Elections législatives 2020 : La Cour Constitutionnelle valide 4 des 10 listes invalidées !

0

Il n’y a plus aucun doute sur la tenue des législatives, la Cour Constitutionnelle proclame le liste  définitive des candidatures  pour l’élection des députés à l’assemblée Nationale. La Cour a enregistré au total 560 listes de candidature sur lesquelles elle avait validé 545 et  en avait rejeté 15 pour non-conformité dans sa proclamation provisoire. Elle finit par valider certaines listes de candidature  après réclamation.  Au nombre  desquelles l’alliance ADEMA-pasj, URD, RPM dans la circonscription électorale  de Mopti.

Après la clôture du dépôt des dossiers de candidature le 13 février passé, la Cour Constitutionnelle donne son quitus avec la proclamation des listes des candidats qui doivent aller en compétition pour l’élection des 147 députés de l’Assemblée Nationale.

Au départ, la Cour avait enregistré  560 listes de candidature, elle avait validé 545 listes et invalidé 15 listes. Ce qui fait un total de 1 447  candidats en compétition dont 1021 hommes candidats, soit 70,56%, 462 femmes soit 29,44%.

Ces 1 447 candidats en compétition sont repartis comme suit : le district de Bamako enregistre le plus grand nombre de candidatures avec 332 candidats dont 228 hommes et 104 femmes pour 14 députés.

Ces candidats sont repartis entre les six communes en fonction des listes. Commune I : 24 listes pour 2  sièges ;  commune II : 11 listes, 3 sièges ; commune III : 44 listes, 1 siège ; commune IV : 29 listes, 2 sièges ; commune V : 24 listes, 3 sièges et enfin la commune VI : 24 listes pour 3 sièges.

En ce qui concerne les régions, la région de Kayes enregistre 166 candidats dont 119 hommes et 47 femmes pour 21 députés. Région de Koulikoro 23 sièges, 179 candidats enregistrés dont 58 femmes et 121 hommes. Sikasso, 238 candidats sont en compétition dont 72 femmes et 166 hommes pour 25 places dans l’hémicycle. Région de Ségou,  137 candidats contre 68 candidates pour un total de 205 candidats enregistrés pour 25 sièges. Mopti, 202 candidats enregistrés dont 60 femmes  et 142 hommes pour 20 députés.

Les circonscriptions électorales de la région de Tombouctou se retrouvent avec 58 candidats enregistrés dont 52 hommes et 6 femmes pour 7 sièges à pourvoir.

Dans la région de Gao, il y’a 53 candidats sur lesquels, figurent 43 hommes et 10 femmes pour 8 sièges.

Quant à la huitième région, Kidal, elle enregistre 14 candidats pour 4 sièges à l’Assemblée Nationale.

La Cour Constitutionnelle, après avoir étudié les réclamations a proclamé définitives  4 listes de candidature  invalidées, soit  10 candidats provenant de : la circonscription électorale de Bafoulabé, la liste alliance ADP-Maliba, parti JAMAA, CODEM ; circonscription électorale de la commune II, la circonscription électorale de Bankass et la circonscription électorale de Kangaba. Elle a également déclaré valide certaines listes  de candidature, notamment celle de l’alliance  ADEMA-Pasj, URD, RPM dans la circonscription électorale  de Mopti. Invalidée dans un premier temps, pour la simple raison que le genre d’une candidate  figurant sur la liste n’est pas précisé.

Par Jean Joseph Konaté   

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here