Issa Kaou N’Djim l’a dévoilé hier: » Nous allons créer un large front contre ce chronogramme «

19

Issa Kaou N’Djim, président de ACRT et membre du CNT a réitéré, hier mercredi, au cours d’un entretien avec Peace Fm, son rejet du calendrier électoral et dénoncé » un gouvernement qui a échoué « . Cette ex-figure de la contestation ayant abouti à chute d’IBK annonce, à cet effet, la création d’un large front contre le chronogramme après le mois de ramadan.

» Le peuple ne s’est pas soulévé contre IBK pour des élections bâclées « , avait déclaré récemment Issa Kaou N’Djim, qui est revenu hier à la charge pour fustiger le calendrier électoral, dévoilé par le gouvernement le 15 avril dernier. Selon lui, ce chronogramme à l’état actuel est une trahison et ne résout aucun problème.

» Le gouvernement de Moctar Ouane n’a réglé aucun des problèmes pour lesquels les gens se sont soulevés contre IBK… Soutenir la Transition n’est pas soutenir ce Premier ministre rattaché « , a affirmé ce président ACRT ajoutant que » le gouvernement a lamentablement échoué « . Il estime que » ramener le plan d’action gouvernemental à l’organisation des élections, c’est pour nous berner « .

Face à cette situation, Issa Kaou N’Djim, qui indique qu’aucun Malien patriote ne souscrira à ce calendrier, promet de ne pas » laisser Moctar Ouane faire ce qu’il veut faire « . » Après le mois de Ramadan, la vérité éclatera « , menace-t-il en annonçant que » nous allons créer un large front contre ce chronogramme « .

Cet ex-coordinateur de la CMAS plaide aussi pour » une rectification de la trajectoire de la Transition « et soutient que » ces élections permettront aux ayants droit politiques d’IBK de prendre le pouvoir « . Il reproche au chef du gouvernement de ne pas être à mesure de gérer les problèmes du pays. » Si l’UNTM veut faire une autre grève, cela veut dire que le gouvernement ne marche pas « , précise-t-il accusant le président de la Transition de n’avoir posé, pour l’instant, aucun acte suscitant de l’espoir.

Il propose que le peuple continue son combat pour la démocratie et la bonne gouvernance. Selon lui, il y a des préalables aux élections. Il s’agit de sécuriser le pays, désarmer les milices, refonder l’Etat, rendre propre le système électoral, d’auditer les services publics puis traduire devant la justice les auteurs de détournement des deniers publics, entre autres.

Issa Kaou N’Djim, qui révèle qu’un membre du CNT perçoit entre 1. 500 000 à 2 millions de FCFA par mois, soutient que le Comité d’Orientation Stratégique initié par Moctar Ouane ne peut rien faire. Lequel comité est composé d’une cinquantaine de membres.

M.S.C

Commentaires via Facebook :

19 COMMENTAIRES

  1. IL FAUT METTRE EN PLACE UN REGIME QUI TIRE SA LEGITIMITE’ DU PEUPLE!
    AUJOURD’HUI NOUS AVONS UN REGIME QUI N’A PAS DE MANDAT DU PEUPLE MAIS QUI GERE UN BUDGET DE PLUS DE 2 000 MILLIARDS DE FCFA ET SIGNE DES CONTRATS AU NOM DE CE MEME PEUPLE!
    KAOU DJIM ET KINGUIRANKE’ SONT TOUS DEUX DES IDIOTS!

    • John wayne ou RBS,
      Aide-moi à te suivre s’il te plaît. Tu condamne le régime des militaires félons, tu dis qu’il n’est pas légitime. Sur ce point je ne peux qu’approuver. Mais bizarrement quand l’ancien régime d’IBK graissait la patte de l’autre narco , le fou de Nioro tu trouvais ça normal. Tu crois que l’argent du contribuable malien a vocation à financer des telles dérives ?
      Le clientélisme, le déni d’initié, le favoritisme ne date pas de maintenant au mali

  2. La mission de la transition doit et devrait être :la réconciliation des Maliens, l’organisation des élections, la gestion des affaires courantes et la gouvernance par ordonnances pour éviter les poid écrasant d’un Cnt. Kaou Djim est la transition de 2020, ce que Sanogo était à celle de 2012,il est aujourd’hui le décideur des que quelqu’un ne l’écoute pas il essaye de te discalifier, comme le président et Pm en ce moment. L’ascension de Dlim est rendue possible grâce à son attachement à l’imam du religieux au politique et du militzro politique. Il n’a plus la bénédiction de Dicko et son parti mal implanté dans le pays donc pas prêt pour les élections d’où tout son acharnement. Il a désormais le même combat que Rasta, né pouvant dénigrer l’imam lui même se réjouit de sa discalifiction pour se positionner. À l’horizon ce combat fera ravages dans les rangs.

