Adresse à la Nation : IBK invite au dialogue

3

Le président de la République malienne, Ibrahim Boubacar Keïta s’est adressé à la nation, ce dimanche 14 juin 2020. À l’ordre du jour : la situation actuelle du pays.

Enfin, la détermination des citoyens fait sortir le chef d’État de son silence de mort ! Dans une adresse à la Nation ce dimanche 14 juin 2020, le chef d’État fait comprendre aux Maliens qu’il demeure attentif aux revendications socio -politico-sécuritaires de l’heure.

IBK prévoit alors des solutions urgentes aux crises sécuritaire, éducative, liée aux élections, à l’employabilité, à la santé, etc.  Pour la résolution de chacune de ces crises, le président de la République se dit ouvert au dialogue. « Ma porte reste toujours ouverte et ma main toujours tendue ». Il demande de « se serrer les coudes ».

À l’en croire, il rencontrera dans un bref délai le Mouvement « dit du juin 5 »- rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) pour un dialogue sans fards.

En ce qui concerne la crise éducative, le locataire de Koulouba a livré le même message. Des instructions fermes seront données au Premier ministre, Boubou Cissé, pour trouver rapidement un terrain d’entente avec les syndicats de l’éducation signataires du 15 octobre 2016. Car « l’école est l’avenir de notre nation », dit-il.

Sur la crise née des législatives, IBK invite les Maliens à tirer des leçons des crispations, à garder foi en leurs institutions, à les soutenir. À ce niveau, il promet également des actions rapides pour une résolution durable de la crise.

« La sécurité est l’un des plus grands défis », indique IBK avant de reconnaître que « nous sommes loin de gagner ce défi. » Malgré tout, il renouvelle sa demande de trêve sociale qui ne « contient aucune esquive ». « J’invite au dialogue », dit-il, car « nous aimons tous ce pays ».

Togola

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here