« A mon avis » : L’heure n’est plus au désordre, mais au travail en équipe comme un seul homme!

0
Mussoli
Mussoli

On constate depuis un certain temps que l’activité gouvernementale est fortement perturbée par les agissements de certains ministres et de leurs hommes de mains. Cette perturbation du gouvernement que nous déplorons, à un moment où les maliens attendent d’autres défis de leurs dirigeants est assaisonnée par des attaques directes contre le Premier Ministre Modibo Keita.

Que de basses besognes donc qui ne rendent aucun service au peuple malien ! Nous demandons donc, à ceux qui sont derrière ces actes ignobles seulement dignes de «Petite gens» de bas étages, nous leur demandons d’arrêter pour la stabilité du Mali, pour la cohésion sociale, mais aussi parce que ces comportements  qui frisent le bestial ne sont pas maliens. Le Malien est très digne et fier pour se rabaisser ainsi.

Le Malien est digne et fier pour ne pas avoir le courage de dire ce qu’il a, à dire à visage découvert. Le Malien est digne et fier pour médire  sur son prochain. Alors, si ceux qui sont derrières ces actions de perturbations et de sabotage des actions du gouvernement ne sont pas capables de se découvrir pour faire combat d’arguments et d’idées, alors qu’ils se taisent à jamais, et laissent le Premier Ministre et son gouvernement accompli la mission à y confiée par le Président de la République Ibrahim Boubacar KEITA. C’est dire enfin que l’heure n’est plus au désordre, mais au travail mais au travail en équipe comme un seul homme.

Si d’aventure, il y aurait quelqu’un dans le gouvernement qui a son propre agenda, qui ne veut plus de la tête du Premier Ministre ou d’un quelconque membre du gouvernement, alors que celui prend son courage à deux mains et accepte de démissionner. C’est cela être Malien ! C’est cela être digne et fier d’être Malien ! « Notre credo reste Mali. Et comme l’a dit le chanteur ‘Salif Keita’’. Nous n’aimons pas celui qui n’aime pas le Mali ».

Ne doutant point de l’amour que porte le Président IBK au Mali, il lui revient, ça c’est notre conviction, de la rappeler à ses ministres et de les rappeler à l’ordre.

Mahamadou TRAORE, alias Mussolini

Source : L’ANNONCE

PARTAGER