Gestion des affaires du pays : Le président reste le seul maitre à bord

83

Depuis le 15 Janvier 2016, les Maliens connaissent désormais les noms des membres du gouvernement Modibo Keita II. Malgré les campagnes incendiaires souvent haineuses pour faire partir le premier ministre et certains ministres du gouvernement, le président de la république, Ibrahim Boubacar Keita vient de démontrer à tous ces agitateurs erronés qu’il reste le seul maitre à bord de la gestion des affaires du pays. En maintenant plusieurs ministres dans le gouvernement comme le ministre des sports et celui du culte et des affaires religieuses pour leur rigueur, leur respect de la discipline gouvernementale, en renforçant certains comme Boubou Cissé et en faisant appel à de nouveaux, le président IBK attend répondre aux aspirations légitimes des maliens qui lui ont fait confiance à plus de 77 %.

Dès l’annonce de la publication de la liste des membres du gouvernement Modibo Keita II, les maliens n’en croyaient pas à leurs yeux en apprenant l’éviction de Bocar Tréta et de Mamadou Igor Diarra considérés comme des protégés intouchables du président IBK. Selon des informations par ci par là, le départ prématuré de Tréta et d’Igor du gouvernement Modibo Keita s’explique par le fait qu’ils seraient à l’origine de la cabale outrancière contre le Premier ministre, Modibo Keita en vue d’occuper le fauteuil de la primature depuis quelques mois. Si cela s’avérerait vrai, on peut dire sans doute que ces deux hommes ont-ils été donc victimes de leurs propres ambitions personnelles.

A titre de rappel une affaire de logements sociaux affectés aux enfants du Premier ministre avait fait la ‘’Une’’ des journaux et des internautes. Par contre le maintien des ministres Housseini Amion Guindo et Thierno Amadou Hass Diallo à leurs postes respectifs à savoir le ministère des sports et celui du culte et des affaires religieuses, n’a surpris personne tant ces deux hommes ont fait preuve de rigueur dans leurs départements et de respect de la discipline gouvernementale en témoigne leurs excellents résultats obtenus.

Dans le domaine du sport, l’histoire retiendra que c’est sous Housseini Amion Guindo que le Mali a remporté la première coupe d’Afrique des nations avec les Cadets et une 2e place mondiale lors de la coupe du monde Cadets. Quant au maintien du ministre Thierno Diallo, le président IBK a voulu démontrer qu’il n’est pas otage des leaders musulmans qui avaient le ministre d’incompétence et de travailler en solitaire. Une manière de dire que l’Islam n’est pas la seule religion reconnue au Mali. Aussi le président IBK de rassurer les démocrates que le Mali est un pays laïc et républicain.

En confiant le département de l’Economie et des finances à Boubou Cissé, le président IBK vient de lancer un signal fort aux maliens pour insuffler un nouveau souffle à l’économie malienne qui a souffert des conséquences de la crise socio -politique et sécuritaire de 2012 et surtout aux partenaires techniques et financiers. L’arrivée de Kassoum Denon et de Konimba Sidibé prouvent à suffisance que le président de la république est conscient des préoccupations et des difficultés des populations qui l’ont fait confiance le 11 août 2013.

Comme on le voit, le président IBK n’entend pas de se laisser amuser par la galerie où pris en otage par les ambitions personnelles de quelques groupuscules d’hommes ou de femmes fussent-ils ses proches ou des leaders d’opinions.     

Moussa Bamba

PARTAGER

83 COMMENTAIRES

  1. Un ministre est toujours en équilibre entre un cliché et une indiscrétion.
    C’est ce qui fait la valeur de Modibo et IBK

  2. Cher journaliste soyons positifs dans nos actes et nos actions.je crois en IBK , à la refondation malienne et au 1er ministre qui s’attelle pour le mali.

  3. Notre premier ministre affirme que le gouvernement agit pour le bonheur du peuple malien .Le pm est à encourager et à féliciter pour son boulot qu’il fait avec amour pour le Mali.

  4. Nous encourageons le Pm dans ces 1 ans de dur labeur et de sérieux au service de la nation Malienne .
    En un mot qu’il sache que le Mali est fier de lui et lui souhaite assez de courage

  5. Je demande aux journalistes Maliens de dire des choses utiles concernant la gestion du pays par IBK, tout le monde sait qu’avec l’arrivé d’IBK au pouvoir le pays a connu un développement accélératif, depuis son arrivée, il a mis fin impunité et la lutte contre la corruption et la délinquance financière. Malgré les efforts d’éployer par le président de la république certains se mettent toujours de nuire à la gouvernance d’IBK. Nous demandons aux détracteurs de laisser la justice à faire son travail, car elle est faite pour protéger les innocents et puni les coupables, monsieur le journaliste nul n’est au-dessus de la loi. Il faut que les opportunistes arrêtent de dires certaines choses qui ne sont pas vrais à propos du régime en place.

  6. Monsieur Bamba, la liberté d’expression ne signifie pas de dire des choses qui sont loin de la réalité.
    Le rôle d’un journaliste est de sensibilisé la population concernant des informations claires et nettes du pays, alors arrête de dire des n’importes quoi.
    Tous ceux que vous faites comme reproche sont inutiles, car le président et son gouvernement sont là pour la satisfaction de l’intérêt général de la Nation.

  7. Tout le monde sait qu’IBK est venu trouver le pays dans une situation plus difficile, notamment le coup d’Etat de mars 2012 qui a beaucoup joué sur l’économie, dont le budget Malien a pris un niveau très bas, mais avec son arrivé au pouvoir, il a réussi à mettre tout cela dans l’ordre.

  8. Nous devrions croire a IB K, car il est l’homme que nous avons besoin depuis très longue temps.
    La population doit avoir confiance au président de la république, car il fait tout pour le bonheur des Maliens, il faut aussi qu’on garde le calme et rester toujours dernier le président de la république, tout le monde sait qu’il a fait son mieux, et il continus de le faire pour le bonheur des Maliens.

  9. Selon les interviews certains ont dit la vérité et d’autre sont t’aller à côté c’est-à-dire, certains ont racontés des choses inutiles concernant le bilan de deux ans d’IBK.

  10. Monsieur le journaliste, en voyant vos articles, et en aussi essayant de faire des analyses on se rende compte que ceux qui parlent positivement sont plus nombreux que ceux qui parlent négativement. On a entendue beaucoup de gens en leurs écoutants aussi concernant le mode de gestion de l’Etat par le président de la république. On constate que certains ont tendances a crois son mode de gestion de l’Etat.

  11. Le Mali n’est pas un gâteau dont chacun viendra se servir et partir.Si Tréta et Igor ont pensé que c’était forcement leur tour,moi je viens leur dire que ce n’était le tour de personne.C’était plutôt le tour de celui qui peut être capable mettre notre pays sur les rails par son expérience et son dévouement.
    Ils devaient donc savoir cela avant de poser des actes qui ont forcé le président à les mettre dehors.

  12. Le limogeage de Tréta doit être compris sous plusieurs angles.
    D’abord,il faut dire que ce monsieur a été coupable de plusieurs scandales financiers qui ont mis à mal la crédibilité du président et de son parti.
    Ensuite,il est à la base d’une division de membres au sein du parti présidentiel pour juste faire de tort à IBK.
    Enfin,pour cette histoire de primature il a montré aux yeux de tout le monde que ce qui le préoccupe c’est sa petite personne et non le Mali.
    Son départ est donc salutaire car mon pays n’a que faire des égoïstes…

  13. Moi je pense que ces deux personnes ont plutôt été victimes de leur égoïsme et de leur gourmandise.
    S’ils avaient eu raison gardée tout cela ne serait pas arrivé car il se sont lancés dans un bras de fer avec le président qui s’est soldé par leur défaite.
    Ils ne peuvent donc s’en prendre qu’à eux même.

  14. Le président IBK et son gouvernement font en ce moment tout ce qui possible pour donner au peuple malien un niveau de vie acceptable.
    Même si certaines personnes tentent de nous faire croire le contraire,il savoir que le président est celui qu’il fallait à notre pays pour le redresser.

  15. C’est au peuple que le président rendra compte à la fin de son quinquennat donc il n’acceptera pas des individus mettent son notoriété à mal à travers leur mauvaise gestion. Il met l’accent sur la rigueur, la compétence et le dévouement des ministres car il cette année 2016 est une année de tous les défis.
    Ainsi les défis qui attendent le PM et son équipe est grand mais connaissant la compétence et le dévouement de cet homme, je pense que rien pourra l’empêcher d’atteindre son objectif. Le Mali vous porte une confiance aveugle.

  16. Je pense que l’âge du PM n’a jamais été un obstacle pour lui dans l’exercice de sa fonction. Ces détracteurs devraient s’appuyer sur d’autres faits pour discréditer ce dernier vis-à-vis de son employeur. Ce dernier lui a renouvelé sa confiance pour conduire la nouvelle équipe ministérielle. Merci au PM pour les services rendus pour la nation.

  17. En effet le PM Modibo est celui qui a conduit les accords de paix afin que nous soyons à ce stade donc je pense qu’il doit continuer cette mission afin de trouver définitivement une issue parfaite avec tous les partis signataires.

  18. Je me pose souvent la question que vous voulez vraiment. Vous avez passé votre temps à décrier le laxisme du vieux face aux agissements des membres du parti dans les scandales. Mais le vieux se libère d’eux et vous trouvez autre idiotie à raconter.
    Vous vous êtes faits payer par l’argent volés pour venir leur défendre mais les faits sont là donc c’est une perte de temps

  19. Je remercie le président d’avoir renouveler sa confiance à son aîné pour conduire la nouvelle équipe gouvernementale. Je souhaite bon vent au PM et que Dieu veille sur lui et lui donne toute la force et l’énergie nécessaire pour mener à bon port le navire Malien

  20. IBK a une belle raison de les écarter donc arrêter de nous faire croire autre chose. Nous savons tous ce qu’on vous a donné. Je porte à ta connaissance que c’est l’argent volé à l’état malien. Il ne mérite pas la confiance du président et du peuple malien.

  21. Monsieur le journaliste, épargnez nous de vos sentiments personnels. Il s’agit de l’avenir du pays et non d’une famille. Le ministre Tréta a fait ce qui devrait faire et nous lui en savons gré. Cependant, il faut aller de l’avant au lieu d’alimenter des polémiques.

  22. Le premier ministre est un travailleur infatigable donc lui donner une autre chance pour achever sa mission était une obligation pour le président IBK. nous lui souhaitons bon vent pour la suite de son travail

  23. Tréta et Igor ont fait leur travail et il est temps de partir. Ce sont des postes nominatifs pas un royaume mon cher journaleux sans formation. Ils ont remplacé d’autres donc si à leur tour s’ils sont remplacés cela fait quoi. Ils ne sont pas les seuls à servir ce pays

  24. Le président est celui qui ne manquait aucune occasion de faire l’éloges du jeune IGOR mais il a oublié qu’il se trompait de personnes. Il a profité de la confiance du vieux pour se faire fortune dans son ministère à travers les malversations financières et des faux rapports.
    Et Tréta n’a pas arrêté des campagnes de dénigrements contre le PM Modibo dans son acharnement de la primature, a payé le prix de son idiotie. 😛 😛 😛 😛

  25. Franchement, nous finirons jamais d’être servis par ces journaleux. Il y a quelques jours que ceux-ci publiaient par ci et par là le remaniement. Aujourd’hui, le nouveau gouvernement a été formé. Voici qu’on cris pourquoi d’autres sont partis au détriment d’autres ? Que voulez-vous mon cher journaliste ? Est-ce des personnes indispensables pour la cause du pays ? Je dis Non. Des personnes compétentes comme ces deux, notre en possède autant. Il s’agit de leur donner leur chance. Et c’est ce que le président a fait.

  26. Le président est celui qui ne manquait aucune occasion de faire l’éloges du jeune IGOR mais il a oublié qu’il se trompait de personnes. Il a profité de la confiance du vieux pour se faire fortune dans son ministère à travers les malversations financières et des faux rapports.
    Et Tréta n’a pas arrêté des campagnes de dénigrements contre le PM Modibo dans son acharnement de la primature, a payé le prix de son idiotie.

  27. Je pense que les résultats de ce ministre à la tête de son département sont bons. Mais cela ne fait pas de lui une personne indispensable. Donc, arrêtez mon cher journaliste de dramatiser les choses. Il y a des personnes aussi compétentes que lui.

  28. Je pense qu’on a pas à crier au scandale parce que tel ou tel ministre est parti au détriment de l’autre. Pourquoi c’est pas tel ? Si ces deux ministres sont pas partis c’est qu’il y a de bonnes raisons. Evitez mes chers journalistes d’alimenter les polémiques pour des histoires des hommes alors que de nombreux défis nous attendent.

  29. A mon humble avis, je pense que le PM a abattu un énorme travail à la tête du gouvernement sortant. Donc, un départ de celui-ci n’était pas envisageable, car il a joué parfaitement le rôle qui est le sien. C’est d’ailleurs ce qu’a compris le président en renouvelant sa confiance pour conduire la nouvelle équipe gouvernementale. Les vautours devraient attendre car l’heure n’est pas au partage du gâteau, mais au travail pour le développement du pays.

  30. Malgré les attaques qu’il subit; le premier ministre reste un homme intègre qui tient la tête sur ses épaules car n’ayant rien à se reprocher.
    Nous lui accordons toujours notre confiance et je pense très honnêtement qu’il saura nous satisfaire.
    Le président IBK a raison de ne pas douter de lui connaissant ses capacités.

  31. Merci Modibo pour tous les services rendus et sinon que tu continues de rendre à la nation malienne à travers les différentes fonctions que tu as occupées.
    Le peuple malien te le revaudra à jamais !
    Nous sommes fiers de toi et attendons qu’avec le président IBK, vous puissiez apporter le bonheur au peuple Malien qui a trop souffert de l’adversité.

  32. Le RPM est rempli d’opportunistes et d’incompétents. IBK veut le développement du pays et donc il ne saurait travaillé avec de telles personnes de peur de mettre notre pays en retard.

  33. Le premier ministre Modibo est un homme sage et intègre d’où la confiance à lui accordé par le président IBK. Je crois sincèrement que si le peuple tout entier et les membres du gouvernement l’accompagnent dans la vision qu’il a pour notre pays; celui-ci sortira très bientôt dans la situation peu satisfaisantes dans lequel il se trouve. La question du développement du pays n’est pas une question de parti politique mais de vision et le premier ministre en a une bonne pour notre pays. Soutenons ses actions et celles du président IBK pour le bien-être de notre pays et par ricochet du notre en tant que population.

  34. Le premier ministre Modibo kéïta est un grand homme qui connait les aspirations des populations de ce pays car ayant servi dans plusieurs domaines et pendant de longues années. Son programme montre qu’il a une belle optique de développement pour pays. Mais celui-ci ne semble pas depuis un certain bénéficier de l’aider politique de certains membres du gouvernement et de certaines personnes véreuses qui veulent toujours marquer sa gestion du sceau de l’échec à travers des campagnes de dénigrements et de désinformation à son endroit ce qui n’est pas du tout normal pour un pays qui sort de crise et qui a besoin de la compétence de tous ses fils.
    Nous devons donc l’aider avec le président IBK à apporter d’abord la paix, la justice dans notre pays et l’essor économique que nous attendons tous.

  35. Le président a bien prévenu que tout ceux qui seront cité dans un quelconque scandale partira du gouvernement. Alors que Tréta nous prouve le contraire qu’il ne sait rien des scandales dont il est accusé Monsieur le journaliste. Après tout le président est celui qui a été élu et pas Tréta

  36. Le président de la république a une très bonne vision pour notre pays parce qu’ayant été responsables de plusieurs domaines.
    Cependant, il ne bénéficie plus depuis un certain moment de l’apport de certains collaborateurs avec lesquels il avait l’ambition de réaliser son ambition pour ce pays pour de simple questions de leadership au niveau du gouvernement. Il est acculé de toute part par des détracteurs prétendant qu’il n’a pas de vision pour le pays. Situation qui je penses à susciter ce recadrage gouvernemental afin que les choses puissent bouger pour le bien de la population. Chose à laquelle nous devons osez y croire et de notre modeste contribution y participer.

  37. Le président IBK doit son élection à l’ensemble du peuple malien. C’est vrai qu’il est issu du RPM mais cela ne doit l’obliger à forcément prendre des gens qui ne pensent qu’à leur intérêt personnel. Mr Tréta se prenait pour le président de la république au point d’en vouloir aux personnes nommées par IBK.

  38. Il fallait que IBK montre son autorité car comment comprendre que des personnes veulent prendre en otages une institution aussi importante qu’est la primature pour une question de parti politique. Bien que le premier ministre Modibo n’est pas membre du rpm; il travaille pour ce pays et il est donc inadmissible que des personnes comme lui mettent les bâtons dans les roues fut-ils secrétaire général du parti au pouvoir. Toute personne qui a des compétences reconnus doit pouvoir les mettre au profil du pays sans distinction aucune.
    Le Mali n’appartient pas au rpm encore moins à tréta, de la même manière IBK n’est pas le président de rpm mais de tous les Maliens.

  39. J’aimerais éclairer certaines opinions surtout ces journaleux qui veulent tout faire pour mettre le feu au sein du RPM. Il faut que vous ( Journaleux) compreniez une chose que la Nation Malienne ne repose pas sur la seule tête de Tréta. Si, son employeur a jugé mieux de le congédier, qu’on ne fasse de cela un scandale ?
    D’ailleurs, des compétents comme Tréta, il y en a autant. De grâce foutez nous la paix !

  40. Le PM modibo kéïta a toujours bénéficié de l’estime du peuple malien vu son ouverture d’esprit et les actes qu’ils posent pour l’avancée de notre pays mais certaines personnes mal intentionnées veulent à tout prix le salir. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
    Il faut qu’on se grave ça dans la mémoire: TOUTE PERSONNE QUI POSENT DES ACTES NOBLES EST INDESTRUCTIBLE. Quelques soit leurs manigances donc il restera au dessus d’eux car il fait toujours fi de leurs calomnies et coups montés à son égard.

  41. Sincèrement, je ne comprend pas ces journalistes. Lorsque le président décide de travailler avec les compétences peu importe le bord de celui-ci, ces journaleux s’en plaignent car il n’a pas privilégié ces frères de lutte. Si jamais le président commence à faire face à ces frères de lutte, on qualifierait d’autre mot. Que voulez-vous franchement mes chers journaleux ? On se doit de vous le demander.

  42. «On ne change pas une équipe qui gagne»
    En effet, le premier ministre Modibo keïta a beaucoup apporté à ce pays. Et son équipe actuel fait tant bien que mal de sortir son épingle du jeu alors pourquoi couper cet élan en pleine course.
    Merci au président de la république pour avoir confirmé le PM Modibo dans sa position.

  43. Tantôt on veut qu’il démissionne de son poste de premier ministre tantôt on l’accuse d’octroyer frauduleusement des logements sociaux aux membres de sa famille.
    Même si on dit une fois n’est pas coutume vraiment nous poussons un peu le bouchon loin.
    Nous n’aimons jamais les personnes qui se battent pour le pays. Toujours des scandales infondés, toujours des calomnies pour je ne sais quoi. Où diable allons nous avec de tels comportements?
    Il faut nous arrêtons de nous fier à l’opinion publique car elle n’est pas forcement vérifiée.

  44. Le président de la république a très fait de mettre à la porte cet incapable de Tréta, car pour le développement de ce pays tous les maillons faibles du gouvernement doivent disparaitre !!!

  45. Le Ministre Tréta, du moins l’ancien ministre ne pouvais être reconduit dans ce gouvernement une fois de plus, car depuis sa nomination, il n’a fait que poser des actes d’un irresponsable dans ce pays, donc obliger qu’il soit viré !!!

  46. IBK a eu raison de virer Tréta de son gouvernement, car les incompétents n’ont pas leur place dans ce gouvernement de valeur et de prestige !!! Seul les plus charismatiques peuvent rester !! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  47. Tréta n’avait absolument pas le mérite de rester au sein de ce gouvernement, c’est plus qu’un incapable et il l’a démontré plusieurs fois de par ses actes de négligence et de cruauté !!!

  48. Tréta a perdu cette bataille depuis le jour où il a été nommé Ministre, il se devait de remplir au mieux la mission qui lui avait été assigné !!! Il a tout foutu en l’air depuis longtemps !!!

  49. Le Ministre Tréta n’était pas à la hauteur des attentes du président de la république et de son premier ministre, il s’est planté dans l’accomplissement de sa tâche !! On lui a laissé le temps de se rattraper, il n’a pas pu le faire !!

  50. Tréta Bocari à complètement faillit à sa mission, il a été une erreur monumentale dans le gouvernement du président de la république, et il n’a pas su se rattraper !!!

  51. Tréta ne pouvais que pouvais que perdre cette bataille, en dépit de tout ce qu’il a pu faire au cours de son passage en tant que Ministre, le président de la république lui a laissé beaucoup de marge de manœuvre, mais il a persisté !!!

  52. Nous avons cru en lui, plus de 77% des maliens l’ont choisi pour leur sortir de la merde dans laquelle ils étaient plongé depuis plus de 20ans, il l’a fait !!! Nous le voulions pour mettre le pays sur la bonne voie de développement, il est en train de mettre en place une solide base de développement pour notre pays, de quoi avons besoin encore !!!

  53. IBK est celui dont le MALI avait besoin pour se relancer économiquement, sur la scène internationale, pour entamer un procédure de développement durable, pour permettre au MALI de préserver son intégrité territoriale et de faire régner la paix et la sécurité dans notre pays !!! Et il est en train d’accomplir ces différentes tâches à merveille !!!

  54. 😉 😉 😉 😉 En tant que citoyen lambda, laissez-moi vous dire une chose chers compatriotes, personne n’est détenteur de son destin. En venant au pouvoir ce monsieur a tenu plusieurs promesses, parmi celles-ci, il y’en a qui ont déjà vus le jour. 🙄 🙄 🙄 🙄 Nous savons tous que notre pays fut aussi basculer par le coup d’Etat du 22 mars nous a mis dans un contexte embrassant. 😳 😳 😳 😳 😆 😆 😆 😆 😆

  55. C’est vrai que le Mali a traversé des moments difficile ces derniers temps. Mais, cela ne veut pas dire qu’on doit s’en prendre à tous les individus des institutions de l’Etat. J’ignore ce que ces deux ministres ont fait, mais souvent les choses peuvent être mal interprétées.

  56. 😉 😉 😉 😉 Soyons reconnaissant envers nos dirigeants, quoi qu’il en soit ils ont aussi travaillé. Nous ne pouvons pas dire le contraire, en croisant les bras. Peut-être que la situation de notre pays allait s’empiré plus d’avantage. 😳 😳

  57. Si IBK décide d’être le seul maître à bord, alors ne vous fatiguez pas à le critiquer, car tout ce qui va arriver à ce pays sous son régime. Il sera tenu coupable de cela et sera juger après son mandat.

  58. Soyez sans crainte, ce gouvernement ne sera pas continuel, puisque les ex rebelles seront impliqués bientôt dans le gouvernement. Par contre ce qu’il faut comprendre est que le régime IBK a trouvé le pays dans cette période difficile, comme nous ne le savons tous. Par contre, la situation de notre pays ne peut uniquement être considérée comme sa faute même s’ils ont aussi commis des failles.

  59. Le simple fait de maintenir ces têtes au sein du gouvernement ne veut pas dire qu’IBK en fait à sa tête. Rappelez-vous chers maliens, le Mali est à nous tous, et non au chef de l’Etat et son gouvernement. De ce fait, il est normal que nous unissions nos forces pour la sauvegarde de notre pays. Certes, nos dirigeants jouent leurs rôles, mais à nous aussi de contribuer à la reconstruction de notre pays.

  60. Le Bateau Mali peut beau tanguer mais ne chavira jamais, le président IBK et son gouvernement sont à pied d’œuvre. Ayons juste le courage de se patienter et attendre la fin du quinquennat d’IBK enfin de le juger.

  61. On n’a vraiment pas à se plaindre de la gestion du pouvoir, IBK fait notre affaire. Mais le plus important est que la population doit comprendre son président, certes le Mali a connu des présidents, mais IBK est un bon président à qui on doit apporter tous nos confiances.

    Quel qu’en soit la décision du gouvernement, la population doit pour le bien être de la nation suivre ce gouvernement et ne cédant à aucune mauvaise conduite qui peut amener la population en des révoltes.
    BON VENT A LA NATION

  62. Le cas Mali doit être pris au sérieux, les maliens doivent s’unir pour soutenir son président.
    Il est important aux maliens de comprendre que personne ne viendra faire le pays à nos place. IBK est notre président que nous avons nous même choisie.
    IBK depuis son accession au pouvoir jusqu’à nos jours n’arrête pas de se battre pour faire sortir le Mali de sa crise…

  63. Je ne me suis jamais posé des questions sur la compétence du président IBK. Les maliens ne l’ont pas choisie pour rient, Il est le seul capable de mener le Mali à bon port.
    Pour ce qui concerne sa gestion de l’état, on doit le soutenir et lui souhaité bonne chance.

  64. IBK est et reste toujours le président qu’il faut pour la bonne gestion de ce pays.
    De cette façon qu’il se souci de ce pays il cherche à apporter ce qu’il faut. Soutenons IBK pour une garantie de développement pour toute la nation.
    Ces deux ans du président IBK ont permis de comprendre exactement à combien IBK est un travailleur. Il a réalisé beaucoup de ces promesses et d’autres sont en cours de réalisation.
    IBK du Mali nous a montré combien on peut compter sur lui sur les restes des ans.

  65. Franchement IBK est à soutenir, c’est un bon président. Le Mali a de la chance d’avoir un président comme IBK.
    D’autres ne peuvent pas se rendre compte de cette chance, ils ont intérêt à joindre les maliens qui soutiennent IBK le plus tôt possible.

  66. Jeunes du Mali, Soyons tous Unis derrière le président pour lui montrer combien il fait notre affaire. IBK est celui qui en seulement deux ans de gestion a pu nous convaincre, Il a fait une partie de chacun de ses promesses de la campagne. Avant la fin de son Quinquennat, il fera du Mali cette terre que lui-même a dit, “Je ferais du Mali une terre envier de tous”.
    Soutenons le président IBK pour le bon fonctionnement du Mali.

  67. Moi personnellement, j’ai toujours eu confiance au président IBK, je le toujours soutenu. De même j’invite toute la jeunesse malienne à soutenir IBK, c’est un bon président, il se bas pour les causes de la nation.
    Vive IBK
    Vive le Mali…

  68. Les deux hommes évincés du gouvernement, à savoir: Mamadou Igor Diarra (ex-ministre de l’économie et des fiances de l’Etat) et Bocari Treta (ex-ministre du développement rural et non moins secrétaire général du RPM) ont été victimes de leurs ambitions trop dépassées. Ils voulaient tous la place du premier ministre, l’ainé du président de la république. 😛 😛 👿 👿 💡 💡

  69. Modibo Keïta a bien fait de mettre à la porte les ministres chassés du gouvernement. Ces gens allaient êtres des obstacles à sa bonne gouvernance de la primature.

  70. On dit surtout que cette fois-ci, IBK et Modibo Kéita tiennent à former une équipe “forte, solidaire et compétente” pour avoir des résultats pour justifier une candidature du chef de l’Etat pour un second mandat.
    Nous espérons tous…

  71. Ce qu'oublie autres est que le président IBK n'est pas encore mort, pour cela il doit suivre le choses de très près, cette fois ci il ne laissera personne apporter du piment dans sa bonne gestion nous sommes et nous resteront toujours de son côté.
    Vive le président IBK et de sa façon de prendre soin de ce pays.

  72. Ce qu'oublie autres est que le président IBK n'est pas encore mort, pour cela il doit suivre le choses de très près, cette fois ci il ne laissera personne apporter du piment dans sa bonne gestion nous sommes et nous resteront toujours de son côté.
    Vive le président IBK et de sa façon de prendre soin de ce pays.

  73. Igor était l’un des ministres que j’aimerais voir à côté du président de la république durant toute la période qu’il fera à la présidence. Mais malheureusement qu’il s’est laissé influencer par Bocrai Treta.

  74. Je me réjoui du départ de Bocari Treta, ancien ministre du développement rural, pas moins secrétaire général du parti présidentiel. Ce dernier n’avait aucune idée de ce qu’il devrait faire pour son ami de galère, Ibrahim Boubacar Keïta.

  75. Le nouveau gouvernement ne sera pas comme le précédent. Il y avait certes des hommes de fer dans l’ancien gouvernement dont la majorité est restée sauf Igor Diarra qui s’est fait de mauvais amis, à savoir Treta et Mahamadou Gaoussou Diarra.

  76. Maintenant que Treta est parti, on ne parlera plus d’engrais frelatés dans ce pays, jusqu’à ce que la commission ad-hoc remette ses conclusions sur l’affaire. Je remercie le président de la république pour avoir pris cette décision difficile.

  77. Un parti politique ne doit pas contribuer à l’échec de son pays mais à sa réussite. Tout comme l’Adema l’a fait,ce n’est pas pour le régime en place qu’il le fait mais pour tout le peuple, le RPM devrait accorder son soutien au gouvernement III de Modibo Keïta. Donc on a intérêt à soutenir les autorités qui sont en place. Parlant de l’éviction de l’ex-ministre de l’économie et des finances, je suis sans doute sûr qu’il y a quelque chose qui se cache derrière cela.

  78. IBK a bien fait de mettre fin au mythe Treta. Cet homme n’a rien fait pour ce pays. A part nous empoisonner avec des engrais frelatés à cause de sa mauvaise gestion du ministère du développement rural.

  79. Ce n’est le départ de Bocari Treta qui m’a choqué mais celui de Mamadou Igor Diarra, le ministre de l’économie et des finances de l’Etat. Je suis plutôt content du départ de celui à la faute de qui le président de la république n’a plus de bonne image aux yeux des détracteurs suite à la présence des engrais hors norme dans notre pays.

  80. C’est à cause de la mauvaise gestion du rural dans ce pays qui a fait que la campagne agricole 2014-2015 a été jugée mauvaise par les hommes politiques et les détracteur. Ce qui a eu de l’impact sur le bilan de la gestion de l’actuel locateur de Koulouba.

  81. Ibrahim Boubacar Keïta, le président de la république à qui les maliens ont accordé leur confiance, élu à plus de 77%, est le seul et l'unique maître à bord. Le départ de Bocari Treta et de Mamadou Igor ont certes fait de polémique dans les salons feutrés de la capitale et ont été les sujets des débats dans les grins de Bamako.

  82. Le départ de Bocari Treta, ancien ministre du développement rural était une évidence. L’agriculture malienne était menacée avec cet homme qui n’a pu rien pour empêcher que des engrais frelatés viennent dans notre pays. L’affaire des 1000 tracteurs est aussi de sa compétence. Donc il fallait que cet homme parte.

  83. les ministres doivent servir les maliens dans la rigueur et non se servir dans la rigueur.
    nous sentons que le gouvernement est entrain d’asservir des maliens et non servir le Mali.tous les pouvoirs sont des pouvoirs de mensonge et d’hyppocrisie et cherche tous à se maintenir au pouvoir et asservir la population c’est le sens de l’administration de nos jours.
    premier objectif s’enrichir et enrichir ses descendants et ses proches.
    deuxieme objectif rassurer son égo de dominateur.
    troisième objectif rafflé tous les honneurs du monde par tous les moyens mais hélas sauf pour Dieu.
    la scène politique est une scene de théâtre et de comédie au dépend de la population qui pense qu’ils sont serieux.
    voici la population de mouton.

Comments are closed.