Me Konaté à la Cour d’arbitrage de Paris

0

L’ancien ministre de la Justice, Me Mamadou Ismaël Konaté, va siéger pour les trois années à venir à la Cour d’arbitrage de Paris. Dans un message posté sur les réseaux sociaux, l’avocat se réjouit de cette nomination. « Heureux et ravi d’être nommé par le Conseil mondial, membre (malien) pour un mandat de trois ans (à compter du 1er juillet 2021) de la Cour d’arbitrage de la CCI de Paris, l’un des plus importants centres d’arbitrage et de règlement des litiges du monde. Désormais volontaire et engagé pour servir l’arbitrage et participer à la promotion et la diffusion de ce précieux instrument de règlement des litiges commerciaux et d’investissement en Afrique et dans le monde, déterminé à participer à la réussite du mandat de la présidente Claudia Salomon… ».

Attaque à mains armées entre Bamako et Siby

Dans la nuit du vendredi au samedi 3 juillet 2021, des bandits armés ont effectué un braquage entre Bamako et Siby en dépouillant les passagers de plusieurs véhicules de leurs biens. L’attaque a fait aussi des blessés par balle parmi les usagers. Pour le moment, le montant des sommes emportées par les malfaiteurs n’est pas connu. Selon de nombreuses sources, il s’élèverait à plusieurs millions de FCFA.

Introduction du cannabis à la MCA : un élément de l’Armée de l’air alpagué

Ce samedi 3 juillet 2021, la vigilance des surveillants de la Maison centrale d’Arrêt (MCA) de Bamako a permis de déjouer l’introduction d’un demi-kilo de cannabis dans la prison. Et tenez-vous bien, l’auteur de la tentative du forfait n’est autre qu’un élément de l’Armée de l’air ! N’golo Youssouf Traoré, soldat de 1ere classe, c’est son nom.   Voulant contourner le contrôle, l’agent a refusé de se soumettre aux fouilles corporelles comme l’exige le règlement de l’administration pénitentiaire. Un tel comportement a éveillé les soupçons des hommes du Colonel Adama Guindo, qui sont restés fermes sur leur position initiale. Cette insistance des surveillants a porté ses fruits. Car, les fouilles ont permis de découvrir près d’un kilo de cannabis que le soldat de 1ère classe de l’Armée de l’air voulait introduire en milieu carcéral.  Alpagué par les surveillants, le soldat de l’Armée de l’air a été mis à la disposition de la Brigade territoriale de gendarmerie de Bamako-Coura pour les besoins d’enquête.

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here