Communiqué de l’URD sur le Décret n°2016-0022 / P-RM du 15 janvier 2016 portant nomination des membres du Gouvernement

5
Communiqué de l'URD sur les attaques de Ouagadougou du 15 janvier 2016

1. L’URD  a pris acte de la formation du nouveau Gouvernement.

2. L’URD constate que les espoirs suscités par l’annonce du remaniement ont été une fois de plus déçus dans la mesure où le changement en profondeur tant attendu et annoncé  a laissé place à un simple réaménagement.
Loin de répondre aux aspirations légitimes du Peuple malien, ce réaménagement a consisté à augmenter inopportunément le nombre des départements ministériels. Doit-on s’attendre à un énième remaniement dans les prochains jours ?

3. L’URD reconnaît avec humilité que le Président de la République a fini une fois de plus par donner raison à l’opposition en limogeant des membres du Gouvernement cités dans les affaires de mal gouvernance et de mauvaise gestion de ces derniers mois. L’URD espère que la justice aura les mains libres pour situer  les responsabilités afin de laver l’honneur du Mali et restaurer la confiance auprès de nos partenaires.

4. L’URD déplore une fois de plus la marginalisation des femmes et la violation de l’article 1er de la loi n°052 du 18 décembre 2015 portant mesures de promotion du genre dans les fonctions nominatives et électives, qui précise : « à l’occasion des nominations dans les institutions de la république ou dans les différentes catégories des services publics au Mali, par décret, arrêté ou décision, la proportion des personnes de l’un ou de l’autre sexe ne peut pas être inférieure à 30%. » Les femmes ne sont que 6 (18,75%) sur un effectif pléthorique de 32 membres ayant enregistré l’arrivée de 4 nouvelles personnalités et 3 départs.

5. L’URD  rappelle que face à la situation catastrophique du pays, le Gouvernement doit s’atteler sans délai à redonner espoir au Peuple malien en engageant le véritable combat tant attendu :
– contre l’insécurité
– contre l’impunité
– contre la corruption
– contre la mal gouvernance
– contre le favoritisme dans l’administration d’état
– contre la discrimination dans l’accès aux médias d’état
– Et aussi contre la marginalisation des femmes.

L’URD continuera à être vigilant et critique dans le respect des lois républicaines.

Le secrétaire à la communication

Me Demba TRAORÉ
Officier de l’Ordre National

PARTAGER

5 COMMENTAIRES

  1. Merci à celui qui a bien appréhendé la quintessence du communiqué constructif de l’opposition à travers Maitre Demba Traoré.
    Vous savez chacun est totalement libre de donner son point de vu sur toutes les situations de notre pays. Mais le cas de l’opposition est tout à fait différente. Elle n’a seulement pas le droit, mais l’obligation de critiquer et de suivre l’action gouvernemental de façon objectif et constructif. Et aujourd’hui, nous pouvons dire gloire à Dieu parce que notre opposition exerce parfaitement cette fonction sans fond de l’Etat ce qui est un droit pour leur fonctionnement. Nous avons bénéficié d’une opposition qui a délibérément voulu entreprendre une démarche responsable, une opposition qui s’est donnée comme impératif d’éduquer, de former pour une alternance crédible, juste et profitable à tous.
    Alors le problème selon moi est que certains ne comprennent pas vraiment ce qu’on appel ” critique constructif “. Je vous explique en terme aisé.
    Un critique constructif c’est les reproches, les défauts faites par une autre personne dans le but d’éradiquer un mal. Le cas de notre l’opposition sur cet article quand elle cite :

    ” L’URD rappelle que face à la situation catastrophique du pays, le Gouvernement doit s’atteler sans délai à redonner espoir au Peuple malien en engageant le véritable combat tant attendu :
    – contre l’insécurité
    – contre l’impunité
    – contre la corruption
    – contre la mal gouvernance
    – contre le favoritisme dans l’administration d’état
    – contre la discrimination dans l’accès aux médias d’état
    – Et aussi contre la marginalisation des femmes.

    L’URD continuera à être vigilant et critique dans le respect des lois républicaines “.
    Donc l’objectif de communiqué est de critiquer ce qui n’a pas été bien pour le Mali et ensuite inciter les autorités à rectifier le tir.
    Tous les pays de démocratie rêvent de ce genre d’opposition. Celle qui a l’art du respect dans l’exercice de la fonction. Franchement je ne vois aucun inconvenant à cela. Si elle (opposition) ne la fait, mais c’est de dire au régime de faire ce qu’il veut sans crainte ni peur.

    Merci et bon courage à l’URD.

  2. Merci à celui qui a bien appréhendé la quintessence du communiqué constructif de l'opposition à travers Maitre Demba Traoré.
    Vous savez chacun est totalement libre de donner son point de vu sur toutes les situations de notre pays. Mais le cas de l'opposition est tout à fait différente. Elle n'a seulement pas le droit, mais l'obligation de critiquer et de suivre l'action gouvernemental de façon objectif et constructif. Et aujourd'hui, nous pouvons dire gloire à Dieu parce que notre opposition exerce parfaitement cette fonction sans fond de l'Etat ce qui est un droit pour leur fonctionnement. Nous avons bénéficié d'une opposition qui a délibérément voulu entreprendre une démarche responsable, une opposition qui s'est donnée comme impératif d'éduquer, de former pour une alternance crédible, juste et profitable à tous.
    Alors le problème selon moi est que certains ne comprennent pas vraiment ce qu'on appel " critique constructif ". Je vous explique en terme aisé.
    Un critique constructif c'est les reproches, les défauts faites par une autre personne dans le but d'éradiquer un mal. Le cas de notre l'opposition sur cet article quand elle cite :

    " L’URD rappelle que face à la situation catastrophique du pays, le Gouvernement doit s’atteler sans délai à redonner espoir au Peuple malien en engageant le véritable combat tant attendu :
    – contre l’insécurité
    – contre l’impunité
    – contre la corruption
    – contre la mal gouvernance
    – contre le favoritisme dans l’administration d’état
    – contre la discrimination dans l’accès aux médias d’état
    – Et aussi contre la marginalisation des femmes.

    L’URD continuera à être vigilant et critique dans le respect des lois républicaines ".
    Donc l'objectif de communiqué est de critiquer ce qui n'a pas été bien pour le Mali et ensuite inciter les autorités à rectifier le tir.
    Tous les pays de démocratie rêvent de ce genre d'opposition. Celle qui a l'art du respect dans l'exercice de la fonction. Franchement je ne vois aucun inconvenant à cela. Si elle (opposition) ne la fait, mais c'est de dire au régime de faire ce qu'il veut sans crainte ni peur.

    Merci et bon courage.

  3. Vous n’allez pas nous faire croire que si TRETA et Igor ne sont plus aux affaires, c’est parce que l’URD a dit son mot. C’est du n’importe quoi. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    La mis en touche de ses deux personnalité exprime simplement la volonté du chef de l’Etat de se débarrasser de ceux qui détournent les biens du pays. 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8)

    A quand, un projet de société, messieurs de l’URD. Jusqu’ici, en dehors de la distraction, vous ne nous proposez rien. 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁

    • Mugabe’, je vous conseille de faire attention avec les mots! Tout indique que nous sommes loin des jours ou’ on nous bombardait avec les articles du genre….. SUR INITIATIVE PERSONNELLE DE… JEAN , LA FRANCE ELIMINA UNE PARTIE DES DETTES MALIENNES ET SUR INITIATIVE PERSONNELLE DE… PAUL, LA BANQUE MONDIALE ACCORDA 5 MILLIONS DE $ AU MALI! MUGABE. MUGABE’, ETES-VOUS ENTRAIN DE NOUS DIRE QU’IL Y AVAIT UNE INITIATIVE PERSONNELLE…. SECRETE POUR CONSOLIDER LE BUDGET FAMILIAL? JE SUIS ENTRAIN DE RIRE!!!! FILY A’ MIS DES MILLIARDS A’ COTE’ POUR LES BESOINS DE LA FAMILLE, JUST IN CASE! QUE FAIRE? QUAND J’ECRIS QUE LE MONDE DES FINANCES EST UN MONDE CRIMINEL ET MENTEUR, ON DIT QUE JE SUIS IDIOT ET *****, CE QUI EST VRAI CAR JE SUIS LES DEUX A’ LA FOIS, C’EST POURQUOI NFP INVENTA L’IDIOTICINE ET L’*** POUR ME RENDRE PLUS… IDIOT ET PLUS***** MAIS LE MONDE DES FINANCES RESTENT CRIMINEL ET MENTEUR!!! IL N’A AUCUNE PITIE’ DES PAUVRES!!! SINON, COMMENT EXPLIQUER LES DETOURNEMENTS DANS UN PAYS COMME NOTRE FASO?
      ALLAH KA BE’ SON HAKILI GNOUMAN NA!!!!
      LES VIEUX SONT… L’AVENIR DU MALI!!!! Que faire????
      KO DEN DJOUGOU DAN YE’ FATIGNE’!!!!!!

