Houssein Amion Guindo, « je suis un homme politique intègre »

0

Le parti Convergence pour le Développement du Mali a tenu, le samedi dernier, sa conférence du district de Bamako. Occasion indiquée pour le président du parti, Housseini Amion Guindo,  de se prononcer sur  la situation qui prévaut dans le pays.

« Le président de la CODEM  est intègre et ne touche pas aux ressources du pays »,  a introduit le président du parti Convergence pour le Développement du Mali, Housseini Amion Guindo, en parlant  de ses responsabilités ministérielles qui’ il  a occupé  dans le passé. Ce chef de parti que a porté plainte au tribunal de la commune VI pour ‘’ tentative d’enlèvement’’ a  profité  de la conférence du district du parti de la quenouille pour  exhorter les autorités de la transition  à «  privilégier l’inclusivité » sur toutes les questions d’intérêts nationaux. « Ceux qui sont aux affaires aujourd’hui ne  doivent pas tenir des discours clivants », a-t-il déclaré, ajoutant que « si les dirigeants Maliens ont pu discuter ou avoir un accord avec  les rebelles qui ont pris les armes contre le pays ne doivent à n’ont aucun cas exclure  les dirigeants politiques qui ont des opinions différentes de celles des autorités actuelles ».  Le président de la CODEM est membre du cadre d’échange des partis et groupements politiques qui  refuse de participer aux assises nationales de la transition et exige le respect du delai de la transition.

Alors président de ce groupement politique qui ne cache pas son opposition à la prolongation de la transition, il a déclaré avoir échappé à une « tentative d’enlèvement » dans son domicile.  « Je me porte à merveille », a déclaré Houssein Amion Guindo, qui lance des piques sur  l’exécutif par rapport à la  situation  qui prévaut au pays.  «  Les maliens souffrent au quotidien de l’insécurité,  du manque d’école et de la vie chère »,  critique ce chef de parti, qui est  apparu, par ailleurs , optimiste  quant à l’issue de la crise multidimensionnelle qui secoue le Mali depuis près d’une décennie.« Le Mali surmontera cette crise »,a-t-il prophétisé.  Poursuivant qu’au terme de la crise le degré de patriotisme des Maliens va augmenter. «  Ceux qui ont une mauvaise intention envers le pays réfléchiront deux fois avant de poser des  actes contraires aux lois de la République », espère Poulo.

S’agissant de la vie du parti,  l’orateur a soutenu que le Parti de la quenouille  se porte  à merveille malgré les défections enregistrées dans la coordination du district Bamako. «  Beaucoup se sont mesurés à notre parti en annonçant sa déchéance, mais nous demeurons une force politique incontournable sur la scène politique », a lancé Housseini Amion Guindo aux détracteurs de la CODEM.  « Le parti  a très vite remplacé les défections qu’il a enregistré », renchérit le coordinateur du district, Kader Sidibé.  Le parti de la quenouille a participé presque à toutes les échéances électorales depuis 2018 en enregistrant des performances qui  le classe parmi les 5ème premières forces politiques du pays.

Aujourd’hui, il rayonne pratiquement dans l’ensemble du territoire national.  Et  cette conférence du district  a été l’occasion pour les responsables du parti de se projeter dans l’avenir pour les échéances électorales.  « Nous engageons le président du parti à matérialiser  la visibilité de la CODEM pour qu’on puisse réaliser des scores honorables aux prochaines élections »,  a déclaré Kader Sidibé.

 Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here