Chronogramme électoral : Le 25 Septembre 2016 pour la tenue des élections communales et courant 2017 pour les Régionales

0

Les élections communales, régionales et du district doivent se tenir cette année. C’est le vœu du ministre de l’administration territoriale Abdoulaye Idrissa Maïga. Après plusieurs reports la classe politique est désormais très intéressée par  la tenue dans les meilleurs délais.

Le ministre de l’Administration Territoriale, Abdoulaye Idrissa Maïga, et les présidents des partis politiques se sont rencontrés, hier mardi12 avril 2013 dans la salle des conférences du département. Une occasion saisie par le ministre Maïga pour proposer un chronogramme pour la tenue des élections Communales, régionales et du District de Bamako maintes fois reportées.

Pour cette concertation le ministre de l’Administration Territoriale/ Présidents des partis politiques, deux points étaient inscrits à l’ordre du jour : la relecture de la loi Electorale et de la charte des partis politiques et le chronogramme électoral. En prenant la parole, le ministre de l’Administration Territoriale Abdoulaye Idrissa Maïga a souhaité et demandé aux uns et aux autres de placer la rencontre sur le sursaut national ; notamment mettre l’intérêt national au-dessus des considérations personnelles. « Nous avons décidé après une réflexion murie de vous proposer un chronogramme précis des échéances électorales. Nous voulons tenir les élections Communales le 25 septembre 2016 et les élections régionales et du district pour courant 2017», a déclaré le ministre Abdoulaye Idrissa Maïga.

Cette proposition a fait réagir les présidents des partis politiques. Tous à l’unanimité, ont adhéré à la démarche du Ministère de l’Administration Territoriale. « Si on n’a pu organiser des élections en Afghanistan et en Centrafrique, pourquoi pas au Mali. Il est temps d’organiser des élections et sortir de cette situation », a soutenu Soumeylou Boubèye Maïga, président de Asma-Cfp. Younouss Hameye Dicko du Rds, salue quant à lui la ténacité du ministre Abdoulaye Idrissa Maïga.

« Beaucoup à votre place aurait abandonné… », a-t-il ajouté. Avant d’abonder dans le même sens que ses prédécesseurs tout en insistant sur la diplomatie dont le ministre a fait preuve. Abba Touré du Cnid-Faso Yiriwaton ou encore de M. Toulenta de l’Adema Pasj, soutiennent la tenue des élections cette année. Même si certains ont demandé et souhaité le couplage de ces élections (Communales et Régionales) et surtout de les tenir en 2016.

« La méthode est salutaire, les partis politiques auront le temps de se préparer pour affronter ces échéances… », a renchéri M. Kaba du Rpm.

Répondant à certaines interrogations, le ministre de l’Administration territoriale Abdoulaye Idrissa Maïga a rassuré la classe politique par rapport à la tenue de ces élections même si la sécurité est la clé de voûte qui permettra d’organiser des élections partout en république du Mali.

Le ministre a aussi estimé que les dates communiquées ne sont que des propositions à la classe politique. Toute fois elles peuvent être peaufinées d’ici une prochaine réunion.

Aliou Touré

Commentaires via Facebook :

PARTAGER