Rassemblement Pour le Mali (RPM) : Sikasso exige le maintien du député Housseini Guindo comme secrétaire général de la section

0

Le conflit qui oppose la section de Sikasso au Bureau Politique National (BPN) du RPM au sujet de la désignation du jeune député Housseini Guindo dit "Poulo" comme secrétaire général de section en violation des textes du parti continue de faire son petit bonhomme de chemin. rn

En effet, après la décision de la direction du parti, en date du 2 janvier dernier, signée de son secrétaire général Dr Tréta de laisser  vacant le poste de secrétaire général de la section de Sikasso – occupé par le député Housseini Guindo à la faveur de la conférence du 14 mai 2006 qualifiée de "coup de force" en violation des textes du parti qui stipulent qu” "un député ne doit pas assumer le poste de secrétaire général de section". Et d”assurer son intérim  par Souleymane Traoré, précédemment adjoint du député Guindo, les partisans de ce dernier ont tenu une conférence de section extraordinaire, le 7 janvier, pour demander son maintien à son poste de secrétaire général.

rn

Selon eux, dans la mesure où la section de Kati est dirigée par un député du nom de Djibril Dicko, il ne doit pas y avoir de raison pour que celle de Sikasso ne soit pas dirigée par le député Housseini Guindo. "il ne doit pas y avoir deux poids, deux mesure", soutiennent-ils.

rn

Par conséquent, la Conférence a décidé de considérer comme nulle et non avenue la décision du Dr Tréta d”injecter "Poulo" de son fauteuil de secrétaire général de la section de Sikasso. Ainsi, dans une motion de soutien au député Housseini Guindo, elle a indiqué qu”elle ne reconnaît plus Dr Tréta comme secrétaire général de l”instance dirigeante du parti avant de réclamer sa démission. Car pour les partisans du député, Dr Tréta est un ennemi du parti qui agit contre la volonté des militants.

rn

Le RPM a tout intérêt de gérer au mieux cette crise surtout à trois petits mois de la présidentielle prévue pour le 29 avril prochain. Le Congrès du parti annoncé pour le 28 janvier prochain, sera une tribune idéale pour évacuer la question. En adaptant, au besoin, les textes à la réalité du terrain.

rn

Aujourd”hui, force est de reconnaître que le jeune député Housseini Guindo dit "Poulo" jouit d”une solide légitimité à Sikasso. Vouloir le mettre à l”écart équivaudrait à mettre le RPM à l”article de la mort à Sikasso, une circonscription électorale largement convoitée, surtout par les amis d”ATT qui voient au parti du tisserand un ennemi à abattre.

rn

Alassane DIARRA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER