses compétences. La commission défense de l’AN a pour but de voter les lois pour permettre à toutes les composantes de l’armée de bien fonctionner et non aller sur le champ de bataille pour faire la guerre.
    Cet article est vraiment ridicule!

  13. Le premier responsable de la défense en l’occurrence le ministre Salif traoré c’est rendu à l’hôtel Radisson et de ce fait Karim n’a rien à y faire.

  14. Il est vraiment très difficile d’être un fils de président dans notre pays et d’avoir des ambitions.
    En ce que je sache,Karim ‘étais pas le seul député absent sur les lieux de la prise d’otage.
    Mais pourquoi c’est sur lui seul que les journaliste s’acharnent.
    Devait il prendre les armes pour aller au front?

  15. SI Karim n’est pas aller sur le lieu des attaques où peut bien être le problème?
    Si le reporter( les attardés mentaux) ne sont pas contents qu’ils lui retirent son salaire.
    ON en a assez de vos bêtises à la fin.

  16. Au lieu de demander à karim d’aller sur le théâtre des opérations vous même qui vous dites REPORTER pour ne pas dire REPORTE deviez aller à la quête de l’information au lieu de rester à regarder France 24 et tirer des conclusions aussi stupides.
    L’homme de terrain c’est vous.

  17. Mais ils sont vraiment malades ceux qui ont publié ce déchet dit article.
    Que peut bien faire un législateur sur un champ de batailles?
    Ma stupéfaction est grande face à ce déchet qui est plus nocif que ceux que nous avons l’habitude voir. Je ne sais vraiment quoi dire…

  18. Cher journaliste,je veux demander où étiez vous lors de cette prise d’otage?
    Au lieu de vous asseoir pour dire que Karim n’était pas sur le terrain,vous feriez mieux d’aller aussi souvent sur le terrain pour avoir les bonnes information et non le contraire.
    Ce genre de terrain c’est pour les agents de sécurités et les journalistes et en ce que je sache Karim n’est ni l’un ni l’autre. 😀 😀

  19. Hééééééééééééééééééééééé!
    C’est quoi ça encore?
    Qu’a bien pu faire Karim keïta pour être détesté par nos journaleux à ce point?
    Je me demande si les gens savent faire la différence entre un agent des forces de l’ordre et un député?
    Si vraiment ce journaleux savait il ne nous imposerait pas cette bêtise.
    Vraiment!

  20. Pourquoi voulez vous que Karim soit forcement sur les lieu de la prise d’otage?
    Est il un agent de sécurité ou un journaliste?
    Il est arrivé sur le lieux juste au moment où il devait y arriver.
    Et je veux savoir quel est le ministre qui ou le député qui sur ces lieux?
    Espèce de journaliste de pacotille.

  21. Je ne sais pas comment qualifier ce torchon? Car un torchon est encore mieux que ce truc publié sur ces forums car ceux qui ont publié cette énormité sont de vrais imbéciles.
    Comment quelqu’un qui réfléchit ou du moins qui a une cervelle peut demander à un député d’aller sur les lieux d’un affrontement armé. On en voit des idioties sur ces forum mais la c’est le comble.

  22. Ce journaliste est un aigri. Mais qu’à cela ne tienne, cela n’enlève rien à la personnalité du fiston national.
    Ils y a des gens qui se nourrissent de l’aigreur. 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯

    Nourrissez-vous jusqu’à vous rassasiez. 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀

    KARIM est une personnalité responsable, il avance, il fait son petit bonhomme de chemin. J’imagine que le journaliste fait aussi son petit bonhomme de chemin 😳 😳 😳

  23. Les journalistes maliens sont constamment en train de chercher à polémiquer. 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁

    Pour quoi Karim devrait être présent pendant que les balles retentissaient dans le Radisson ? 😯

    Pour quoi devraient-ils être là ? 😯 😯 😯

    A ce que je sache, KARIM n’est pas un agent de force de l’ordre, je ne comprend pas pour quoi, il devrait être le premier sur le terrain. Karim n’est pas un chef de troupe. C’est quoi cette embrouille??? ❓ ❓ ❓

  24. C’est quand même curieux de constater que la tête de Karim inspire tant les journalistes maliens au point d’écrire des livres de cuisine pour relater ces faits et gestes du fils IBK. 😯 😯 😯

    Il n’a profité d’aucune situation. Les hommes politiques sont arrivés chacun à leurs tours, personne n’a rien dit. Pourquoi tant d’acharnement sur Karim Keita ? ❓ ❓ ❓ ❓ ❓

  25. Dans ce pays rien n’est jugé bon. Toujours est-il qu’on critique pour ne rien apporter de positif. Cette opposition est vraiment un mal pour ce pays.

