Coup de bec de Soloni : Le président Modibo Keita : quel exemple de leadership !

1

37ème anniversaire de la mort de Modibo Kéïta : Le crime ou mort naturelle ?Le leadership  c’est « la capacité de faire que les choses se passent, d’agir de manière à aider d’autres à travailler dans un milieu dans lequel chacun de ceux qui sont sous vos ordres se trouve encouragé et stimulé… ». Le leader est celui qui sait où il va ; il sait aussi emmener les autres à faire chemin avec lui.

L’on ne cessera  d’apprécier les différentes  qualités du  président Modibo Keita. Une qualité qui attire l’attention est son leadership caractérisé par l’esprit de service et de don de soi. Un jour, un vieux disait : « moi, je suis du Mali de Modibo Keita ». Ce que l’on peut interpréter derrière une telle déclaration, c’est le modèle que le président Modibo a pu  être pour  lui. Justement  la qualité morale de Modibo a inspiré son leadership. Il a fait sien ce proverbe : « la meilleure façon de se servir, c’est de servir les autres ». Modibo avait  cette capacité d’action pour réaliser son projet pour le Mali. Il a démontré cette qualité par le choix des hommes de qualité en les plaçant là où il fallait. Il n’avait aucune envie de se faire entourer d’hommes de son cercle immédiat ou procéder à un partage  de gâteau. Non ! Comment pouvait-il mettre les uns et les autres au travail, et au travail bien, si ce ne fut par  son propre exemple ? Comme le dirait Antoine De Saint-Exupéry, le président Modibo a mené le Mali avec son « esprit ». On dirait que Modibo était vraiment un responsable, en ce sens qu’il  voyait plus loin et agissait en fonction des effets prévisibles. Sans avoir l’envie de taper la table et menacer,  le président a su  mobiliser les esprits et les engager à la  construction de la Nation. Pourquoi sous son régime, il y’avait plus  de goût pour le travail bien fait  et moins d’envie de voler ? Ce fut à cause de sa vie exemplaire. Par son exemple, le président a accepté d’être martyr pour le Mali.  Son  don de soi  lui  vaut encore aujourd’hui  le mérite  d’être célébré et  pris comme modèle pour l’actuelle génération et  les  générations à venir. Grâce à son leadership, il a mis en  place le processus  de  libération du Mali de la  tyrannie  de l’ancien colonisateur, à travers la  création  du Franc Malien. Persuadé  du  pouvoir  que la monnaie  joue dans l’autonomisation d’une Nation, le président  Modibo  a vite vu cette nécessité.  Mais le processus d’autonomisation du Mali a  été interrompu par une classe de militaires  non  patriotes. Depuis 1968 jusqu’à nos jours, aucun autre régime n’a pu  relancer  le processus d’autonomisation du  Mali. Jusqu’ici nous  avons ce  qu’on  peut qualifier de  Managers du pouvoir. Le Mali cherche toujours des hommes d’Etat de la trempe et de la conviction idéologique du président Modibo  Keita.

 DJIRE

 

 

 

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.