Grande mobilisation d’IBK au stade du 26 mars : Déjà, la panique dans le camp adverse

7

Après l’ouverture de la campagne des élections présidentielles du 29 juillet 2018 et la rencontre à son Quartier Général (QG), le Président de la République, candidat à sa propre succession, a présidé le dimanche 08 juillet 2018, un grand meeting pour le lancement officiel de sa campagne au Stade du 26 Mars de Bamako. Il faut d’abord reconnaitre que le Stade du 26 Mars a refusé du monde, car ce rassemblement d’envergure nationale a enregistré la présence des autorités du pays, des leaders politiques, des mouvements de soutien à la candidature du président de la République, des notabilités de Bamako, des leaders d’opinions et pleins d’artistes qui ont donné à la cérémonie tout son éclat particulier. La palme est revenue au Président de l’APCAM, Bakary Togola a fait mobiliser plus de 30 000 agents du monde rural pour soutenir le grand IBK lors du scrutin du 29 juillet prochain.

Accompagné par son épouse, Keita Aminata Maiga, et d’une forte délégation, le Président de la République a été accueilli au Stade du 26 Mars par des hommes, femmes et jeunes qui militent pour la réélection d’IBK. C’était dans une atmosphère festive et un IBK des grands jours.

Dans son discours de bienvenue, le directeur de campagne du Président de la République, Dr Bocari Tréta a d’abord remercié tous les Maliens qui honoré leur présence à la cérémonie, notamment les familles fondatrices de Bamako, les mouvements, associations et clubs de soutiens au candidat IBK. « Aujourd’hui est un grand jour pour la vie de la nation, car après cinq ans, un énorme travail a été abattu par le candidat IBK à tous les niveaux. La preuve en est que notre pays traversait la plus profonde crise de son histoire au moment où le président IBK venait à la tête de la magistrature suprême du pays. Aujourd’hui, force est de constater que nous avons enregistré des avancées significatives dans tous les secteurs de développement. Malgré ces avancées, le candidat IBK aura besoin d’un deuxième mandat pour parachever ses actions. Pour que cela aussi puisse se réaliser, il va falloir que les Maliens aillent chercher leurs cartes d’électeurs dans les points indiqués afin de gagner la nuit du 29 juillet. Le « TAKOKELE » ne serait possible sans la mobilisation des Maliennes et Maliens au jour même des élections ». Il a rappelé qu’ils ont entendu tout ce que les leaders d’opinion ont dit, et qu’ils feraient en sorte pour satisfaire les besoins vitaux des populations maliennes. Il a enfin salué Bakary Togola pour son engagement et son soutien à la candidature du président IBK, ainsi que tout le monde rural.

A son tour, Bakary Togola dira qu’on ne cessera jamais de citer les actions concrètes posées par le Président IBK depuis son arrivée au pouvoir. Durant ces cinq années, les agriculteurs se disent très satisfaits et ils renouvèlent également leur confiance au président sortant pour un second mandat. Aujourd’hui, ils optent un coup KO dès le premier tour du scrutin du 29 juillet. Il a aussi profité de l’occasion pour lancer un appel à tous les Maliens de se mobiliser derrière  le président IBK pour sa propre réélection.

Dans son discours de lancement, le candidat Ibrahim Boubacar Keita n’a pas caché sa satisfaction en voyant cette démonstration de force au Stade du 26 Mars, qui constitue pour lui une preuve de gratitude du peuple malien dans son ensemble. Il dira qu’en tant que Président de la République, il va poursuivre ses actions jusqu’au 4 septembre prochain. Il a remercié tout le peuple malien de lui avoir confié la gestion du pays pendant cinq ans. «  Avec ce beau monde, comment « Boua » peut-il laisser le pouvoir » ?, s’est interrogé le Président IBK. Il faut enfin noter que plus d’une vingtaine d’artistes maliens ont  émerveillé le public durant toute la cérémonie. Signes avant-coureur de ce qui sera certainement la grande fête du « Takokelen » le 29 juillet prochain ? En tout cas, la peur a depuis lors changé de camp !