  26. Je crois qu’IBK s’est adressé aux pays qui ont des ressortissants dans la prise mais à créer un deuil international, soyez raisonnable monsieur.
    Donc l’état d’urgence n’est pas important à vos yeux? Vous ne cesserez jamais de nous surprendre

  27. l’annulation des évènements était normal dans le respect de l’état d’urgence interdisant tout rassemblement public. C’est pour éviter d’éventuelle attaque.

  28. Il n’ ya pas eu d’évènement populaire au point de mettre les forces de sécurité dans les rues et cela amènerait la psychose dans la population.

  29. Arrêtez de vouloir créer d’autres brèches comme vous savez bien faire. Selon vos dits la France serait-elle informée de cette attaque? Vous me changerez jamais vos habitudes.

  30. nous déplorons l’irresponsabilité de certains journalistes sous-informés qui désinforment la population. Ils nous ont fait croire que le véhicule utilisé était d’immatriculation diplomatique. c’est de l’intox

  31. Nous saluons la participation des forces étrangères qui ont apporté leur expertise qui nous a permis de réussir cette mission. C’est vrai que les conditions de travail n’étaient faciles mais nous remercions votre patriotisme.

  32. L’honorable KARIM est le président de la commission de défense et de la protection civile. Il doit suivre de près cette situation. Mais je m’en doute que KARIM soit un élément des forces spéciales pour être sur le terrain lors de l’assaut final monsieur le journaliste.

  33. IBK a mis un accent particulier sur la formation de cette unité qui a encore faire parler d’elle. Nos vifs remerciements à ces vaillants éléments.

  34. Comment voulez vous que l’ORTM soit sur le terrain pendant la fusillade? Mais vous même, vous êtes journaliste aussi à la recherche d’informations justes? Sachez que dans ces genres de situation c’est de la cellule des services de communication de l’armée qui donne les images à la télévision nationale.
    C’est votre information IGNARE

  35. Ces gens seront traqués, arrêtés et jugés selon la loi de notre pays !!! Nous avons une totale confiance en nos autorités et en leur décision pour l’accomplissement de cette tâche !!!

  36. Si on ne décrète pas un État d’urgence dans cette situation qu’est qu’on va faire alors ? Ne soyons pas aussi naïfs que cela, faisons face à la réalité pour une fois dans ce pays !!!

  37. Nous sommes à un moment où tous les fils du MALI doivent unir leurs forces pour aider nos autorités à lutter contre ces terroristes dans notre pays !!! Mes condoléances aux victimes et prompte rétablissement aux blesses de ce drame !!!

    • Merci mon frère, c’est ce que nous tous voulons, “s’unir pour combattre” mais d’après toi est-ce que nos autorités ont d’abord engagé le combat contre le terrorisme ??
      En tout cas ce que nous nous voyons est la libération de ceux-là même qui ont fièrement tranché nos mains et nos pieds devant les projecteurs du monde entier. Ce que nous voyons est l’accueil triomphal accordé à nos bourreau sous nos yeux.

      Si les autorités veulent nous unir dans ces conditions……..

  38. Cette décision doit être prise dans ce pays, il y va de la sécurité des maliens et du MALI tout entier, celui qui ne voit pas cela franchement je me demande comment est-ce qu’il peut réfléchir !!!

  39. Moi j’appelle tous les maliens au calme, à ne pas céder à la panique car c’est ce qu’ils veulent !!! Je les appelle aussi à soutenir nos autorités dans la prise les mesures nécessaires pour éradiquer ce fléau de notre pays avant que ça ne dégénère !!!

  40. Les maliens doivent soutenir cette décision d’État d’urgence quelque soit leur sentiment, de plus c’est pour notre propre sécurité. Nous sommes de cœur avec les victimes, c’est un acte vraiment odieux, j’espère que le tout puissant va les accueillir dans son paradis !!!

  41. Cet État d’urgence est le bienvenu dans ce pays surtout après ce qui vient de ce passer aau Radisson, il ne serait pas judicieux de notre part de nous exposer encore plus !!!

  42. Il n’y à absolument rien à dire sur cet État d’urgence, c’est assez logique qu’il y ait un État d’urgence surtout après ce qui vient de ce passer, et nos autorités l’ont décrété !!!

  43. Cette décision doit être respectée et soutenu par tous les maliens, car il y va de notre sécurité à tous !!! Nous n’avons à nous plaindre de quoi que ce soit dans cette situation !!!

  44. Merci pour vos avis . Cela prouve que le Mali regorge vraiment de grands intellectuels honnêtes allergiques à l’injustice. Le Mali, c’est pas eux, mais c’est nous.

  45. C’est vraiment dommage pour ce pays qui n’a pas de bons journalistes. Même dans une telle situation certains d’entre eux se donnent aux critiques. Karim n’est-il pas un citoyens? N’a-t-il pas le droit de se rendre à l’hôtel Radisson Blu. Etait-il le seule à se rendre là-bas? 😀 😀 😛 😛 😛

  46. Aidez-moi, chers compatriotes, à savoir ce que l’honorable Karim Keïta a fait pour mériter une telle haine des hommes de médias au Mali? Même quand le pays est en deuil certains journalistes font des critiques à son endroit. 😀 😀 😛 😛 😛

  47. Le conseil des ministres a décrété le deuil national et l’état d’urgence sur toute l’étendue du territoire national. Toutes mes condoléances aux familles des victimes de cette attaque. 😛 😛 😛 😀 😀 😀

  48. Le conseil des ministres lors de a session extraordinaire suite à la prise d’otages du vendredi 20 novembre 2015 a décrété un deuil national avec un état d’urgence. L’heure est, certes, grave mais la population doit garder son sang-froid face à cette situation. 😀 😀 😛 😛 😛

  49. Que la terre soit légère aux victimes. Je souffre carrément de cette attaque. Comme on a l’habitude de le dire, on ne peut rien contre la volonté de Dieu. Même si je sais que le tout puissant ne peut pas vouloir de ses créatures jusqu’à ce point. Mais rien ne passe inaperçu de l’omniscient, l’omnipotent et l’omniprésent. 😀 😀 💡 💡 💡

  50. Que la terre soit légère aux personnes tuées dans cette prise d’otages de l’Hôtel Radisson Blude Bamako. S’il vous plait, laissez un peu l’honorable Karim keïta en paix avec vos critiques bidonnes. 😛 😛 💡 💡

  51. Toutes mes condoléances aux familles des victimes. Le Mali ne méritait pas cette attaque terroriste. J’invite toute la communauté internationale à unir leur effort pour combattre le terrorisme. Je salue le gouvernement pour la situation d’état d’urgence qu’il a décrété. 😀 😀 😀 💡 💡 😆 😆

  52. Le Mali tout entier est en deuil après cette prise d’otages et son bilan de victimes : une vingtaine de morts des blessés et seulement deux assaillants abattus. 😀 😀 😛 😛 8) 8)

  53. Les autorités maliennes sont les seules à pouvoir décréter l’état d’urgence sur le sol malien. ne soyez pas bêtes, monsieur le journaliste. Certaines questions ne doivent pas être posées. Néanmoins laissons nos controverses de côtés et prions tous pour les âmes des personnes tombées dans cette attaques reposent en paix. 😛 😛 😀 😀 😀

  54. Je suis pour une coalition entre toutes les forces de la Communauté Internationale pour mettre fin à l’hégémonie des terroristes. Après la France ils frappés fort au dans la capitale malienne avec comme bilan une vingtaine de morts et de blessés. 😀 😀 😛 😛 😛

  55. J’ai confiance à Karim et à son avenir politique. Il commence bien, contrairement à ce que d’autres crois sur lui, moi je voie que cet homme vole de ses propres ailes…
    Je pense que même si le Mali devient ses pays dans lesquels le pouvoir est transmis entre père et fils, ça ne serait qu’une continuité des projets.

  56. Karim Keïta n’est pas comme les autres fils de président des autres pays de l’Afrique. Il n’est pas de ceux qui sont orgueilleux de ceux qui profitent de la position de leurs pères pour se faire des richesses illicite, nous maliens, nous devrions beaucoup nous rejoue de cella.

    Karim malgré sa position a compris qu’il est plus noble de travaillé pour soi-même, que de le faire pour les autres.

