Incertitude sous le régime IBK

101

La démocratie est fondée sur l’idée que les gens sont des acteurs rationnels, que nous pouvons décider de ce qui est dans notre intérêt et que nous agissons en conséquence. Pourtant, cette croyance est manifestement fausse. En outre, depuis plus de 30 ans, les dirigeants politiques ont eu recours à des équipes de spin-doctors, des sondeurs et des experts des médias pour profiter de nos tendances irrationnelles.

Pendant des décennies, le comportement de nos chefs d’Etat nous prouvent qu’ils ne sont pas des acteurs rationnels tel est le cas de IBK qui sachant bien que son pays est en proie aux difficultés économiques, au chômage et à la crise du nord qui minent notre Mali. Face à ce noir tableau, le président et son gouvernement au lieu de prendre des décisions qui maximiseraient notre avantage économique basées sur nos intérêts n’ont trouvé mieux qu’un malencontreux communiqué à la date du 27 octobre 2015 qui vise à empêcher tout regard de l’opposition sur la situation politique. Aujourd’hui plus que jamais, le quotidien des Maliens est compromis et relégué au second plan par les effets de la mauvaise de nos responsables.

Les plus optimistes des Maliens n’entrevoient aucune raison d’espérer en l’avenir. Ils avancent comme preuves, l’état de dénuement généralisé dans lequel les populations sont confinées et, surtout, la mauvaise gouvernance. Il y a un an de cela, IBK revenait de la Chine avec 10 milliards de dollars de promesse. À l’époque, le RPM et Compagnie ont fait tout un boucan en mobilisant une foule immense pour accueillir le président. Depuis ce jour jusqu’à maintenant, Qu’est ce qui a véritablement changé ?
Ce mode de gestion des affaires publiques a instauré un marasme économique et une crise financière sans précédent. Parce que les ressources financières qui auraient dû être injectées dans le développement du pays et la gestion du quotidien des Maliens ont été allouées à des fins de privilèges présidentiels, paralysant l’administration et assommant les Maliens.

Nous sommes malades et fatigués d’être des citoyens de seconde classe dans cette société à deux vitesses. Le Mali est l’un des pires pays au monde en termes de mobilité sociale. Nous souffrons de cela en ayant des dirigeants incompétents, corrompus et égoïstes qui ne sont là que pour eux-mêmes. Nous ne faisons plus confiance à cette démocratie, la démocratie a besoin de passer à la démocratie qui serait à l’image de nos réalités. Nos dirigeants doivent être des experts dans leurs domaines d’expertise. Des dirigeants qui savent de quoi ils parlent et qui ne se contentent pas d’être des ” perroquets” (sous préfet) des impérialistes. Que dire de l’argent ? Il n’est visible ni dans les poches, ni dans les mains. Ni dans les caisses, ni dans les comptes. Ce précieux métal semble tout simplement avoir fondu sous la forge.
Alors, comment, dans ces conditions, s’offrir à manger, pour vivre ? A moins que les 5000 milliards de la Chine (toujours attendus) et les 2000 milliards de Paris ne viennent enfin à la rescousse des 16 millions de Maliens. En réalité, rien ne changera. La démagogie et le populisme ne bâtiront jamais une Nation. Une auto satisfaction inexplicable pour un pays en crise économique, sociale et sécuritaire.

Par Mama Harber Touré

PARTAGER

101 COMMENTAIRES

  1. MW pris en otage par les soldat de la 25’heure !!! comment peut on juxtaposer ces commentaires a coté d’ un texte d’une clarté sublime et le comble est que ces commentaires st un aveu d’abdication Vs ne rendez pas service a ce pays en vs laissant trimballè par les joueurs de violons car c’est finalement la régle de jeu a MW seul les violonistes ont droit aux commentaires Yako MW !!!

  2. Mon cher B.DAOU, au lieu de toujours parler de IBK qui a fait si, qui a fait ça. Le président au moins pense à son peuple y compris vous à longueur de journée et au Mali surtout.Je suis frustré de constater chez certains concitoyens comme vous que le moindre fait, on l’attribue au président.
    Si chacun se posait les questions suivantes:
    Qu’est-ce-que j’ai poser comme acte allant dans le sens du développement de mon pays?
    Qu’est-ce-que je peux apporter?
    Comme ça, je pense que nous pouvons amorcer véritablement le développement tant souhaité pour notre MALIBA.

  3. Monsieur B.DAOU, vous ne manquez pas d’imagination rien que pour salir l’image du président.Je vous recommande de retourner à la terre car le journalisme ne vous convient pas.Et là-bas, vous vous imposerez…

  4. Enfin, une autre preuve qui démontre que certains journalistes de la place notamment DAOU n’écrivent plus dans le souci d’informer le peuple, mais plutôt désinformer celui-ci et mieux de salir le président démocratiquement élu.
    Que c’est regrettable et même pitoyable pour notre pays qui a besoin qu’on soit soudé autour du président pour qu’il sorte le pays de sa léthargie.

  5. Encore des articles nuls comme le journaliste qui le publie.Mr B.DAOU, je m’interroge si vous êtes réellement un journaliste.Parce que je peux pas comprendre que vous prenez de longues heures à rédiger un article rien que pour ternir l’image du président.Si vous manquez d’inspiration, taisez vous au lieu de raconter des balivernes à la population.
    Ayez quand même un minimum de foi pour reconnaître le travail abattu par IBK. Cela n’enlèvera rien en vous.Sur ce, Salut!!

  6. Cher B.DAOU, je vous dirai que presque tous les secteurs ont connu ou vont connaître de plus en plus des améliorations. En plus, j’affirme que le bilan des deux ans est bon et très bon d’ailleurs qu’il a la chance de briguer un deuxième mandat sans difficulté si les maliens veulent réellement du progrès encore.

  7. Contrairement à ce que vous affirmiez dans votre article, je pense modestement que tout le peuple Malien est satisfait du travail d’IBK en seulement deux ans de gouvernance.Il a su trouver la panacée de la crise que vous avons connu et nous souhaiterons la paix tant attendue.
    Vive IBK pour un Mali émergent!!!

  8. Merci IBK pour ton esprit salvateur.Nul était ta venue au pouvoir nous saurions pas à quel saint se vouer.Bravo pour ton exploit en si peu de temps au commande. Que la paix et la sagesse habitent le cœur de ces journalistes!!!

  9. Monsieur B DAOU, j’ai l’envie de vous dire que vous êtes un véritable lèche botte et un mouton de Panurge à la solde des ennemis de la nation pour satisfaire leurs intérêts égoïstes. Vous feriez mieux d’être réaliste car nous avions pas besoin de propos incitant à la haine et à la révolte.

  10. Lorsque mon cher journaliste pacotille, vous dites:” Qu’est ce qui a véritablement changé ?” Je vous affirme que beaucoup de choses ont changé. Au plan économique, grâce à sa politique volontariste, le Mali a connu un taux de croissance de 7,2 % en 2014, et les chiffres attendus pour 2015 sont du même ordre. Cette croissance est d’autant plus profitable aux plus pauvres que la hausse des prix à la consommation est sous contrôle.

  11. Mon cher journaliste, qu’avez-vous fait des règles qui régissent ce métier? Les avez-vous mis sous le paillasson? Je constate amèrement que nos journalistes n’ont rien dans leur tempe. Ils ont pour seul but d’inciter la population à la haine et à la révolte.

  12. Quel que soit ce que les gens raconteront en particulier les journalistes le président IBK est serein et plutôt préoccupé à faire sortir notre pays dans la crise actuelle. Malheureusement, je constate comme tout autre citoyen de ce pays que des ennemis de la nation profèrent des injures, des mensonges et des incitation à la haine rien qu’avoir le pays basculé à nouveau dans le chaos. Je veux pas de ça pour mon pays!!!

  13. Ibrahim Boubacar Keïta est un homme de parole. Il avait promis de résoudre la crise du nord, et il l’a fait. Depuis que l’accord d’Alger pour la paix et la réconciliation nationale a été signé.
    Soyons tous heureux et fier de IBK

  14. L’opposition malienne a perde toute sa crédibilité car elle ne fait que attaquer le régime en place mais ne propose rien de concret.
    Le président, Ibrahim Boubacar Keïta a fait ce qu’aucun de ces prédécesseurs n’a pu faire depuis que le Mali a vu le jour dans les années 1900.
    Il est a honoré car il est l’autorité suprême du Mali.Et conbtinu ses bonne oeuvre pour la paix et la stabilité du Mali.

  15. IBK est le président que ce pays n’avait jamais connu
    Le malien se veulent dans le développement.
    IBK est en train de rehausser l’économie au Mali et cela nous fait plaisir.
    Le peuple est fier de lui

  16. Quel que soit la durée de la nuit, le jour se lèvera, dit-on. Et bien un jour nouveau se lèvera pour le Mali sous l’impulsion d’IBK. Mon cher journaliste, arrêtez vos propos diffamatoires et haineux à l’encontre de IBK. Cela ne fait pas avancer le pays car il a été élu par ce même peuple pour un mandat de 5 ans.

  17. Le Mali est l’un des pires pays au monde en termes de mobilité sociale. Nous souffrons de cela en ayant des dirigeants incompétents, corrompus et égoïstes qui ne sont là que pour eux-mêmes selon Mama Harber Touré.
    Quel utopie de sa part de ce journaliste incompétent.
    IBK a besoin d’être comprise, il a la bonne volonté de faire du bien pour ce pays, mais nous devons nous aussi apporter notre contribution pour le développement de ce pays

  18. Monsieur le journaliste, il semble que vous excellez plutôt dans le mensonge que dans le journalisme.Oui je vous comprends parfaitement, car des ennemis du peuple vous ont tiré dans une misère qui avait atteint son paroxysme que vous vouliez leur faire plaisir en dénigrant les prouesses réalisées par IBK.
    Malheureusement, c’est peine perdue car le peuple est le mieux placé pour apprécier cela.
    Je vous recommande de retourner à la terre car elle nourrit son homme, et ce métier de journaliste ne vous convient pas.

  19. Encore des articles nuls comme le journaliste qui le publie. Je m’interroge si vous êtes réellement un journaliste.Parce que je peux pas comprendre que vous prenez de longues heures à rédiger un article rien que pour ternir l’image du président.Si vous manquez d’inspiration, taisez vous au lieu de raconter des balivernes à la population.
    Ayez quand même un minimum de foi pour reconnaître le travail abattu par IBK. Cela n’enlèvera rien en vous. Le Mali a besoin de tous pour son renouveau.

  20. Enfin, une autre preuve qui démontre que certains journalistes de la place n’écrivent plus dans le souci d’informer le peuple, mais plutôt désinformer celui-ci et mieux de salir le président démocratiquement élu.
    Que c’est regrettable et même pitoyable pour notre pays qui a besoin qu’on soit soudé autour du président pour qu’il sorte le pays de sa léthargie.

  21. Cher journaliste de pacotille,si vous n’avez rien à dire taisez vous.
    Les maliens savent que les deux années de gestion de IBK sont largement positives.
    Dans ce laps de temps il réussi obtenir la signature des groupes rebelle pour la paix et a entrepris beaucoup de chantiers qui sont visibles de tous les maliens.
    Merci Président et sache que tu as notre soutien. 8) 8) 8)

  22. La raison principale de votre haine contre le pouvoir IBK est le fait que ce pouvoir travaille pour le bien de la population malienne.
    Pour cela vous passez par de journalistes vendus pour essayer de salir cet homme qui est un véritable travailleur.
    Mais sachez que le peuple malien est au courant de votre manigance et nous ne lâcheront jamais notre président. 😛 😛

  23. La raison principale de votre haine contre le pouvoir IBK est le fait que ce pouvoir travaille pour le bien de la population malienne.
    Pour cela vous passez par de journalistes vendus pour essayer de salir cet homme qui est un véritable travailleur.
    Mais sachez que le peuple malien est au courant de votre manigance et nous ne lâcheront jamais notre président. 😛 😛 😛

  24. Laissons IBK travailler et regardons ce qu’il fait pour le Mali.
    C’est ça le mali .il faut encourager l’état malien dans ces action pour vous mettre en sécurité. Merci IBK et vive le Mali.

  25. Depuis l’arrivée de IBK,nous les maliens,savons que nous sommes sur la route du développement et du retour à la normale.Nous savons aussi que c’est ce président qui peut permettre au mali de revenir sur la scène internationale.Merci président et courage.Ton peuple te soutient. 😀 😀 😀

  26. Vous savez chers journalistes le mali regorge en lui d’énormes qualité politique et un entourage intellectuel et travailleurs.
    IBK a seulement des bonnes intentions pour le Mali

  27. IBK voulait être le président de tous les maliens et il l’est effectivement.Sauf des personnes de mauvaise foi,tous les maliens savent que IBK n’a jamais trahi sa promesse.
    Vive le Mali… 8) 8) 8)

  28. Cher journaliste de mauvaise langue,vous tentez là quelque chose d’impossible contre IBK. Vous. voulez faire croire à la population que la gestion du Président est un échec.Mais lui il n’a pas besoin de parler car son bilan est en sa faveur. 😆 😆 😆 😆

  29. Quelque soit ce que vous allez raconter,IBK continuera de travailler pour le bonheur de son peuple.
    Merci président pour votre abnégation et vive le Mali… 8) 8) 8) 8) 8)

  30. IBK gère son pour pouvoir avec toute la sérénité possible.Il n’a aucune pression et n’est dans aucun tourment.Je sais que c’est bien votre souhait,mais il n’en est rien et il n’en sera rien. 8) 8) 8)

  31. IBK a gagné son pari d’une manière général.
    Le peuple n’ a aucune incertitude envers IBK.
    Je crois que vous ignorez l’éthique du journalisme .
    SVP il faudrait que le peuple fasse une cotisations pour conduire ces rédacteurs du républicain au au cours de soir car ils font trop de fautes dans les articles

  32. Les bons maliens savent que la gestion de IBK n’est pas une une mauvaise gestion.
    C’est ce président qui fait tout ce qui humainement possible pour que le malien sente à l’aise dans son MALI.
    Merci président et sachez que tous les maliens sont avec vous. 😛 😛 😛

  33. Monsieur le journaliste,arrêtez de nous distraire.
    Nous les maliens savons que IBK travaille pour notre bien être et nous le soutenons das son objectif. :mrgreen: :mrgreen:

  34. L’opposition malienne ne joue pas son rôle dans les normes proprement dite. Elle s’adonne à la diffamation, aux propos incitateur à la haine et à la violence, mensongères et tant d’autre
    Les autres politiciens à la tête du pays seront plus catastrophiques.
    L’opposition ne doit pas que critiquer mais proposer des solutions pour une sortie de crise et bonne gouvernance du pays
    Le peuple ne doute jamais de IBK.Le Mali a besoin d’un hero et c’est IBK
    VIVE IBK et VIVE LE MALI

  35. Que voulons en fin du compte Mama Harber Touré
    En termes de création d’emplois dans le secteur formel, il a été créé 14 116 emplois entre le 1er janvier et le 31 juillet 2015. Pour les deux ans d’exercice, 71 652 (soit 36% de la promesse du Président de la République) emplois durables ont été générés par les activités économiques sur toute l’étendue du territoire national.
    Environ 5 000 jeunes ont également été placés dans les structures publiques et privées par l’APEJ en stage de formation professionnelle, en vue du renforcement de leur employabilité.
    Pour favoriser l’insertion socioéconomique des jeunes, deux projets d’envergure ont démarré leurs activités. Il s’agit du projet Formation professionnelle, Insertion et appui à l’Entrepreneuriat des jeunes Ruraux (FIER) et du Projet de développement des compétences et emplois des jeunes (PROCEJ).
    Le FIER a pour objectif de faciliter l’accès des jeunes ruraux aux opportunités d’insertion et d’emplois attractifs et rentables dans l’agriculture et les activités connexes. Quant au PROCEJ, il vise à améliorer l’éducation et la formation pour l’employabilité et les possibilités d’emplois créés par le secteur privé.
    Dans le domaine du renforcement de l’employabilité des jeunes, le département a procédé à la liquidation des arriérés d’allocations des stagiaires en qualification professionnelle et au placement de 5 170 jeunes diplômés en stage de formation professionnelle pour un coût de 3 milliards de FCFA
    Pour consolider cette performance, ont été menés à bien la mise en place d’un Plan de développement de l’esprit d’entreprenariat chez les jeunes et le renforcement du dispositif de financement des projets jeunes.
    Les perspectives prévoient pour très bientôt la construction et l’équipement d’infrastructures de jeunesse novatrices.

  36. En réalité IBK fait son mieux, et comme on le dit, qui fait les choses en cachette fini par faire apparaitre par surprise.
    Si la crise malienne n’as pas connu un avancement envers un mauvais sens,
    C’est grâce à IBK,
    Si la confiance des partenaires financer ont regagné la confiance de réinvestir au Mali, c’est grâce à IBK,
    Si le Mali continue d’être respecté malgré toutes les grandes difficultés qu’il a connu, c’est grâce à IBK,
    En ce peu de temps, IBK a beaucoup fait pour cette nation, ce n’est pas facile de changer un pays d’un jour au l’an-demain.
    Il faut du temps pour que le Mali soit un pays envié comme il le faut. IBK par sa bonne leadership à pu produire des raccourcies pour que le malien puce s’épanouir.

  37. Pour moi l’état malien est à sollicité. Il faut comprendre et savoir qu’en moins de 2ans IBK n’a jamais cessé de nous surprendre, à savoir les 3 milliards d’euros et l’arrivée des futurs investisseurs.
    IBK est à saluer et à encourager
    😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛

  38. Par le biais de la corruption que subit notre pays Nous pouvons affirmer que la corruption des médias bat son plein dans ce pays. Les différents partis politiques contrôlent les médias en vue de solliciter leurs œuvres.
    Le peuple souhaite la suspension du républicain.
    VIVE IBK-VIVE LE MALI

  39. Un pays développé c’est un pays d’abord non corrompu.
    Qui travaille sur les règles du chef de l’état.
    Si les média maliens ne travaillent pas sous les règles de la nation.
    Notre pays cours vers la ruine 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥
    journaliste republicain =Mensonge de Tiébilé +Faux article
    :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  40. la politique n’est pas faite pour ceux qui ne veulent pas comprendre. Le journalisme du mali court directement à la dérive. Pour parler d’un état en faillite il faut d’abord évaluer les médias qui n’informent pas la population des actions posées par l’état malien
    Enfin le républicain est censuré mais pourquoi publiez vous encore des articles ❓ ❓ ❓ ❓ ❓

  41. Je suis énormément déçu de Mama Harber Touré pour sa méchanceté envers IBK .le président du mali s’est jugé bon pour le peuple et continu à le faire. Qu’il se renseigne mieux.
    Au mali on a tellement de liberté d’expressions qu’on confond le libre parler avec les injures.
    IBK n’est pas du moins un jeu vidéo ou un acteur de film envers qui on peut dire la totalité de ce qu’on veut
    Tu affirme que les caisses de l’état sont vides!!
    Je n’ai jamais entendu dans les médias que IBK a affirmé que les caisses de l’état sont vides!!!
    :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  42. « En 2014, l’économie malienne a renoué avec une croissance vigoureuse, enregistrant une augmentation de 7,2% du PNB. Ce chiffre est à comparer aux résultats de 2012, année où la croissance a été nulle en raison de la crise sécuritaire », a déclaré vendredi Christian Josz, chef d’une délégation du FMI qui s’est rendue à Bamako.
    Au cours d’une conférence de presse, il a rappelé qu’en 2013 « la croissance n’a pas dépassé 1,7% à cause d’une mauvaise récolte ». Le pays avait plongé en 2012 dans une très grave crise marquée par un coup d’Etat militaire et la prise de contrôle du nord du pays par des groupes islamistes – alliés à Al-Qaïda – jusqu’au début 2013.
    Interrogé sur l’achat d’un avion présidentiel et d’équipements militaires dans des conditions opaques qui avait provoqué l’ire du FMI, M. Josz a estimé que le Mali avait mis de l’ordre dans ses affaires. « La situation a été régularisée, des mesures ont été prises « a-t-il affirmé.
    « Le dernier trimestre 2014 a été marqué par des efforts importants pour renforcer la gestion des finances publiques en insistant sur le respect des règles budgétaires et de passations des marchés », a-t-il ajouté.
    Se félicitant de la confiance retrouvée entre son pays et le FMI, Mamadou Igor Diarra, le ministre malien de l’Economie, a déclaré que « le gouvernement malien était décidé à lutter contre la culture de l’impunité et à s’atteler à avoir une économie performante pour assurer le développement du Mali ».
    Alors sachez bien que IBK n’est pas l’auteur de cette crise économique car sachez bien qu’en moins de 2ans il a quand même mis l’économie du mali à un cetains niveau.
    Et Mama Harber Touré si tu veux avoir de l’argent tu n’as qu’à travaillé ❓ ❓ ❓ :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  43. Encore une fois toujours pas de trop quand le réalisme prendra le dessus sur la passion la presse malienne se réveillera.

  44. Il n’y a pas plus aveugle que celui qui refuse de voir, et c’est le cas de l’opposition.
    Ce sont les opposants qui sont les véritables ennemis du Mali.
    Ils n’aident jamais le pays, ils ne font que critiquer les bienfaits du Président et font en sorte que la population se mette contre le gouvernement. Mais c’est perdu d’avance car les Maliens ne sont pas dupes.

  45. Tous les maliens voient ce qu’IBK est en train de faire pour le Mali. C’est pourquoi leur soutien lui est indéfectible et jamais ils n’écouteront les conneries de l’opposition.

  46. IBK est l’homme dont le Mali a besoin, ceux qui critiquent ces faits finiront par l’apprécier. Car IBK a seulement des bonnes intentions pour le Mali.

  47. Le Mali souffrait avant l’accession de IBK au pouvoir mais depuis son élection il se bat corps et âme pour les maliens. Il est en train de réaliser toutes les promesses faites aux maliens. Vraiment il mérite tous nos encouragements. La loi sur le quota récemment votée est une de ses promesses de campagnes.

  48. L’espoir du Mali ne se transformera jamais en désespoir, le rêve de revoir un Mali fort, uni et indivisible ne se transformera jamais en cauchemar.
    Avec IBK tout ira bien, on doit être patient.

  49. Pourquoi les gens ne voient jamais les bienfaits du président. IBK est en train de tout faire pour que la paix revienne. Il a créé plus de 16000 emplois pour diminuer le taux du chômage, commandé des matériels de combat pour nos forces armées. IBK a beaucoup fait pour le Mali durant ces 2ans, grâce à lui l’énorme dette intérieure a été totalement apurée.

  50. Ce n’est pas du jour au lendemain que le du Mali sera émergent comme quelqu’un le dirais. IBK est venu trouver le Mali dans un état pitoyable, donc on doit rien lui reprocher on doit plutôt le remercier car il est en train de se battre pour qu’on sorte de cette crise.

  51. IBK a redoré le blason du Mali à l’étranger tout comme ici au Mali ; la dette du mali a été apurée grâce à cet homme et vous osez dire qu’il n’a rien fait ? C’est ridicule ça !

  52. IBK a eu en héritage un Mali complètement ruiné mais il s’est battu et continue de le faire d’arrache-pied pour que le pays avance. Il a redonné confiance aux investisseurs.
    Des projets de développement que personne n’est censé ignorer sont en train d’être mis en œuvre pour le bien-être des populations de ce pays.

  53. Nous croyons à IBK et nous renouvellerons à lui pour les prochaines élections sans hésiter
    Pensez au mal de ce pays car vous marchez toujours à reculons

  54. L’exigence de transparence dans la gestion des affaires publiques est devenue une réalité avec le mouvement de démocratisation et la volonté des autorités de réaliser des résultats économiques en termes de développement, ont constitué les faits déclencheurs de ce combat contre le crime économique. Vraiment IBK est à saluer.

  55. IBK a accentué la démocratie au Mali, il fait la fierté du Mali. C’est grâce à lui on est en phase de réconciliation et de la paix.
    IBK est le meilleur, la solution, la référence, l’image de la paix.

  56. En 2 ans de gouvernance 14 116 emplois ont été créé du 1er janvier au 31 juillet 2015 et 71 652 emplois durables ont été générés par les activités économiques sur l’étendue du territoire national, soit 36% de la promesse du Président de la République.

  57. Le chef de l’Etat a mis à la disposition du Développement rural 15% des budgets du pays en application de la déclaration de Maputo, qui invite les pays y adhérant à consacrer 10% de leurs budgets à l’agriculture.
    En 2015, 7 mines d’or sont entrées en production avec un taux de croissance de 5,8% de croissance

  58. IBK et son gouvernement ont amélioré la situation car le SMIG est passé à 35 000 F CFA en janvier 2015. Il sera de 40 000 F CFA en janvier 2016. Les traitements indiciaires des fonctionnaires et les salaires de base du personnel de l’Administration relevant du code du travail, du personnel enseignant contractuel de l’Etat et du personnel enseignant contractuel des collectivités territoriales sont majorés de 10%, 3% et 7% respectivement à compter du 1er janvier 2015, du 1er janvier 2016 et 1er janvier 2017.
    Ce qui n’était pas le cas avant lui.

  59. Avec IBK les soucis des maliens seront comblés, il a déjà posé des actes prouvant cela. S’il y’a une chose dont vous devez avoir peur c’est les propos sataniques promulguer par l’opposition malienne pour inciter la population à la révolte.

  60. Soyez sans crainte le président IBK saura relever les défis auxquels le peuple malien se soucient tant. Ces sommes légués par les différents donateurs appartiennent au peuple malien. Le président de la République ne nous a pas caché cela.

  61. Le chef de l’Etat français a déjà indiqué que l’heure est maintenant à la reconstruction du Mali. Sur les deux ans à venir, Paris va mobiliser 360 millions d’euros pour cette reconstruction dont 80 millions destinés aux régions du Nord. 50% de ces ressources sont octroyés sous forme de dons.
    😆 😆 😆 😆 😆 😆

  62. Le chef de l’Etat français a déjà indiqué que l’heure est maintenant à la reconstruction du Mali. Sur les deux ans à venir, Paris va mobiliser 360 millions d’euros pour cette reconstruction dont 80 millions destinés aux régions du Nord. 50% de ces ressources sont octroyés sous forme de dons.

  63. Le Mali est un pays démocratique, IBK est un grand démocrate, la population malienne dans quelque mois remarquera mise en n’œuvre du président de la république avec la somme promise. La population malienne ne doit pas laisser les détracteurs leur manipuler. Ce sont les détracteurs qui sont à l’origine de ces genres de confusion car ils veulent la guerre dans notre pays
    😆 😆 😆 😆 😆 😆

  64. Le président saura quoi faire et nous le suivrons dans tout ce qu’il fait.
    Mr. le journaliste je ne suis pas content de cet article, tu dois savoir que le Mali est plus important que de l’argent. Et c’est une manière de monter la population contre son président. Il faut savoir ce qu’il faut dire à toute une nation.

  65. Quelle est votre réelle intention en faisant de telle diffamation cher journaliste
    IBK en a beaucoup fait depuis son accession au pouvoir donc si vous n’avez pas d’infos, pas grave c’est mieux de dormir ou de surveiller les enfants pendant madame fait cuisine
    bande clochard

  66. L’opposition malienne n’est pas obligée de soutenir Ibrahim Boubacar Keita. Mais ce qui est sûr, le Mali n’aura pas un homme comme lui. D’ailleurs, il est celui qui a voulu instauré pour la première fois, la paix sur la scène politique malienne. Raison pour laquelle, sans hésiter il a tendu la main à ses frères de l’opposition. Malheureusement, ceux-ci ne se sont pas attardés à refuser sa proposition. Alors, qu’est-ce qu’ils peuvent bien enrouloir à IBK à présent, le mieux est qu’ils se taisent à jamais. 👿 👿 👿 👿 👿 👿

  67. Merci IBK! Merci pour votre utilité à votre peuple, merci pour les routes, les logements sociaux, le désenclavement intérieur du pays, les centres de santé, les instituts et centres de formation. Merci pour votre respect envers le peuple. Merci pour tout et, surtout, beaucoup de courage.
    Vous en aurez besoin, IBK, parce qu’il se trouvera toujours des hommes et des femmes qui tourneront en dérision vos projets, vos réalisations, votre engagement, votre détermination.

  68. Je suis indigné de voir cette opposition malienne haussé la voie sur la gouvernance actuelle du pays. Elle qui n’a pas voulu adhéré au gouvernement enfin d’apporter son expertise à la gestion du pays. Elle qui malgré tout cela, continue à inciter la population contre le président de la République. Elle qui ne cesse d’injurer le chef de l’Etat aux yeux du monde d’entier. Elle qui abime l’image du Mali à travers le monde d’entier. Elle qui se déplace même pour aller à l’extérieur du pays poser des actes allant à l’encontre de la nation malienne. Que dire de plus, cette opposition ne mérite pas le salut des maliens, encore moins son soutien. Donc, de grâce qu’elle aille au diable, car elle n’a pas son mot à dire sur le régime IBK.

  69. Ces hommes et femmes qui conçoivent l’opposition malienne aujourd’hui sont les garants de cette crise dont nous traversons depuis un certain temps. Prenons le cas de Tièbilé Dramé. Je me souviens encore ce Ministère vide et calomnieux dénommé de Zones Aride et Semi-Aride créé par l’Ex président Alpha Oumar Konaré dont Tièbilé fut chargé de présider ce département. Sans oublier, notre cher Soumaila, celui-là même qui a conduit nombreux chefs de famille dans le chômage, la misère, le désespoir, le déshonore, quand il fut à la tête de la CMDT. A cela s’ajoute son parcours frauduleux au Ministère de la finance et à L’UEMOA.

  70. Le malheur qu’à abattu le Mali n’est nullement la faute d’IBK, au cas l’opposition malienne ignore cela. Ben, qu’elle ouvre grandement ses yeux et ses oreilles. Le Malheur du Mali a commencé par ce meneur de la dictature (Moussa Traoré), ce père fondateur de la démocratie (Alpha), par le tuteur de la corruption (ATT). C’est eux qui ont plongé le Mali dans une crise infernale. Cette crise a débuté il y’a une quarantaine d’année. Pensez-vous que deux ans est suffisant pour sortir un pays qui a été rongé par crise multidimensionnelle pendant 40 ans ? ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓

  71. Oui, l’espoir est permis, parce que notre armée nationale, auparavant dans un dénuement total, est en train d’être équipée, doucement mais sûrement. Avec la Loi de programmation militaire, soit 1500 milliards de nos francs sur 5 ans. Ses primes et autres avantages ont également connu une hausse sensible.

  72. La lutte qui n’a pas été comprise jusqu’ici. J’invite les détracteurs de la République à prendre connaissance des réalisations du président IBK et ses collaborateurs avant de s’exhiber. Les débats stériles, nous n’en voulons plus.
    On est au courant de vous

  73. Oui, l’espoir est permis, parce que le Mali est un pays où le climat des affaires est propice, un pays prisé par les investisseurs, qui se bousculent au portillon. Le Représentant de la Banque Mondiale pour les opérations au Mali vient de confirmer que les clignotants à Bamako sont au vert et son institution encourage les porteurs de projets à venir au Mali.

  74. Oui, l’espoir est permis, parce que le Mali bouge. Malgré les difficultés conjoncturelles, le Mali progresse, avec un taux de croissance de 7,2%, contre 1,7% au moment où IBK venait aux affaires, en septembre 2013. Qui dit mieux!

  75. Toujours selon le FMI, le taux de croissance prévu pour 2016 s’établirait à 5,4 %. Une projection rendue largement possible par la signature de l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali, le rétablissement progressif de la sécurité

  76. Elu à 77% par le peuple malien en 2013, le Président IBK a fêté les premiers deux ans de son accession au pouvoir le vendredi 4 septembre dernier, dans un climat de confiance et d’espoir de toute une Nation.

  77. Toujours selon le FMI, le taux de croissance prévu pour 2016 s’établirait à 5,4 %. Une projection rendue largement possible par la signature de l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali, le rétablissement progressif de la sécurité

  78. Mali : 300 millions d’euros d’aide supplémentaires de la France

    Ma première tâche a été de restaurer la confiance entre mon ministère et les acteurs économiques de mon pays, ainsi qu’avec ses partenaires extérieurs. Pour cela, j’ai rapidement dû prendre des mesures vigoureuses pour rendre la gestion des finances plus crédible en accroissant la mobilisation des ressources, à travers des réformes fiscales et la lutte contre la fraude ; en réduisant dans le même temps les délais de paiement et en réglant les arriérés de l’État.

    Autant de réformes qui ont apporté une bouffée d’oxygène à notre économie. L’annulation des 45 milliards de F CFA [68,6 millions d’euros] de dette avec la France, le retour de l’aide au développement, ainsi que la signature de nombreuses conventions de financement portant sur la réalisation d’un grand nombre de projets illustrent ce retour de confiance de nos partenaires.

    Le compte courant de la balance des paiements s’est considérablement amélioré ces douze derniers mois, ce qui traduit le gain de compétitivité de l’économie malienne

    Grâce à cette politique volontariste, le Mali a connu un taux de croissance de 7,2 % en 2014, et les chiffres attendus pour 2015 sont du même ordre. Cette croissance est d’autant plus profitable aux plus pauvres que la hausse des prix à la consommation est sous contrôle. Les principaux indicateurs macroéconomiques suivent une tendance encourageante. Et les finances publiques ont recouvré leur santé. En ce qui concerne les opérations avec l’extérieur, le compte courant de la balance des paiements s’est considérablement amélioré ces douze derniers mois, ce qui traduit le gain de compétitivité de l’économie malienne.

    L’ensemble de ces opérations a bénéficié du soutien du secteur bancaire aux différents acteurs économiques. Les crédits à l’économie, en constante hausse, atteignent un encours de 1 576,5 milliards de F CFA. Soit une hausse de 8,1 % en un an. En plus de s’appuyer sur un secteur bancaire solide, le ministère souhaite élargir l’accès au crédit en lançant un vaste programme de relance de la microfinance

  79. Je me demande ce qu’ils veulent comment gérer tout ce que le pays traverse. Ou bien vous voulez qu’il transforme mali aux USA en 2 ans de pouvoir. L’économie redressée et les relations renouées avec nos différents partenaires et on attend les aides et les financements pour le nord et le reste du pays.
    De quoi vous êtes faits monsieur de ne pas reconnaître tous les efforts d’IBK

  80. Touré tu n’as rien d’autre à dire, on connait cette chanson.
    C’est du français de la classe primaire.
    Définir moi la démocratie. Que de pacotille de journaliste. Une goutte de crachat dans la mer ça donne quoi. Hérité d’un pays à genou donc tu veux quel miracle ou tu pensais que l’argent de la poche de ton grand-père. Idiot

  81. Ayez la bonté d’apprécier les gens à leurs justes valeurs. Contrairement à vous chers opposants, depuis l’adhésion d’IBK à la tête du sommet, la relance de l’économie malienne progresse de plus en plus. Reconnaissez l’effort fournis de nos gouvernants même si vous ne voulez pas les détester.

  82. Le chien aboie, la caravane passe. Soumaila Cissé et toute sa bande sont des chiens qui aboient sans cause. Mais à ce que je vois les wolosso deviennent de plus en plus nombreux dans le milieu noble. Ça se voit bien que nos opposants sont wolosso non des nobles. Sinon en tant que voleurs Tièbilé Dramé et Soumaila Cissé ne doivent jamais levé le ton pour critiquer qui que ce soit.

  83. Je ne pense que les maliens soient dans l’incertitude sous le règne d’Ibrahim Boubacar Keïta. Le truc c’est que vous publiez des articles pour le simple plaisir de la faire. Cet article ne fournit aucune information au peuple. je crois que vous devriez démissionner du journalisme pour toujours. 😛 😛 💡 💡

  84. En moins de 2 ans on ne peut pas redresser un pays qui a fait plus de 20 ans dans une crise existentielle et multidimensionnelle. Les défis sont énormes et prendront plus de temps qu’on ne le pense. IBK reconstruit les maux dont travers le pays et il commença par la base pour mieux cerner les différentes difficultés existentielles. Cela est une politique de gouvernance plus crédible et plus avantageux.

  85. L’incertitude que vous dites n’est pas une chose d’extraordinaire dans un pays qui traverse la crise. Au moins Ibrahim Boubacar a pris le pouvoir en faveur de cette crise, contrairement à ses prédécesseurs. Les gestions de ces derniers ont été toutes frappées par les maux que vous dites ici, M. le journaliste. Et pourtant eux ils sont venus en temps normal. Je peux même dire qu’IBK a hérité de ces mauvaises gestions des affaires publiques qui ont donné naissance à la crise d’aujourd’hui. 💡 💡 😆 😆

  86. Le Mali est un pays démocratique, IBK est un grand démocrate, la population malienne dans quelque mois remarquera mise en n’œuvre du président de la république avec la somme promise. La population malienne ne doit pas laisser les détracteurs manipuler leur conscience. Ce sont les détracteurs qui sont à l’origine de ces genres de confusion.

  87. Ibrahim Boubacar Keïta a donné l’impression aux maliens de faire mieux que ses successeurs à travers ses actes patriotiques. Il s’agit de la signature d’un compromis de paix, de la loi de programmation militaire, de l’institution du poste de chef de file de l’opposition politiques, des 15552 logements sociaux de N’Tbacoro, des 16000 emplois créés, de la première place qu’a occupée notre aéroport dans l’Afrique de l’Ouest, des commandes des aéronefs, j’en passe. Cela pendant deux ans de crise multidimensionnelle. Il faut être un ingrat pour ne pas valider la gestion d’IBK. 😯 😯 😛 😛

  88. Je me demande ce que les journalistes attendaient et attendent toujours d’IBK. Après avoir été élu à la Magistrature Suprême de notre pays en période exceptionnelle, la rébellion qui n’épargne rien. Les compatriotes malintentionnés disent encore tantôt que la vie est devenue chère tantôt que nous sommes dans l’incertitude sous le régime d’IBK. Aucun malien n’est censé ignoré cette cherté et cette incertitude depuis le régime d’Alpha Oumar Konaré. Mais je ne suis pas surpris d’attendre cela de la bouche d’un journaliste. Car nos journalistes sont tous des corrompus et des détracteurs payés par les opposants, tels que Soumaïla Cissé et Tiébilé Dramé.

  89. C’est aussi facile que cela de dire que nous sommes dans l’incertitude sous Ibrahim Boubacar Keïta. Notre pays vient de traverser une crise. C’est le fondement de cette incertitude. 💡 💡 😛 😛 😀 😀 😯 😯

  90. Quand est-ce que les maliens comprendront que le président de la république ne doit et ne peut pas être tenu responsable de tous les maux du pays. L’incertitude n’est pas du tout un quotidien dans ce pays. Mais une éventualité qui peut être évitée si seulement nous cessons avec les critiques bidonnes qui n’amèneront nulle part cette nation. 👿 👿 💡 💡 💡

  91. Oui IBK a gagné son pari d’une manière général. Malgré, qu’il ait hérité d’un pays qui persiste depuis fort longtemps dans une crise multidimensionnelle, il n’était très évident qu’IBK en résulte, ainsi. Sa gouvernance est salutaire car il est actif dans plusieurs domaines. 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

  92. Le travail dont le président IBK est en train d’accomplir est très salutaire et il n’est pas aussi évident qu’il arrive a accompli tout cela. Vue la crise multidimensionnelle et existentielle dont travers le pays IBK arrive par plusieurs efforts et sacrifie à relever le défi. On ne doit pas le critiquer mais plutôt le soutenir.

  93. Seuls les ignorants, les inconscients, les opposants mal intentionnés, les apatrides, les détracteurs, les corrupteurs et corrompus se permettent de critiquer IBK et son régime. Parce qu’ils ne veulent pas voir le pays avancer. Les patriotes honnêtes, les dignes fils de ce pays ne critiquent pas. Ils préfèrent accompagnés, soutenir, proposer des idées différentes et plus avantageux et plus crédibles pour le pays.

  94. La population peut rester tranquille, la gestion sera comme de droit. Le ministre malien des affaires étrangères et le ministre de l’économie et des finances ont promis la transparence totale dans la gestion du don promit par les donateurs. 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8)

  95. La cherté de la vie n’est pas du tout une fin. Les maliens ne sont pas dans l’incertitude. Au contraire les maliens sont heureux aujourd’hui sous IBK. Comme on a l’habitude de le dire, ça fini toujours bien. Donc si ça va pas c’est que ce n’est pas la fin. Cela ne doit pas être l’occasion pour dire que nous sommes dans l’incertitude sous IBK.

  96. Il y a des services qui doivent s’occuper de certaines choses. Le président à plein de choses à faire qu’il ne peut tout seul s’occuper de tout. Raison pour laquelle aussi les tâche dans une république sont partagés entre différentes structures. 😀 😛 😛 😛 😛

  97. Vous êtes un sale égoïste, cher journaliste. Aujourd’hui, les maliens peuvent dire Dieu. Grâce à l’avènement d’Ibrahim Boubacar, les maux des maliens ont tendance à disparaître pour de bon. LA vie n’est plus chère comme elle l’était avant l’arrivée d’IBK. 😀 😀 😀 😯 😯 😯

  98. De nos jours l’opposition à faillir à son devoir. L’opposition malienne a perde toute sa crédibilité car elle ne fait que attaquer le régime en place mais ne propose rien de concret. L’opposition ne doit pas que critiquer mais proposer des solutions pour une sortie de crise et bonne gouvernance du pays.

  99. Monsieur le journaliste, en toute franchise, j’ai été déçu par votre article du jour. Je m’attendais pas à une telle analyse de votre part. Dites-moi en toute sincérité si la vie est toujours chère, malgré les efforts déployés par les autorités en places depuis fin 2013? Les milliards de la chine et le don de la France ne seront pas partagés aux citoyens à ce que je sache. 💡 💡 😆 😆

  100. Certes, plusieurs choses se sont passées lors des 2 ans d’IBK. La population lui accord toujours sa confiance et lui offre son soutient permanent, car nous savions qu’il est la solution et le seul actuellement dans le milieu politique malien. Les autres politiciens à la tête du pays seront plus catastrophiques d’IBK, je suis sûr de cela.

  101. L’opposition malienne a le droit et le devoir de crié haut et fort tout ce qu’elle veut, le plus important reste la manière, c’est-à-dire tenir compte de la situation du pays, du respect de la démocratie en particulier de la plus haute institution qui est reste l’Etat. L’opposition malienne ne joue pas son rôle dans les normes proprement dite. Elle s’adonne à la diffamation, aux propos incitateur à la haine et à la violence, mensongères et tant d’autre, alors que le régime et le peuple attend d’elle des idées et actions innovatrice permettant l’ouverture d’un nouvel horizon dans la sortie de crise de notre patrie.

Comments are closed.