YEKO NI FOKO : Les brèves du Ségovien

0

LA CENI DE SEGOU LOGEE DANS UN MAGASIN !rn

A croire que les différents scrutins électoraux qui s’annoncent dans ce pays dans moins de 3 mois n’intéressent guère les responsables de Ségou. L’organe de supervision et de contrôle des élections présidentielle et législatives prochaines s’est vu offert une boutique de commerce pour piloter un tel évènement majeur. La Maison des Collectivités Territoriales de Ségou où siègent l’Assemblée Régionale et le Conseil de Cercle s’est fait construite des magasins (une demi douzaine), attenants et donnant droit directement au Marché du Château pour rentabiliser le local. C’est l’un d’eux, d’une surface d’une quinzaine de mètres carrés, qui abrite désormais la CENI de Ségou. Renversant !

rn

 

rn

CNAR SEGOU : LA BATAILLE DE LA REPRESENTATION N’A PAS EU LIEU !

rn

El Hadj Cheick Oumar Ly, premier Directeur de la CNAR (Caisse Nationale d’Assurances et de Réassurances) de Ségou a fait valoir ses droits à la retraite le 31 Décembre dernier. Une bataille de positionnement s’était déroulée dans la représentation, Boulevard Elhadj Oumar Tall où un second couteau fut très actif pour ce faire. Elle a tourné court avec la nomination du jeune  Gaoussou Sangaré, précédemment Chef Service Sinistre Autres Risques à la Direction Générale à Bamako.

rn

 

rn

POURQUOI LE COMMANDANT DE LA REGION MILITAIRE DE SEGOU ETAIT ABSENT LE 20 JANVIER

rn

Des 6 Régions Militaires que dispose notre pays, seule Ségou, 1ere Région Militaire n’a pas vu son Commandant tenir lui-même, dans son Camp Sékou Amadou, les rênes de la Fête de l’Armée ce 20 Janvier. C’est le Colonel Modibo Ndiaye, Chef d’Etat Major de la Région Militaire, son suppléant qui était en vu avec le Gouverneur de la Région. Renseignement pris. Le Colonel Salif Koné est allé en opération (jargon militaire) à Nampala, frontière mauritanienne pour dit on remonter le moral de nos troupes avec sa présence.

rn

 

rn

HISTOIRE DE BANQUES : LA BIM SAIGNE LA BDM

rn

Grâce à un fils du terroir (Igor Diarra, fils du défunt Colonel Cheick Diarra) qui est aujourd’hui DG de la Banque Internationale du Mali (BIM. SA), Markala vient d’avoir sa 1ere Banque. Dans cette succursale, les conditions sont vraiment alléchantes : des prêts sans intérêt aux premiers clients ! Les nombreux militaires des Ateliers Militaires Centraux (AMC) qui ont leur salaire domicilié à la BDM de Ségou se sont retrouvés en Assemblée Générale pour décider de leur départ de la BDM. Ayant eu vent de cette AG, le Directeur de la BDM 1 de Ségou, s’est empressé d’y participer en avalant les 35 Km qui séparent Ségou de Markala pour convaincre ses sociétaires. Mais peine perdue puisque dès qu’il gara sa Mercedes, le monde des AMC a déserté. Il semble que ce contingent est tellement important dans cette banque que Minkeila Maiga n’a pas voulu abdiquer qu’avec l’insistance de sa Direction Générale à Bamako. Pourtant la BDM n’aura pas fini de se saigner car un autre contingent peut s’appeler : les enseignants !

rn

 

rn

NIONO DANS LE NOIR !

rnLes coupures d’électricité à Niono n’ont pas fini de faire de vagues au point que les populations excédées par ce cauchemar ont mis les responsables d’EDM dans leur ligne de mire. En réalité, la production d’électricité à Niono est régit par de vieux moteurs venus d’un peu partout du pays pour parer au plus pressé. Il n’est donc pas surprenant de constater alors des délestages récurrents et sans préavis. Pourquoi la connexion à la Centrale thermique se fait attendre dans une ville où la ligne de crédit des opérateurs économiques, de par son importance vient juste après celle des Chefs lieu de région ? Après l’interpellation du Ministre de l’Energie par les Députés par rapport à la problématique de l’électricité au Mali, c’est autour des populations de Niono d’attirer Ahmed Diane Semega sur une anomalie.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER