« Armée rouge d’IBK » : La majorité présidentielle se démarque de la contremarche du 8 juin

15
Armée rouge d’IBK

Hier, mardi 05 juin 2018, les responsables de la majorité présidentielle regroupés au sein d’une plateforme de 68 partis politiques dénommée « Ensemble pour le Mali » étaient face aux journalistes à la Maison de la presse de Bamako pour évoquer des sujets d’actualités. Au cours de cette conférence de presse, la majorité présidentielle s’est démarquée de la contremarche projetée par des jeunes se faisant appeler « Armée rouge d’IBK » ayant à leur tête des jeunes activistes, Abdoul Niang et Bouba Fané. « J’apprends avec vous qu’il y’a des jeunes qui se revendiquent de nous et projettent d’organiser une marche le 8 juin. Je ne suis pas au courant. N’ayant pas reçu d’instruction, n’ayant pas été informé, je suis convaincu, je pu vous déclarer que s’il y a des jeunes qui prennent la rue le 8 juin, ce ne sont pas des jeunes du parti (RPM), ce ne sont pas des jeunes de notre alliance. Notre alliance est totalement en dehors de cela », a déclaré le président du RPM et de l’Alliance pour le Mali, Dr Bocary Tréta.

Cette conférence de presse était animée par Dr Bocary Tréta du Rassemblement pour le Mali (Rpm), le parti au pouvoir, en présence de l’honorable Moussa Timbiné du Rpm, Mamadou Sangaré dit Blaise du CDS Mogotiguiya, Assarid Ag Ibarcawane de l’Adema Pasj, Ousmane Ben Fana Traoré du PCR et d’autres personnalités. L’opposition malienne et la société civile projettent une grande marche pacifique de protestation le vendredi 8 juin 2018 pour la tenue d’élection régulière, pour la libération de l’Ortm, pour l’accès à l’eau et l’électricité et contre la répression policière.

En conférence de presse le lundi 04 juin 2018, des jeunes se faisant appeler « Armée rouge d’IBK » avec à leur tête, Abdoul Niang et Bouba Fanè décident aussi de marcher le vendredi prochain pour « s’opposer à tous ceux qui veulent perturber la République ». Donc, une sorte de contremarche opposée à l’opposition et à la société civile.

La majorité présidentielle, en conférence de presse hier mardi 5 juin 2018, a fait savoir qu’elle n’est pas impliquée dans l’organisation de cette contremarche de l’ « Armée rouge d’IBK ». « J’apprends avec vous qu’il y’a des jeunes qui se revendiquent de nous et projettent organiser une marche le 8 juin. Je ne suis pas au courant. N’ayant pas reçu d’instruction, n’ayant pas été informé, je suis convaincu, je pu vous déclarer que s’il y a des jeunes qui prennent la rue le 8 juin, ce ne sont pas des jeunes du parti (RPM), ce ne sont pas des jeunes de notre alliance. Notre alliance est totalement en dehors de cela. Notre alliance ne peut pas plaider pour la stabilité, appeler l’ensemble des acteurs à savoir raison garder et d’autre part chercher à envenimer une situation», a déclaré le conférencier, Dr Bocary Tréta.

L’honorable Moussa Timbiné abonde également dans le même sens en disant qu’aucune marche n’est à l’abri du terrorisme « La marche du 8 juin n’engage pas la jeunesse ensemble pour le Mali», a-t-il dit. L’« Armée rouge d’IBK »,  à travers cette déclaration de Dr Bocary Tréta, vient d’être désavouée par la Coalition Ensemble pour Mali ». Par ailleurs, le président de « Ensemble pour le Mali », Dr Bocary Tréta, a exprimé ses regrets face aux désagréments causés à la presse lors de la marche du 2 juin 2018. «Nous avons été des acteurs pour la liberté au Mali, nous sommes convaincus que chaque malienne et chaque malien a droit à toutes les libertés garanties par notre constitution », a-t-il dit.

 S’agissant des élections présidentielles du 29 juillet 2018, il a souhaité une compétition civilisée. « Nous abordons ces élections avec humilité avec respect de l’autre et nous allons mettre le paquet pour gagner les élections. Nous sommes très respectueux des droits de l’homme », a-t-il dit.

Il a également ajouté que le rôle de la majorité est de faire gagner le président IBK. Selon lui, toutes les propositions de l’opposition ont été prises en compte dans la nouvelle loi électorale. Pour sa part, Mamadou Blaise Sangaré du CDS Mogotiguiya a fait savoir que le Mali a besoin de stabilité pour aller aux élections.

Aguibou Sogodogo

Commentaires via Facebook :

15 COMMENTAIRES

  1. comrades this article is misleading. When it speak of presidential majority that only pertains to majority of those who say they desire for IBK to be reelected. We are interested in majority of total number of voters plus that majority oppose IBK.
    If IBK object to actions of IBK Red Army IBK should use his influence over group to have them refrain from violent actions plus encouraging violent plus murderous actions in way they speak. Let politics free of violence prevail. Withal trickery IBK use it seem there should be little need for IBK to use oppression, violence or promotion of violence.
    Well as for me as you all know I am waiting for September. Thereafter I will be home. I will possess general plan that many of you will influence or/plus design details or plus changes. Ubuntu Beliefs Religion (UBR) intend to recruit female military personnel from throughout Akebulun(Africa) including Mali, South Africa, Nigeria, Eritrea, Ethiopia, Somali, Chad etc. As usual once I resolve my hwealthcare issues I intend to be myself. We will move fast plus correctly. I believe on my arrival Moussa Coulibaly will be president of Mali.

    MOUSSA COULIBALY FOR PRESIDENT OF MALI JULY 29,2018
    PATRIOTIC MOVEMENT PLATFORM FOR CHANGE

    VERY MUCH SINCERE,
    Henry Author(people of books) Price Jr. aka Obediah Ubuntu IL-Khan aka Kankan aka Gue.
    translationbuddy.com

  2. “Armée Rouge ? C’est du n’importe quoi. Des opportunistes qui courtisent les tenants du pouvoir, ce n’est que ça. Il n’y a pas encore longtemps ces même gens critiquaient ce régime, et subitement ils changent de camp. Ils ne savent pas où aller. Il faut trouver autre chose à faire votre est compris.

  3. C’est responsable et bien vu de la part de Rpm et Allié de se démarquer de tous ceux et celles qui projettent faire une contre marche dans le seul but d’affronter les autres. Si chaque camp apprend à désavouer les plaisantins et éléments récalcitrants en son sein, on s’en sortira indemne.

    • Si le RPM était responsable comme tu le dis, il devrait demander l’interdiction de la marche en raison de l’état d’urgence. Se démarquer seulement relève d’une stupidité que seul le régime a le secret. Il y a trois jours de cela l’opposition a refuser de se plier à l’interdiction parce que ça ne s’applique qu’à elle et non au camp adverse. Il faut être stupide et politicien Malien pour prétendre corriger cela en se démarquant seulement. 💡💡💡💡

