«Allah ka tchignè dèmè», que la vérité soit !

0
Photo de famille du nouveau Gouvernement (Koulouba, le 09 juillet 2016)
Photo de famille du nouveau Gouvernement (Koulouba, le 09 juillet 2016)

Je ne comprends rien. Ils sont tous Maliens et ont tous juré que notre pays est ce qu’ils ont de plus cher. Ils ont tous en leur façon du mieux qu’ils peuvent en un moment donné de l’histoire de notre pays, en bon ou en mauvais, fait quelque chose pour ou contre ce pays. Chacun d’eux pense avoir été trahi et souhaite que Dieu fasse la lumière en oubliant qu’aucun d’entre eux n’est totalement blanc comme neige.

Ils nous prennent pour des “imbéciles” incapables d’analyser et de comprendre. Ils parlent de la paix, de pardon, mais sont incapables de poser des actes forts dans ce sens, même si ça doit être au prix de leur liberté, de leur bien-être. Ils disent chacun tout haut “Allah ka tchignè dèmè” et disent tout bas Agstafiroulaye (que Dieu me pardonne), car savent bien que les choses ne sont pas telles qu’ils nous les font croire. Après le peuple, ils osent essayer de tromper Dieu et se demandent pourquoi leurs prières ne sont pas entendues, pourquoi leurs sommeils sont perturbés par des cauchemars. Ils nous parlent tout le temps, mais ils ne sont pas sincères avec nous.

Une seule chose, vraiment ça suffit. Nous sommes fatigués. Vous pouvez et devez vous réconcilier entre vous, pour ensuite nous demander pardon. Nous vous l’accorderons en toute franchise. On se fatigue en faisant juste du buzz, sinon nous savons que ATT ne reviendra pas avant la fin des élections de 2018. Que le pardon dont vous parlez soit seulement sur vos lèvres. Vous n’êtes pas obligé d’être d’accord avec moi, mais #Walay_Allah_be_Tchignè_dèmè. Je vous remercie que Dieu sauve le Mali.

Badjimé KANTE

Commentaires via Facebook :

PARTAGER