Qui est Qui ? À la découverte de M. Andogoly GUINDO, un cadre chevronné à la tête du Ministère de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie Hôtelière et du Tourisme

1

La rubrique « Qui est qui ? » traite le sujet sur le mérite de certaines personnalités qui par leur engagement et initiative ont servi ou continuent de servir de repères. L’objectif est de faire connaitre ce que beaucoup ignorent sur ces personnalités qui se battent au quotidien pour donner un coup de pouce aux autres, améliorer la situation de leur entourage. Des personnalités dévouées et mettant toujours leurs capacités intellectuelles, leurs expériences et leurs ressources au profit de leur pays et des autres. Cette semaine, nous vous donnons à lire le parcours d’un homme qui se classe dans le rang des personnes d’inspiration, des personnes dont l’amour pour la patrie et la loyauté se valent : M. Andogoly GUINDO, le nouveau Ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie Hôtelière et du Tourisme.

Qui est l’homme ?

Parcours universitaire

Né en 1967 à Damassongo dans le Cercle de Koro, dans la région de Mopti, M. Andogoly GUINDO est diplômé de l’Ecole Nationale d’Administration (E.N.A) de Bamako section sciences juridiques en 1992. Passionné grandement par la recherche du savoir et convaincu que seule une éducation de qualité et le partage du savoir peuvent permettre à un peuple de s’épanouir, il s’inscrit à l’Institut des Sciences Politiques, Relations Internationales et de la Communication (ISPRIC) de Bamako pour obtenir un DEA en Droit privé.

Expériences professionnelles

Déjà de  1997 à 1998, M. Andogoly GUINDO fut Juge d’instruction au Tribunal de Première Instance de Sikasso. Il a occupé les mêmes fonctions de 1998 à 2000 au Tribunal de Première Instance de Kayes. De 2000 à 2004, il fut le Juge de Paix à Compétence Étendue de Marakala avant de passer 4 autres années comme Juge de Paix à Compétence Étendue de Kolokani. Entre 2008 et 2009, le nouveau ministre était le Juge de Paix à Compétence Etendue de Bla. C’est aussi l’année 2009 qui a marqué la fin des travaux de l’actuel ministre de la culture dans les Tribunaux.

Le ministère de la culture et lui, plus qu’une histoire d’amour

De la justice, le ministre pose sa valise à la culture qu’il va adopter. Ainsi de 2009 à 2011, M. Andogoly GUINDO a occupé le poste de Conseiller Technique au Secrétariat Général du Ministère de la Culture. Il a été aussi de septembre 2011 à 2015, le Directeur Général du Bureau Malien du Droit d’Auteur. De mars 2015 à 2016 il a occupé le poste de Secrétaire Général du Ministère de la Culture, de l‘Artisanat et du Tourisme, Secrétaire Général du Ministère de la Culture jusqu’à 2020.

Fort de son expérience, il a été en 2019, Consultant pour la relecture de la loi malienne relative à la protection du patrimoine culturel en vue de la prise en compte du chapitre IV du deuxième protocole à la convention de la Haye de 1954 sur la protection des biens culturels en cas de conflit. Membre du Conseil supérieur de la Magistrature du Mali en 2020.  Il a également imprimé de sa marque des grands évènements comme, l’organisation du centenaire du Président Modibo KEITA, premier Président de la République du Mali dont, il occupait le poste de Vice-président de la Commission nationale d’organisation. Il a également été Président de la Commission nationale d’organisation de la Biennale artistique et culturelle du Mali.  Il a participé à plusieurs séminaires internationaux, ateliers de formation et des stages dans le domaine de la propriété intellectuelle notamment, sur la protection des interprétations et exécutions audiovisuelles, tenue à Beijing (Chine), du 20 au 26 juin 2012, qui a abouti à l’adoption du traité de Beijing sur les droits des interprètes et exécutants audiovisuels.

Il occupait depuis 2020, le poste de Directeur national de l’Administration de la Justice jusqu’à sa nomination  au poste du Ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie Hôtelière et du Tourisme.

 

Educateur hors pair

En 2009, il a commencé à enseigner à la Faculté des Sciences Juridiques et Politiques de l’Université de Bamako où il a été Professeur Assistant de 2009 à 2015. M. GUINDO adore partager son savoir et se mettre au service de la jeunesse car selon lui, l’avenir meilleur d’un pays passe par une jeunesse instruite et consciente.

Compétences linguistiques et vie associative

Il parle sa langue paternelle le dogon, le Français, l’Anglais et  le Bambara. Chevalier de l’Ordre national du Mali et Officier de l’Ordre national du Mali depuis novembre 2020, le nouveau ministre est actif dans la vie associative. Il est Président de l’Association pour le Développement de la Commune de BAMBA, membre de la SIDH-Mali (Société Internationale des Droits de l’homme). Il est amateur de judo, du taekwondo et passe son temps libre à jouer aussi au Scrabble.

En somme, le nouveau Ministre de la Culture est un cadre multidisciplinaire pour avoir exercé dans plusieurs domaines. La conduite des Affaires du Département du Ministère de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie Hôtelière et du Tourisme repose désormais sur le dos d’un magistrat de grade exceptionnel en la personne de M. Andogoly GUINDO.

Une inspiration pour la jeunesse : un modèle de la réussite

A noter que M. Andogoly GUINDO, dans sa riche carrière, qui a longtemps occupé le poste de Secrétaire Général du Ministère de la Culture, a exercé dans plusieurs tribunaux.  Il est celui qui maitrise bien le domaine de la culture, de l’artisanat, du tourisme… pour y avoir mené plusieurs activités avec succès. Par les connaissances et expériences acquises depuis plusieurs années , il sera capable de relever les défis. Ayant vite compris que le développement d’un pays repose sur la promotion des œuvres culturelles, M. GUINDO a été à la tête de la réalisation de plusieurs activités culturelles.

Philanthrope, il était aussi, membre de la Commission pour la libération de l’Honorable Soumaïla Cissé. Il est solidaire car il compatit à la douleur de ceux qui souffrent et s’engage à apporter son aide aussi minime soit-elle.

Ce parcours brillant de ce Ministre doit être une source d’inspiration pour toute jeunesse ambitieuse qui souhaite contribuer au développement de son pays. Un homme d’actions, toujours en activités, il a occupé des postes de responsabilité pour apprendre et renforcer ses compétences. Il est convaincu qu’il faut associer la connaissance théorique à la connaissance pratique pour produire quelque chose de grand et d’utile.  Ainsi, une carrière si riche ne peut être que  l’œuvre d’une personne engagée et prête à surmonter les obstacles de la vie. M. Andogoly GUINDO est une légende vivante au milieu d’un monde où les gens s’adonnent à la facilité ; il est l’incarnation de la réussite et un modèle à suivre.

Adama B Sagara

 

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. M. SAGARA, vous pouvez laisser le dernier paragraphe aux lecteurs, ceux-ci pourront avoir plus ou moins d’impressions que vous sur l’homme.
    Merci

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here