  4. comrades to begin to infer that Bouba Fane’ plus Abdoul Niang group is akin to Red Army that China possessed is dangerously misleading. Red Army of China existed under very different total circumstance plus had no one to depend on but itself however, Mali is of position to create lasting plus helpful friends. It must be understood that methods ignoramus Bouba Fane’ plus Abdoul Niang recommend are counter productive plus invite guerrilla warfare. A condition that would bring Mali somewhat filled with hope of better living to soon come instead to its knees. We all know with these guys claiming affiliation to IBK campaign plus under IBK domination IBK should call immediate halt to their violent actions plus speech so thereafter true political campaigning may prevail in Mali.
    I have deepest sympathy for mothers of Bouba Fane’ plus Abdoul Niang. No mother of well meaning may take pride in son under total political circumstance existing in Mali acting as if he is slave overseer working for colonialists plus willing to carry out colonialists every order including murder of his kin. It have been acknowledged on numerous occasions that IBK in cultural adherence plus religion see himself as overseer of Ubuntu slaves for sake of Christian plus Muslim colonialists. Now we see IBK is passing on that mentality to youth among citizens of Mali thereto making those youths expendable. As have been acknowledged on many occasions stupid is what stupid do. IBK is trying to have it both ways as in having youth to do violent evil work in IBK behalf while IBK proclaim IBK have no relations to people performing that violent evil work.
    It takes person of waivering discipline like that possessed by Moussa Coulibaly to timely plus effectively deal with such mentality in young people plus put it on correct or as oppose to destroying those young people. All of Mali should be voting for Moussa Coulibaly so that we may eliminate unproductive plus barbaric ways of Bouba Fane’ plus Abdoul Niang or we will have to eliminate them.

    MOUSSA COULIBALY FOR PRESIDENT OF MALI JULY 29, 2018
    PATRIOTIC MOVEMENT PLATFORM FOR CHANGE

    VERY MUCH SINCERE,
    Henry Author(people of books) Price Jr. aka Obediah Ubuntu IL-Khan aka Kankan aka Gue.
    translationbuddy.com

  5. Ces vieux crocodiles de la politique vont se manger entre eux comme des loups car ils sont tous imbus de pouvoirs et rêvent tous d’être à Koulouba.

  6. “Armée Rouge” !! Où est elle pendant ces 5 ans difficile annnée pour IBK de tenir sa promesse en mettant fin à la crise en 2 mois comme i avait promu pendant sa campagne ? Maintenant la meilleure aide de cette armée rouge aurait due être la libération du Nord et la sécurisation du centre pour permettre la tenue sans soucis de élections libres et transparentes. C’est bien de cela qu’il s’agit et qui fait l’objet d’agitation de la part de l’opposition.

  7. Pourtant on peut ne pas l’aimer, sinon TRETA a fait preuve d’intelligence et de clairvoyance politique.
    Qui peut vouloir aider IBK, et chercher la confrontation en cette période ?
    Qui peut vouloir aider IBK, et chercher à envenimer une situation déjà pourrie dans les mains du Président ?
    Qui pense le servir en exposant le Mali aux sanctions internationales ?
    Qui, qui pense le servir comme çà…
    Moussa TRAORE l’a dit “On n’est jamais trahi que par les siens”. A méditer

  8. L’armée rouge ou pas le président IBK son bilan de redressement du pays est positive vous n avez rien à dire .

  9. Souvenez vous, le même Moussa TIMBINE est arrivé au sommet en usant de la violence, la violence constitue le moyen le plus approprié pour la majorité, afin de terroriser les maliens et les faire peur. Cela ne marchera pas, nous resterons très vigilent et au moment venu nous agirons, quelqu’un va prendre la fuite, INCHALLA

  10. 1- Voilà qu’ il faut, autrement dit, accepter le principe du jeu de mots, toute la plaisanterie y compris le jeu de mots faciles. Les comics sur les chaînes du service publique font tellement de politique et il n’y a pas de raison que quand on s’occupe de politique on ne fasse pas un peu d’humour en se démarquant tout en marquant quand même…

    2- Quand des responsables politiques sortent des formules de ce genre pour se démarquer ou du moins se démasquer ainsi, alors ils ont peut-être raison! Bon, elles elles y sont les formules, mais on a juste envie de dire qu’à l’ analyse on ne se trompe pas de dire sphincter quoi…!!!

  11. L’Armée rouge des crétins est bien avancée maintenant. Ces imbéciles pensent que la surenchère politique est un fonds de commerce et que la violence est un moyen de conviction.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here