  3. Le rôle principal de la transition était de réconcilier les Maliens, gérer les affaires courantes et organiser des elections. La refondation devrait être la prochaine priorité d’un pouvoir légitimes et tout ce qui s’en suit. Le Mali ne peut avancer qu’avec tous ses enfants, contrairement à ce que veut faire Kaou Djim. Djim est à la transition de 2020 ce que Sanogo était à celle de 2012,son ascention religieux politique est due à son attachement à l’imam pour devenir désormais militaro-polique. Son ascention est désormais liée à un parti novice qui n’a plus la bénédiction de l’imam et non implanté dans le pays d’où son acharnement. Il est désormais l’allié des détracteurs de Dicko dont la discalification sera un bien pour lui. Rasta, Kaou Djim même combat bien que le dernier ne peut ouvertement s’engager. Il commence d’ailleurs que le premier ministre est un choix de l’imam. À l’horizon le combat fera des ravages.

  4. Ce que cet alimentaire raconte aujourd’hui la sécurité totale dans aucun pays , il veut pas perdre les avantages qu’i gagne au CNT , raison pour laquelle il pose préalables qui ne peuvent pas être solutionnés même dans 5 ans; tout le monde connaît la justice au Mali .

    • Raison pour laquelle il faut mettre cette justice malade devant ses responsibiites, ama un pays sans justice est voue a l’echec, la corruption et le nepotime et sans justice pas de paix et sans paix pas de developpement!

  5. Peu importe. Il n’y a pas le feu au lac, comme dirait l’autre sous d’autres cieux.
    Il est urgent de pas précipiter… Même si la pression vient d’un ÉTAT aussi puissant que les USA… La TRANSITION peut rester aussi longtemps que possible… Mais pas avec les bras croisés.
    Le POUVOIR de la TRANSITION doit, mettre en place les reformes nécessaires avant de transmettre le relai à un Président élu, surtout si ce dernier devait être un Politicien civil. Les Politiciens civils ont cette particularité de s’accommoder de l’influence des Chefferies traditionnelles et coutumières. Ces politiques là qui ne sont plus adaptées au monde actuel.
    La TRANSITION doit, avant de transmettre le relai, répondre aux aspirations des POPULATIONS. Notamment, rétablir la sécurité et la paix sur l’ensemble du TERRITOIRE National.
    ( Le Nord du Mali ne s’appelle pas l’Azaouad ).
    La TRANSITION doit, avant de transmettre le relai, permettre le retour des déplacés dans leurs LOCALITÉS et dans leurs FOYERS.
    La Réouverture des Écoles partout sur le TERRITOIR National, où elles ont été fermées pour cause d’insécurité.
    Le retour de l’ADMINISTRATION sur l’ensemble du TERRITOIRE National.
    La TRANSITION doit, avant de transmettre le relai, rendre effective l’opérationnalisation des nouvelles Régions administratives.
    Le retour des SERVICES sociaux de base dans tout le NORD et le Centre du pays.
    La TRANSITION doit, avant de transmettre le relai, instaurer davantage de Justice sociale et moins d’inégalités sociales, moins d’ostracisme dans le traitement des Citoyens.
    Moins de discrimination à l’égard des Maliens établis à l’ÉTRANGER…, surtout à l’égard de ceux installés dans les pays d’Europe et d’Amérique. Qu’on cesse de faire croire que ces derniers sont des privilégiés…
    Démocratiser l’accès aux Logements sociaux au Mali.
    La TRANSITION doit, avant de transmettre le relai, mettre à jour le fichier électoral. Organiser des élections transparentes et crédibles qui ne puissent pas être contestées.

    Vivement le Mali pour nous tous.

  6. Peu importe. Il n’y a pas le feu au lac, comme dirait l’autre sous d’autres cieux.
    Il est urgent de pas précipiter… Même si la pression vient d’un ÉTAT aussi puissant que les USA… La TRANSITION peut rester aussi longtemps que possible… Mais pas avec les bras croisés.
    Le POUVOIR de la TRANSITION doit, mettre en place les reformes nécessaires avant de transmettre le relai à un Président élu, surtout si ce dernier devait être un Politicien civil. Les Politiciens civils ont cette particularité de s’accommoder de l’influence des Chefferies traditionnelles et coutumières. Ces politiques là qui ne sont plus adaptées au monde actuel.
    La TRANSITION doit, avant de transmettre le relai, répondre aux aspirations des POPULATINS. Notamment, rétablir la sécurité et la paix sur l’ensemble du TERRITOIRE National.
    ( Le Nord du Mali ne s’appelle pas l’Azaouad ).
    La TRANSITION doit, avant de transmettre le relai, permettre le retour des déplacés dans leurs LOCALITÉS et dans leurs FOYERS.
    La Réouverture des Écoles partout sur le TERRITOIR National, où elles ont été fermées pour cause d’insécurité.
    Le retour de l’ADMINISTRATION sur l’ensemble du TERRITOIRE National.
    La TRANSITION doit, avant de transmettre le relai, rendre effective l’opérationnalisation des nouvelles Régions administratives.
    Le retour des SERVICES sociaux de base dans tous le NORD et le Centre du pays.
    La TRANSITION doit, avant de transmettre le relai, instaurer davantage de Justice sociale et moins d’inégalités sociales, moins d’ostracisme dans le traitement des Citoyens.
    Moins de discrimination à l’égard des Maliens établis à l’ÉTRANGER…, surtout à l’égard de ceux installés dans les pays d’Europe et d’Amérique. Qu’on cesse de faire croire que ces derniers sont des privilégiés…
    Démocratiser l’accès aux Logements sociaux au Mali.
    La TRANSITION doit, avant de transmettre le relai, mettre à jour le fichier électoral. Organiser des élections transparentes et crédibles qui ne puissent pas être contestées.