    Karim s’est donner à la politique malienne, il a décidé de rendre service à son pays. Nous lui devons une grande confiance pour rien que ça. Car il nous a respectés. Ceux-ci est comme un message, un message envers tous les fils de ce pays et plus particulièrement un message envers la nouvelle génération qui ne savent pas quel choix faudra-t-il faire entre son propre pays et un autre quand le choix nous serons données ?

    Mieux vaut de planter une feuille dans le champ de ton père que de planter des manguiers dans le champ de votre voisin. Construire un nid d’oiseau dans le pays de tes ancêtres au lieu de le faire un château dans ceux des autres….

    Bonne Chance à Karim Keïta, nous sommes fiers de son choix de servir le Mali…

  57. Si Karim bouge, des journalistes parlent et s’il ne bouge pas aussi des journalistes parlerons…
    Franchement cela devient un véritable problème en Afrique quand nous sommes fils de président. Nous savions tous que Karim est un homme compétant que sans la position de son père il pourrait même se défendre mieux que ça. Mais des journalistes se mettent à raconter des n’importes quoi sur lui…
    Nous ne pouvons que lui souhaiter bonne chance, et qu’il ne doit pas écouter ses journalistes car après tout ceci parlerons et dirons seulement ce qu’ils veulent, le comble est que ceux qu’ils disent sont toujours différent de la vérité.

  58. Karim est un homme très important, Il peut garder la tête sur les épaules. Il fait une bonne politique et doit garder la même position pour le moment, le moment venue nous lui apporterons tous nos soutiens. Nous sortirons plus que nous n’avions été pour son père en 2013.
    Pour le moment Karim doit toujours continuer d’apprendre la politique malienne comme son père, nous ne finissons jamais d’apprendre. Bonne chance pour les moments qui viennent.
    De toutes les façons ses journalistes parlerons quand même.

  59. Karim fait tout pour être apprécier, mais des journalistes de n’importe quoi se permettent de dire du n’importe quoi sur sa personne, mais Dieu merci, tout ceux-ci parlent à l’air car dans ce pays chacun connais la conception de l’autre et Karim, comment s’en prendre à sa population contre ses journalistes qui échouent à chaque tentative.

  60. Mais que veut dire exactement ce journaliste ?
    Karim est le président de la commission de défense, il devrait être en ce lieu de drame et donner son avis, il y’ a quoi d’autre encore ?

  61. Karim keïta est vraiment en train de remplir ses devoir, nous n’avons rien à lui rapproché franchement.

  62. Oui Karim comme vous le dites, nous devons changer de comportements, ce changement est vraiment important en ce moment.
    Oui le papa appel à la vigilance,
    Le fils appel au changement !!!
    Au Mali rien que du bonheur…

  63. Nous sommes tous des maliens, et dans cette situation chacun est libre d’apporter une contribution,
    Quand Karim demande un changement de comportement, il fait référence à la vigilance, à tenir bien compte de la situation, il demande aux uns et aux autre de garder les yeux sur tout ce qui bouge, et nous devons changer envers des bons comportements.

  64. Monsieur le journaliste nous nous avons d’autres préoccupations qui ne sont pas tes conneries. Le pays est dans une telle situation comment une personne morale peut se permettre de faire des critiques qui n’ont aucune avantage si ce n’est pas de créer le désordre. Il est qu’on avance vraiment.

  65. J’appelle tous les maliens d’éviter les polémiques en ce moment et de partager ce petit moment dur avec nos sœurs et frères qui ont été touché dans ce drame. Ces diffamations ne nous servent à rien, le Mali a besoin de l’unité nationale en ce moment précis. Nous avons un ennemis face à nous et nous devons tous le combattre.

  66. Le journal REPORTER ne sait plus comment payer ses employés en cette fin du mois il se sert de KARIM KEÏTA pour avoir un peu de sou. Bravo mais vous ne racontez que des conneries, au lieu de penser aux victimes et chercher à donner des informations sur l’état d’avancement de la situation à la population les inconscients pensent autrement. Que Dieu nous sauve!!!

  67. Karim est encore today l’objet de nos acharnements et diffamations surtout en ce moment tragique. Monsieur le journaliste ayez SVP un peu de conscience de respecter ces trois jours seulement.

  68. Si c’est KARIM votre problème je sais que vous allez vraiment souffrir dans la vie parce que personne ne peut contre la volonté du tout puissant. Là où KARIM se trouve c’est la population qui l’a mis là-bas, donc vos diffamations ne pourront rien contre lui.

  69. Karim n’est pas le ministre de la sécurité intérieure, ni le ministre de la défense et l’attaque ne s’est pas encore produit dans sa commune. Pourquoi voudriez-vous qu’il fusse présent au moment de l’attaque. Même s’il s’était rendu là-bas aussi, vous auriez quelque chose autre à dénoncer. Allez-y-vous faire voir ailleurs.

  70. Vous les idiots il faut vous renseigner d’abord avant d’aboyer. Chaque jour vous vous donnez à des ridiculisations. Est ce que que KARIM est un agent de sécurité ou bien c’est écrit dans quel texte que s’il y’a eu l’attaque que c’est obligatoire que le président du comité de défende s’y rend là bas. Vous êtes vraiment des tarés faits.

  71. Le journal REPORTER ne sait plus comment payer ses employés en cette fin du mois il se sert de KARIM KEÏTA pour avoir un peu de sou. Bravo mais vous ne raconter que des conneries, au lieu de penser aux victimes et chercher à donner des l’état d’avancement de la situation à la population les inconscients pensent autrement. Que Dieu nous sauve!!!

  72. toi le faut journaliste payé pour salir le nom,pour Karim c’est le don de Dieux (le tout puissant) donc toi le pauvre Madian (gueribou de la rue) laisse le douwaou din en paix

  73. Tout cela n’est que des scenarios inventé pour nuire à l’image du jeune Kariam, vous devriez avoir honte. De toutes les façons, à votre place j’aurais honte d’écrire un article pareil sans le soutenir.

  74. #Nous sommes tous Bamako, tous les cinq continents du Monde sont devenus ces derniers temps Mali. En tant que malien, j’en suis reconnaissant, et convie tous ces continents à s’unir pour bannir le terrorisme.

  75. Je ne s’aurai resté ainsi, sans pour autant adresser mes sincères remerciements à nos vaillants soldats. Ils ont été braves, sans eux, ces deux terroristes allaient commettent bien plus que ces meurtres.

  76. Ayez le bon sens des choses, le jour où l’attaque s’est produite, combien de ministres se sont rendu à l’hôtel Radisson Blu ?????

  77. Je me demande bien comment les journalistes maliens écrivent des articles et refuse de les signer ? Quand même si tu dis quelque chose tu dois être au moins être en mesure de t’afficher.

  78. Ça se voit bien que ce monsieur n’a rien à dire, or, quand ça arrive d’avoir l’inspiration bloqué. La seule solution est de la fermer pour ne pas raconter des bêtises.

  79. C’est bien ignorant de votre part de parler ainsi, alors que vous n’avez rien à dire sur ce qu’il a fait. Il est tout à fait de son droit de se rendre sur les lieux de l’attaque quel qu’en soit le moment.

  80. Comme c’est lamentable de votre part, et pourtant vous avez tellement l’air de si convainquant et véridique dans votre article. Mais en réalité tout cela n’est qu’une comédie car vous n’êtes même pas en mesure de vous déclarer.

  81. Si je me rappel bien, Karim s’est rendu à l’hôtel Radisson avec son papa pour faire le constat. Donc, cela étant, c’est sa deuxième fois de visiter cet hôtel, vous voyez Me l’anonymat vous êtes mal informé.

  82. A votre place, j’aurai préféré gardé ma plume en bonne état, que d’écrire un article dont je ne suis même pas capable de signer. En tant qu’homme, si vous êtes sur de ce que vous dites, il faut quand même assuré.

  83. Je me demande bien ce que ses journalistes peuvent avoir contre le premier fils du pays Karim Keïta ?
    ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓
    L’honorable Karim Keïta est Le président de la commission de la défense nationale, de la sécurité et de la protection civile.
    Karim doit bel et bien être présent dans ses variétés de situations, en tant que Président de la commission de défense, il doit avoir un mot à dire, une idée sur chacun de contre sécurité du pays.
    ❗ 😯 ❗ 😯 ❗ 😯 ❗ 😯 ❗ 8)
    Et ce n’est pas parce qu’on est fils de président qu’on ne remplit pas ses devoirs envers les serments prises.

