Imam Mohamoud Dicko : « Nous voulons montrer que nous ne sommes pas un peuple soumis »

7

L’imam MohamoudDicko a appelé tous les Maliens à participer au rassemblement de ce vendredi 19 juin 2020. C’était le mercredi dernier, lors d’une conférence de presse qu’il animée au siège de la coordination des mouvements, associations et sympathisants de l’imam Mohamoud Dicko (CMAS).

Après le rassemblement du 5 juin 2020, certains  Maliens se donnent rendez-vous aujourd’hui  à la place de l’indépendance de Bamako pour demander la démission du Président de la République, Ibrahim Boubacar Keita. Ils entendent répondre ainsi à l’appel du mouvement du 5 juin-rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) qui regroupe plusieurs partis politiques, des associations de la société civile et des syndicats.

Ce mouvement qui ne cesse d’enregistrer des adhésions dénonce la mauvaise gouvernance du régime d’IBK. Son premier rassemblement du 5 juin 2020 avait mobilisé plusieurs milliers de Maliens poussant le Président de la République à s’adresser à la Nation, le dimanche 14 juin 2020 pour prendre des engagements visant à faire baisser la tension.

Le mardi dernier, IBK a mis fin à la crise scolaire, qui durait depuis octobre 2019. Mais les engagements du Président de la République ont été jugés insuffisants par le M5-RFP qui a décidé de maintenir le rassemblement d’aujourd’hui.

Cependant, l’imam MohamoudDicko, au cours de sa conférence de presse, a insisté sur le caractère pacifique du ce rassemblement. « Nous allons manifester sans violence, sans casse. Ça sera le meeting des meetings. On veut montrer au monde entier que le Mali a un grand peuple. Nous voulons montrer que nous ne sommes pas un peuple soumis. Nous refusons de nous résigner. Nous sommes un peuple digne » a-t-il déclaré. 

   
SafiatouSamoura 

Source : La Priorité

Commentaires via Facebook :

7 COMMENTAIRES

  1. > Encore une grosse déculottée de trop, comme un coup de marteau sur vos couilles.
    > Vive SE-IBK jusqu’au lundi 4 septembre 2023, à 11 heures TU, de gré ou de force !
    > Ainsi nous, les Maliens authentiques, avons scellé le destin des maudits renégats …
    > Dingues !

  2. IBK ne certes pas un bon président, comme on en a jamais eu après Modibo KEITA, mais il est égal ou vaut mieux que la plupart de de ceux qui s’agitent aujourd’hui. Je peux m’exprimer ainsi avec aisance parce je n’ai jamais un bulletin dans l’urne pour IBK. Les Dicko et compagnies, les faux leaders religieux, comme les qualifient le très intègre Zoumana SACKO, sont ceux qui l’ont aidé à accéder à la présidence de la République. Si IBK était bon, il allait proposer un projet de société au lieu d’aller s’agenouiller devant les obscurantistes fanatisés, acculturés et désorientés.

  3. mes chers soutiens d’IBK, c’est une crise sociale et non une crise religieuse, ne laissez pa la situation pourrir avant de réagir, rien ne marche pour les maliens presque 4 ans , les entreprises se ferment tous les jours, le secteur de la culture et de l’artisanat abandonné, les ONG broient l’herbe, les enseignants revendiquent tous les ans, les élèves ne vont plus à l’école presque 2 ans et demi, les routes impraticables, les denrées alimentaires en dent de cie, spéculation foncière à ciel ouvert, délinquance financière, voire l’impunité, le chômage galopant, le coût de l’eau et de l’énergie grimpent tous les jours, l’engrais et les intrants agricoles devenus une affaire ou une opportunité pour les dirigeants (APCAM, Etat etc) , le bilan est sombre, trop de multimilliardaires après ATT tous jeunes ,

  4. n’importe quoi , ce genre de disocurs trmpeur qui nous fais paraitre des choses fausses , vous malheurement réaliserai plus tard que ibk est un bon président

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here