  4. Sur le plan….. FEMMES MEMBRES DU GOUVERNEMENT, Il y a un progres mais j’aimerais voir 10 a’ 17 femmes sieger au gouvernement!
    En lisant le decret presidentiel, il est evident qu’il faut s’attendre dans les semaines ou les mois prochains a’ un plus grand changement au sein du gouvernement. Je me base sur le fait que des membres des groupes arme’s doivent diriger des departements ministeriels conformement aux accords d’Alger! La prochaine rencontre d’Alger doit trouver des solutions aux details techniques ici et la’.
    L’opposition democratique doit etre responsable en evitant les petits commentaires dignes des enfants du secondaire! Etre un ministre dans un gouvernement, n’est pas un droit mais un privilege, une confiance et un honneur que le President de la republique sur proposition de son PM, accorde a’ certaines citoyennes et certains citoyens pour servir le people. Le President peut tres bien decider a’ tout moment de retirer la mission et la confier a’ une autre personne. Cela ne signifie pas que tu etais necessairement un corrompu ou une mauvaise personne. Des fois, tu peux etre une tres bonne personne mais s’il y a des allegations contre toi, on peut bien te retirer la mission en attendant le resultat des investigations. La procedure est normale !
    Je tends a’ croire qu’Igore et Treta ont quitte’ parce qu’il y avait un conflit de personnalite’ entre eux et un homme que je respecte pour sa sagesse et sa capacite’ de remettre le Mali sur les rails!!!!!!! Ai-je besoin de vous donner un nom? Treta est une personnalite’ tres importante mais nous savons qu’il avait fait une promenade au parlement, chose qui n’etait pas la bienvenue par le President de cette institution. En tant que proche du President, il doit toujours tenter de lui faciliter la mission. IL FAUT TOUJOURS EVITER DE POUSSER CELLES ET CEUX QUI NOUS AIMENT ET NOUS RESPECTENT A’ FAIRE UN CHOIX ENTRE LES PERSONNES QUI SONT CRUCIALES DANS LA REUSSITE DE LEUR MISSION ET NOUS! THAT WAS NOT FAIR TO PUT THE PRESIDENT IBK IN SUCH POSITION!!!!!! Treta a commis une erreur. J’espere qu’avec le temps, les uns et les autres reviendront a’ des sentiments meilleurs!!!!! LE TRAVAIL D’EQUIPE EST ABSOLUMENT NECESSAIRE POUR LA REUSSITE DE LA MISSION!!!!!!!! NOS PETITS CONFLITS PERSONNELS DOIVENT RESTER A’ LA PORTE. LA MISSION EST DE STABILISER, SECURISER ET DEVELOPPER LE MALI. “LE MALI D’ABORD!!!!!!!!!!!!”
    COMME JE L’AI ECRIT A’ PLUSIEURS REPRISES, LE PM MODIBO EST UN HOMME TRES SAGE! J’AI LA CONVICTION PERSONNELLE QUE SA PRESENCE A’ LA TETE DU GOUVERNEMENT EST UNE EXCELLENTE CHOSE POUR LE MALI!!! IL DOIT ACCOMPAGNER LE PRESIDENT POUR TOUT LE RESTE DE SON PREMIER MANDAT!!!
    ALLAH KA BE’ SON HAKILI GNOUMAN NA!!!

Comments are closed.