Salif Diallo

 

Commentaires via Facebook :

7 COMMENTAIRES

  1. comrades of much” pomp” acknowledged in this article what it did not acknowledge was that so call well attended meeting had many attending believing IBK would acknowledge his incompetence plus what actions need be taken to correct that perpetual condition. What is most remarkable IBK supporter approach this presidential election from position not acknowledging under IBK plus his Keita family military leadership continuous military breakdowns that continuous to provide murderous success to national plus international terrorists hit plus run suicide tactics. IBK is not only incompetent in leading government, his relatives are also incompetent at leading military of Mali. It is shame great soldiers of Mali possess such incompetent leadership. With leadership leading equal to there ability as soldiers plus their likely state of evolution this war against national plus international terrorists would be done in eighteen months or less but if we continue with IBK plus his relatives leading government plus military this war will drag on unto terrorists win. We need capable leaders for office of president of Mali plus head of military of Mali. Out with Keitas!

    VOTE MOUSSA COULIBALY FORE PRESIDENT OF MALI JULY 29, 2018
    PATRIOTIC MOVEMENT PLATFORM FOR CHANGE

    VERY MUCH SINCERE,
    Henry Author(people of books) Price Jr. aka Obediah Ubuntu IL-Khan aka Kankan aka Gue.
    translationbuddy.com

    • Tiè, toi aussi! tu penses que tu es le seul à pouvoir parler l’anglais. Ou bien tu n’avais jamais espéré être au pays de l’oncle SAM. A cause de ça les lecteurs commencent à te détester. Ton anglais n’est même pas bon. You really need to sharpen your written style which contains many mistakes. Be yourself and make your statement in French my friend. We all know more about English and can thorougly express ourself in this language without stambling over it.

  2. RAST BATH: IBK dead buries better than a Soumaïla Cissé alive.Thanks Rastafari . RAST BATH : IBK mort enterre' vaut mieux qu’un Soumaïla Cissé vivant.Merci Rastafari

    Ce n’est que le debut du commencement.
    “ENSEMBLE POUR LE MALI”
    “ENSEMBLE POUR ACHEVER LES GRANDS TRAVAUX DE BOUA IBK”
    “ENSEMBLE POUR UN MALI PROSPERT”

  3. Abdoulaye tu semble être aveugle , Paysans de koulikoro ? ok même si c’est vrai ils ne sont pas maliens ? ils ne votent pas ? ou c’est seulement les bamakois qui votent ?
    égoïsme vous a aveuglé .
    Il arrivera ce que vous craignez de plus IBK président des le premier tour

  4. Une vrai démonstration de force, qui peut faire mieux, non ,non, une victoire assurée à la sortie du 29 juillet IN CHALAW, aucun président malien ne fera un seul mandat ici au Mali, que cela soit attesté par tout le monde, ils ont tous fait 02 mandats et lui aussi le fera, pour le bonheur même des maliens; laissez lui travailler sans bâton dans les roues, demandez à Dieu que ça soit vous après lui en 2023; IBK, tout le monde paysan est derrière toi pour vivement un second mandat.

  5. Vraiment, IBK et son camp doivent avoir un peu de respect pour les maliens.
    Remplir le stade à coup de corruption en donnant de l’argent et en mettant de l’essence dans les motos des pauvres enfants et jeunes, quelle honte ? On se demandait si ce n’était pas plutôt un concert, tellement les artistes rappeurs et autres avaient occupé toute la scène.
    Pire, voilà IBK qui prend le micro, après que des griots et des menteurs comme Bakari Togola aient parlé, des gens qui n’ont aucune dignité. IBK passe tout son temps en faisant sembler de larmoyer à ne rien dire que de tenir des propos lamentables qui tournent autour de sa propre personne et à chercher à démentir cette grosse corruption et surfacturation pendant l’achat des matériels militaires. Mais les maliens savent la vérité aussi bien que la communauté internationale.
    IBK n’a présenté aucun programme aux maliens pour les cinq ans à venir. D’ailleurs, il ne l’a pas tout comme il ne l’avait pas en 2013. C’était le pilotage à vue. Les maliens ont eu confiance en lui à cause de son passage à la primature et ont voté pour lui, mais c’était une erreur.
    Le film qu’ils ont passé en cinq minutes prouve à suffisance que les cinq ans passés de IBK sont vraiment presque vides de réalisations sérieuses. CINQ minutes pour présenter les réalisations de IBK. C’est vraiment ridicules. S’il vous plait, ne prenez pas les maliens pour des naïfs.

    Enfin, continuez à vous tromper vous-mêmes, le réveil sera très brutal pour vous.

    Aujourd’hui, si je regrette une chose dans ma vie, comme beaucoup de maliens, c’est d’avoir voté pour ce Monsieur en 2013.

  6. Quelle panique ? Faire venir les paysans de Koulikoro, Ségou, Sikasso et Kayes pour essayer de remplir le Stade du 26 mars pour tromper l’opinion national et international.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here