Aliou Diallo : le choix idéal pour réduire au maximum le chômage des jeunes.

0

Depuis plusieurs années, la jeunesse malienne est confrontée à un problème criard de chômage faute de vision politique des différents gouvernements  pour la création d’emplois. Pour la jeunesse malienne, un des enjeux majeurs de  l’élection présidentielle qui se pointe à l’horizon est: l’offre politique des candidats en ce qui concerne la création d’emplois. Parmi les candidats qui ont déclaré leur volonté de  briquer la magistrature suprême, figure un homme qui a fait ses preuves dans la création d’emplois à travers ses entreprises qui emploient plus de  deux mille (2000) personnes. Il s’agit d’Aliou Boubacar Diallo, candidat de l’Alliance Démocratique Pour La Paix (ADP-MALIBA).

 Entrepreneur de son État, Aliou Diallo, est surtout connu comme étant le Président Directeur  Géneral de Wassoul’Or SA, première mine d’or  industrielle au Mali à capitaux majoritairement nationaux. Cette société minière possède le permis d’exploitation de 100km dans la localité de Faboula, dans la région de Sikasso. En inaugurant cette mine en février 2012 Aliou Diallo devient le premier malien actionnaire majoritaire d’une mine d’or industriel au Mali.  Plus de mille  (1000 ) personnes travaillent dans cette société. L’enfant de Kayes a auparavant mis en place en 2007  la société Petroma  Inc, une société canadienne spécialisée dans la recherche du pétrole et du gaz au Mali. Des essais de production d’électricité ont débuté avec grand succès, sans émission de CO2. Pour la première fois au monde,  l’hydrogène naturel a été utilisé pour produire de l’électricité à moindre coût grâce à Aliou Diallo à Bourakebougou dans le cercle de Kati au Mali.

De nos jours, la Petroma emploie plus de  Cinq cents (500) personnes.

Un des derniers  investissements de celui que certains appellent le Donald Trump malien pour lutter contre le chômage des jeunes fut  la création en 2016 des Sociétés  « Transports LFD » et « Comptoirs LFD ». La première est spécialisée dans la logistique et le transport et elle emploie une centaine de personnes. La seconde fait le négoce de produits de première nécessité dans la sous-région et ambitionne d’employer des milliers de personnes dans l’espace UEMOA. Les investissements d’Aliou Diallo témoignent  à suffisance  de sa contribution à la  création d’emplois et à la réduction de la pauvreté. Depuis 30 ans, Aliou Boubacar Diallo a créé de l’espoir dans des familles en créant plus de Deux mille (2000 ) emplois. Déçu  par la gouvernance actuelle à l’image de beaucoup de Maliens, ABD juge que l’alternance est la voie à suivre pour rompre avec des pratiques qui n’honorent pas le Mali. Dans le but d’apporter un changement profond  dans la gouvernance et dans les comportements,  depuis le 3 mars 2018, Aliou Boubacar Diallo est déclaré candidat de sa formation politique ADP MALIBA qu’il a créé en 2013. Dans le projet de société qu’il va bientôt présenter aux Maliens, l’homme d’affaires met l’accent sur le rôle de la jeunesse dans la gestion et le développement  de la République qui, selon lui, passe par une jeunesse indépendante et responsable, donc, une jeunesse qui a de l’emploi. Alors une question surgit, la jeunesse du Mali ; entre celui qui a prouvé ses capacités de création d’emplois et celui qui promet de créer de l’emploi, qui devez-vous choisir ?

Moussa BOUARE

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here