    Loin de ça….. 💡 💡 💡 💡 💡 💡

    Et si Karim n’avais pas participé à ses obligations, les bouches auront été plus tranchant en critiques que celle-ci.
    👿 👿 👿 👿 👿
    Et maintenant qu’il le fait aussi, des journalistes ont quelque chose à dire sur lui,,,,,,,
    Hahahahhahhahhahahahahahha !!!!
    :mrgreen: :mrgreen: ma très chère patrie le MALI…
    😳 😳 😳 😳 Merci. 😛 😛 😛 😀 😀
    ,,,,,,,,,,c’est compliqué de satisfaire le malien,, surtout sa presse.,,,,,,
    ,,,,il faut le dire, le malien n’est jamais satisfait. Il a toujours quelque chose à dire. 😆 😆 😆 😆
    :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
    Karim peut donner des leçons aux maliens quand et où il le peut, avant tout Karim est un malien fier. Il est en position raisonnable pour apporter ses contributions. La moindre des contributions c’est de donner des leçons aux maliens, il est en plein dans le bain, et à mon avis nous devons bien prendre soin de ses conseils.
    😉 😉 😉 😉 😉 😉
    Comme il le dit, « Nous devons changer de comportement, » ses mots sont sortis à travers un souci envers le peuple du Mali.
    Il a raison, nous devons changer de comportements, et c’est dans l’intérêt de notre propre personne.
    Changer de comportement parce que le pays est en des situations difficiles, en ce moment des mauvais comportements peuvent nous être fatal.
    ❗ 😯 ❗ 😯 8) 8) 8) 8)
    Je me rappel bien, il y’a deux jours de cela un article disais que Karim est allé au lieu de l’attaque avec son père et que la délégation du président est arrivé avant même que des enquêteurs ne soient au lieu du drame.
    Mais, 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄
    A cause de sa position de premier fils, d’autres se permettent de dire des choses pas douces à entendre…
    Nous devons avoir un minimum de respect envers cet homme, car il le mérite de nous maliens. Pas parce qu’il est fils de président, nous devons du respect à cet homme pour son choix et son amour au peuple, parce que Cet homme a choisi la voie de servir son peuple, contrairement à d’autres fils de président des autres pays de ce même continent.
    Dieu merci Karim joue bien son rôle, il prend bien en charge de la commission de défense.
    🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄
    Maliennes et maliens, il faut qu’on ait une mentalité juste envers ceux qui nous tendent leurs mains, envers notre autorité.
    Restons nous-même, unissons-nous pour la nation, soyons fiers d’être des maliens, il y a lieu d’être fier. 😀 😀 😀
    Que Dieu vient en aide à mon MaliBa…

    😉 😉 😉 😉 😉 😉 malien et fier… 😀

  84. Surpris ? Vous avez dit surpris ? Ça fait longtemps que ce mot a disparu du vocabulaire politique Malien. Tenez :

    -Nous avons un avorton de Général-chieur Sanogo qui est le militaire le plus gradé de l’armée.

    -Nous avons à la tête de la commission défense un Bourboule comme Karim qui, de sa vie n’a entendu le bruit des armes qu’à la télé alors que le pays est plus qu’en guerre mais occupé.

    -Nous honorons les criminels avérés (terroristes, trafiquants de drogues et de cigarettes, violeurs,….) qui seraient moins pires que l’opposition Républicaine.

    – …… on ne peut pas tout citer…..

    -Et pour couronner le tout, et Président qui passe la moitié de son temps à se promener pour ramener les investisseurs où lui-même ne peut pas se rendre. Tout ça au détriment des forces de défense et de sécurité qui de démènent avec le strict minimum.

    Et comme le Bon Dieu n’a rien à faire, à lui on demande de sauver le Mali. Nombreuxsont les posts des pintades quise terminent par

    ALLAH SAUVE LE MALI !!
    DIEU SAUVE MON PAYS !!

    • PLUS LE PANTALON EST LARGE ,
      PLUS L’HOMME EST PUISSANT !

      Usher ASSOUAN à Grand Lahou .
      😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉

      • 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 :-Det pourtant CAPI a un pantalon que je dirais large mais lui-même ne vaut pas un clou !! 😆 💡 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

      • Pour cela, peut-être qu’il faut que ce qu’il y a dans le pantalon soit large aussi. Je crois que c’est ce qui manque à CAPI sinon le pantalon est très large !! 😆 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 🙁 😀 😀 😀 🙁 🙁 😀 😀

        • 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    • Pour quoi Karim devrait être présent pendant les cours de feu à l’hotel Radisson ?
      Ton papa perdrix-ta maman perdrix -toutes votre famille perdrix

Comments are closed.