Odeur de Corruption au Ministère de l’Environnement : 115 millions FCFA volatilisés : KEÏTA Aïda M’BO cherche bouc-émissaire

2

Détournement de derniers publics, tentative d’escamoter les dérives du Directeur National de l’Assainissement et du Contrôle des Pollutions et des Nuisances sortant, délit d’initié….C’est l’atmosphère qui couve entre le Département de tutelle et la Direction Nationale de l’Assainissement. Que cache donc le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable KEÏTA Aïda M’BO ? Le Progrès a jeté un regard indiscret sur un dossier qui fait trembler Koulouba.

Qui a tiré ? Qui a donné l’ordre de tirer. Non ! Qui a détourné, qui a donné l’ordre de détourner. Ce qui se passe aujourd’hui au Ministère de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable cache bien une affaire douteuse. Le comportement du ministre Kéïta Aïda M-BO laisse des doutes sur le détournement de plus de 115  millions de nos francs, faisant saigner du coup le Trésor Public. De quoi s’agit-il ?

L’affaire porte sur un détournement de fonds destinés  au suivi de l’Etude d’impacts environnementale. Un fonds mis à la disposition de la Direction nationale de l’Environnement. Le pactole, n’ayant pas été utilisé pour manque d’initiatives ou volonté inouïe du Directeur sortant Yaya KONATE, s’est miraculeusement retrouvé dans le compte personnel du  Chef Comptable M. Mahamadou Tandja. Il a fallu trois mois pour que celui-ci tente une opération bancaire. Diable ! Il est arrêté par les services de contrôle et conduit en prison, ce depuis 3 mois.

Entre temps, le Directeur Yaya KONE qui est aujourd’hui sous contrôle judiciaire a validé sa retraite. Mais sa gestion porte sur la période  de Novembre 2016 à décembre 2017, un homme de main du ministre Aïda M’BO qu’elle a nommé suivant décret N0828 du 1er novembre 2016. C’est le 28 Mai 2018 qu’elle nommera par la suite Amadou CAMARA comme Directeur National de l’Assainissement et du Contrôle des Pollutions et des Nuisances.

Le hic, est que cet ingénieur sanitaire tire actuellement le diable par sa queue tant la passation peine à se faire. Et pour brouiller les pistes comme tout bon spécialiste qui sait extraire de l’or dans une mine de charbon, le super ministre KEÏTA Aïda M’BO trouve la superbe formule d’abroger la nomination du Directeur antérieur, Mahamane KAYA qui avait été pourtant nommé suivant décret N 0310 du 6 Mai 2015 par Mohamed Ag Erlaf, ministre de l’Environnement d’alors.

Tout en ignorant le décrets de nomination de Directeur sortant Directeur Yaya KONATE. Comme pour signifier que Yaya KONATE n’a jamais été Directeur National. Venez voir : «Article 2 : Le présent décret qui abroge le Direct N 2015-0310/P-RM du 06 mai 2015 portant nomination de Monsieur Mahamadou Kaya NMle 458-55.M, Ingénieur sanitaire, en qualité de Directeur national de l’Assainissement et du Contrôle des Pollutions et des Nuisances, sera enregistré et publié au Journal officiel». Où est donc passé le décret de nomination de l’ancien Directeur Yaya KONATE Mme le ministre ? Il y a anguille sous roche. Corruption quand tu nous tiens

Affaire à suivre dans nos prochaines livraisons: Corruption au Sommet de l’Etat :

LES INCOHERENCES DU MINITRE AÏDA M’BO».

Par Boubacar KANTE

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Eh oui tout à fait une Vérité Absolue walaye que Dieu nous en garde en nous assistant dans ce bas monde yarabi. Bon vent Mme KEÏTA et bonne continuation dans tes projets que le tout puissant t’en garde et t’assiste tout au long dans cette tâche difficile yarabi

  2. Ne faites pas trop de polémiques. Cette dame est propre, correcte et se respecte pour faire des malversations financières.

Comments are closed.