2e assises de l’alliance ensemble pour le Mali : La Majorité présidentielle jette les bases de la discussion autour de la réforme de la loi électorale

0
Une vue du présidium à l’ouverture des travaux
Une vue du présidium des membres de l'EPM (photo archives)

Après les premières assises tenues le 12 janvier dernier sous les thèmes portant sur la révision constitutionnelle du 25 février 1992, la Plateforme d’Alliance Politique et Electorale « Ensemble Pour le Mali » a tenu, le samedi 2 mars 2019, dans la même salle de conférence du Centre de Recherche en Energie Solaire (CRES) de Badalabougou ses deuxièmes assises qui portent sur la réforme de la loi électorale que notre pays doit engager. La cérémonie d’ouverture des travaux placée sous l’égide du Président de l’Alliance EPM, Dr Bocary Tréta, a enregistré la présence des leaders des partis membres de la majorité présidentielle et de bien d’autres invités de marque.

Après avoir souhaité la bienvenue aux participants aux deuxièmes assises de l’Alliance Ensemble Pour le Mali (EPM), le Pr Younous Hamèye Dicko, Président du parti RDS, a d’abord rappelé que pour renforcer la paix et la démocratie dans notre pays, les débats s’établissent autour des thèmes suivants : «Les modes de scrutin connus dans le monde, la loi électorale dans tous ses contours et aussi la réorganisation territoriale ». Il s’agit là de thèmes simples, mais d’actualité et présents dans la vie des Maliens. «Ces thèmes nous permettront de mieux instruire et d’armer davantage nos cadres pour les prochaines élections législatives », a-t-il souligné avec forte conviction.

Quant au Président de la Plateforme Ensemble Pour le Mali, Dr Bocary Tréta, il s’est dit très convaincu que cette réforme de la loi électorale est importante dans la mesure où notre pays se dirige vers les législatives. Il a aussi rappelé que, depuis la victoire du Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, l’Alliance s’est inscrite dans une dynamique de soutenir les actions gouvernementales, en œuvrant pour obtenir une majorité confortable  aux élections législatives. «Aujourd’hui, avec la prorogation du mandat des députés à l’Assemblée Nationale, notre pays doit aller de l’avant en préparant dans un bref délai, les élections législatives », a expliqué Dr Tréta.

C’est dans cette optique l’Alliance s’est appesantie au cours de ces deuxièmes assises sur des thèmes qui sont entre autres : «Présentation de la loi électorale (forces et faiblesses) ; modes de scrutin et propositions d’une option pour l’élection des Députés à l’Assemblée Nationale ; options et justification ; choix de la circonscriptions électorales pour les législatives ;  option et justification ». Ce sont là, entre autres, des thèmes qui seront débattus par d’éminents Experts dans le domaine afin d’avoir de recommandations  pertinentes. Compte tenu de la situation qui prévaut dans notre pays, le Gouvernement doit engager ce processus d’une manière inclusive et démocratique que le Mali a tant besoin. Le Président Bocary Tréta n’a pas manqué de rappeler que l’Alliance ne fait que son travail qui est d’accompagner les actions du Gouvernement de la République.

Ina Danté Sangaré

Source : Le Credo

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here