Projet du Nouveau Découpage Administratif : rnLa nouvelle configuration des régions et des cercles

0

           Le groupe de travail propose la suppression des Régions existantes pour permettre la création de nouvelles Régions administratives, proposition induisant ipso facto la proposition de création de nouveaux cercles procédant du démantèlement des cercles existants. Ainsi, le groupe de travail propose la création d’un Dristrict et de 18 Régions administrations qui prennent les dénominations ci-après :rn

KAYES

rn

1) Région de Nioro :

rn

1. Cercle de Nioro ; 2. Cercle de Diéma ; 3. Cercle de Sandaré ; 4. Cercle de Troungoumbé ; 5. Cercle de Nara

rn

1) Région de Kayes :

rn

1. Cercle de Kayes ; 2. Cercle de Bafoulabé ; 3. Cercle de Yélimané ; 4. Cercle de Kénièba ; 5. Cercle de Diadioumbéra

rn

2) Région de Kita

rn

1. Cercle de Kita ;  2. cercle de Toukoto ; 3. Cercle de Séféto ; 4. Cercle de Sagabari

rn

KOULIKORO

rn

1. Cercle de Koulikoro ; 2. Cercle de Banamba ; 3. Cercle de Kolokani ; 4. Cercle de Kangaba

rn

2) Région de Fana

rn

1. Cercle de Dioila ; 2. Cercle de Fana ; 3. Cercle de Massigui

rn

SIKASSO

rn

1) Région de Sikasso

rn

1. Cercle de Sikasso ; 2. Cercle de Kignan ; 3. Cercle de Kadiolo; 4. Cercle de Niéna

rn

2) Région de Bougouni

rn

1. Cercle de Bougouni ; 2. Cercle de Yanfolila ; 3. Cercle de Kolondiéba ; 4. Cercle de Koumantou ; 5. Cercle de Ouelessebougou

rn

3) Région de Koutiala

rn

1. Cercle de Koutiala ; 2. Cercle de Yorosso ; 3. Cercle de Bla (à éclater) entre Koutiala-San.

rn

SEGOU

rn

1) Région de Ségou

rn

1. Cercle de Ségou ; 2. Cercle de Baraouéli ; 3. Cercle de Niono

rn

2) Région de San

rn

1. Cercle de San ; 2. cercle de Tominian ; 3. Cercle de Sarro

rn

MOPTI

rn

1) Région de Mopti

rn

1. Cercle de Mopti ; 2. Cercle de Djenné ; 3. Cercle de Konna ; 4. Cercle de Tenenkoun ; 5. Cercle de Douenza ; 6. Cercle de Hombori

rn

2) Région de Bandiagara

rn

1. Cercle de Bandiagara ; 2. Cercle de Koro ; 3. Cercle de Bankass

rn

TOMBOUCTOU

rn

1) Région de Niafunké

rn

1. Cercle de Niafunké ; 2. Cercle de Youwarou ; 3. Cercle de Saraféré ; 4. Cercle de Léré

rn

2) Région de Tombouctou

rn

1. Cercle de Tombouctou ; 2. Cercle de Diré ; 3. Cercle de Goudam ; 4. Cercle de Tonka ; 5. Cercle de Araouane

rn

3) Région de Gourma

rn

1. Cercle de Gourma Rharous ; 2. Cercle de Gossi ; 3. Cercle de Bambara-Maoudé

rn

GAO

rn

1) Région de Gao

rn

1. Cercle de Gao ; 2. Cercle de Bourem ; 3. Cercle d’Asnsongo

rn

2) Région de Ménaka

rn

1. Cercle de Ménaka ; 2. Cercle de Talatai ; 3. Cercle d’Andéranboukane

rn

KIDAL

rn

1) Région de Kidal

rn

1. Cercle de Kidal ; 2. Cercle ; 3. Cercle de Tin Essako ; 4. Cercle de Tessalit

rn

            Le nombre des arrondissements ne peut être défini a ce stade compte tenu de toutes les implications possibles de la rédefinition des Régions et Cercles.

rn


rn

LES MESURES D’ACCOMPAGNEMENT DU NOUVEAU DECOUPAGE ADMINISTRATIF DU TERRITOIRE

rn

            Le nouveau découpage va engendrer de nombreuses charges nouvelles dont la maîtrise sera la condition sine qua non de la réussite de l’entreprise

rn

1. AU NIVEAU CENTRAL

rn

            Il faudrait procéder notamment à la redéfinition des missions des services centraux à leur déconcentration en moyens humains et financiers.

rn

2. AU NIVEAU REGIONAL

rn

            La mise en oeuvre de la réforme exigera notamment, dans les régions, les cercles et les arrondissements, le déploiement d’importants moyens humains matériels avec : l’équipement complet digne d’une administration moderne, de tous les services régionaux et subrégionaux; la mise en disposition des collectivités territoriales et des services régionaux d’outils de travail performants; la dotation des nouvelles entités de moyens financiers adéquats pour leur permettre d’accomplir efficacement leurs missions.

rn

            Enfin, pour la mise en oeuvre de la réforme doit procéder à: l’adoption d’un vaste plan de recrutement et de redéploiement des personnels, nécessaires au bon fonctionnement des services ainsi qu’un plan de formation adapté; la déconcentration des services de l’Etat sur l’ensemble de territoire nationale.

rn

Rassemblé par Moussa SOW

rnSOURCE: NOTE RELATIVE AUX RESULTATS DES TRAVAUX DU GROUPE DE TRAVAIL CHARGE DU DECOUPAGE ADMINISTRATIF DES REGIONS, DES CERCLES ET DES COMMUNES

Commentaires via Facebook :

PARTAGER