Les brèves de L'Inter de Bamako

0
Point de mire : Sachez-le

 Une CENI pour le Mali, une CENA pour le Bénin, deux pays considérés comme la vitrine de la démocratie en Afrique en 1992.

Notre CENI était composée de 30 membres dont seulement 8 représentants de la société civile contre 7 à chacune des composantes majorité /opposition de la classe politique organisée dans les partis et de 8 représentants de l’administration. Les CENI CENA (A pour Autonome) et j’en passe sont considérés par les majorités comme l’instrument idéal pour manipuler les élections ou, à défaut, pour en modifier les échéances. Dans le cas où la cellule résiste, elle se fait plus souvent renvoyer comme malpropre.


Focus :
Le saviez-vous ?

Pourquoi Me Mountaga Tall souffle le chaud et le froid entre Ibrahim B. Keïta et Amadou Toumani Touré ?

Le CNID Faso Yiriwaton, le parti présidé par Me Tall cherche désespérément une base politique depuis sa création en 1992. ¨Pour se faire élire député à Ségou, il a fallu que l’avocat  mette le nom du Docteur Mamadou Simaga sur la liste CNID. En 2002, Me Tall a bénéficié du soutien de la liste Espoir 2002 pour revenir à l’hémicycle et occuper le poste de 1er vice président grâce au soutien de IBK. Sentant une mort politique qui guette le parti du Soleil Levant, Me Tall  tourne le dos à IBK : la cassure est réelle, le CNID rejoint la majorité parlementaire, approuve le consensus, l’accord d’Alger. Le CNID occupe des postes stratégiques dans le bureau de l’hémicycle et des commissions. Et pour cause l’arrière grand-père d’ATT un Sarakollé originaire de Seiby (Nioro du Sahel) a suivi El Hadj Oumar Tall (Arrière grand-père de Me Tall). A la fin de la guerre, son unique fils Amadou (nom donné au premier fils chez les peulh) père de Toumani qui donnera naissance à Amadou Toumani Touré en 1948 s’établit à Mopti. Entre Me Mountaga Tall et Ibrahim B. Keïta, c’est un rapprochement d’intérêt politique.

Quant à ATT, c’est une relation parentale qui les lie. Entre Mountaga et ses électeurs, c’est le dissentiment car certaines localités du Mali gardent encore en mémoire la guerre sainte ouverte par El Hadj Oumar Tall au cours de ses conquêtes.

 

CENI : Le BARA a droit à un siège

Le parti BARA a toujours clamé son appartenance à l’opposition. Pour preuve, il n’est ni au gouvernement, ni Président d’une Institution de la République. A ce titre, le BARA mérite l’unique siège de l’opposition qui doit lui revenir de droit. Les partis qui viennent de rejoindre le BARA dans l’opposition ne sont que des «opportunistes affamés». Où étaient-ils pendant tout ce temps ?

Le Regard : ATT-CRATIE oui, démocratie non

ATT-CRATIE est le néologisme inventé pour qualifier un homme et son régime. Le néologisme sied bien à la situation politique que notre pays connaît de nos jours. Les partis politiques sauf le RPM et SADI et une partie de l’ADEMA qui ont montré leur opposition  à la politique pratiquée par le Général Amadou Toumani Touré. Les autres ont tous abdiqué. Faute d’opposition crédible, on assiste à toutes sortes d’incongruités telles les funérailles officielles à l’honneur des militants du Mouvement Citoyen. Etaient- ils partis en mission à Mopti au compte de l’Etat ? Par ce geste ATT a montré à visage découvert qu’il est le père fondateur du Mouvement Citoyen alors que récemment sur la route Bamako- Dioïla un accident mortel a coûté la vie à 36 personnes.

L’avènement de l’ATT- CRATIE en lieu et place de la démocratie prouve que le Général- président n’est pas un démocrate.

Amy SANOGO

Commentaires via Facebook :

PARTAGER