    Vivement le Mali pour nous tous.

  7. J’ai ecoute’ la declaration de Kaou Djim. Ma propre impression est qu’il y a un camp au sein du defunt CNSP qui ne veut pas quitter le pouvoir. Mes analyses me disent qu’il y a encore quelques hesitations. Kaou Djim n’a aucun poids. Ses attaques frontales contre le president Bah Daw et le PM Moctar Ouane sont ancre’es chez quelques militaires! JE PENSE QUE DJIM SE TROMPE LOURDEMENT PARCE QU’IL NE PREND PAS EN CONSIDERATION LE POIDS DE LA FRANCE ET CELUI DE L’ONU DANS L’EQUATION MALIENNE! DES ACCORDS SERONT SIGNE’S ET DES DETTES SERONT CONTRACTE’ES. IL FAUT DES INSTITUTIONS LEGITIMES MANDATE’ES PAR LE PEUPLE POUR QUE LESDITS ACCORDS ET LESDITES DETTES SOIENT VALIDES!
    NB.
    Je suis rare parce que le corps enseignant est de retour dans les etablissements pour enseigner!
    It is very safe parce que non seulement nous avons ete’ vaccinne’s, une fois par semaine, nous sommes tous soumis au COVID 19 Test. Tout va bien pour le roi de Segou. Il a pris ses deux doses de vaccin contre COVID 19 et il n’a pas de COVID 19 selon les resultats des tests.

    NB du BN LOL!
    Je conseillerais au PM Soumeylou Boubey Maiga de bien reflechir s’il veut etre dans cette course pour la presidence. J’AIME BIEN LE NOM SEYDOU COULIBALY!

    • Le roi MAUDIT de segou, fils de cons, tu veux couvrir les voleurs comme Boua le ventru IBK, sa famille et ses regimes alors que Kaou Djim veut les maener devant la justice pour repondre de leurs crimes de sang et economiques et toi tu supportes un autre voleur Seydou qui veut acheter la presidence du Mali? Petit malheureux et delinquent qui vit de sa carte verte aux USA avec son QI inferieur a celui d’une vieille anesse!

  8. QUAND LES CHARLATANS! QUAND LES MA’ARABOU! QUAND LES VOLEURS! QUAND LES HYBRIDES!

    😇SE HISSENT EN LEADERS😇

  9. On a là un mea culpa d’avoir participé à affaiblir le M5-RFP.
    ON NE DEVRAIT JAMAIS ACCEPTER DE COLLABORER AVEC LES MILITAIRES SANS L’ACCEPTATION DES PRÉALABLES NÉCESSAIRES AVANT L’ORGANISATION DES ÉLECTIONS.
    Le faire maintenant,c’est révéler qu’on agit pour ses propres intérêts.
    KAOU DJIM ET AUTRES CONSTATENT QU’ILS ONT ÉTÉ MANIPULÉS POUR AFFAIBLIR LE MOUVEMENT AFIN DE FACILITER L’IMPOSITION D’UN CANDIDAT QUI A PARTICIPÉ AU COUP D’ETAT CONTRE IBK.
    Le discrédit de la classe politique pendant la décennie ATT combiné aux visages matérialistes de la nouvelle génération facilite la tâche d’exécuter le chronogramme en vigueur.
    Un remake des élections présidentielles de 2018 va s’excuter malgré l’opposition d’une certaine classe politique car une grande majorité va participer.
    Tant que les dates révélées sont validées par la communauté internationale,les mouvements des KAOU DJIM et autres M5-RFP ne pourront rien car le peuple est pressé de finir avec ces crises sans fin.
    IL SERAIT IMPOSSIBLE DE RÉÉDITER LES MANIFESTATIONS ENTAMÉES À PARTIR DU 5 JUIN 2020.
    Les maliens sont téléguidés à participer aux campagnes électorales qui s’annoncent,pas à participer à la dénonciation.
    Le M5-RFP a échoué à imposer son ESPRIT quand certains de ses membres,notamment MAHMOUD DICKO,OUMAR MARIKO…,ont décidé de suivre les militaires sans poser les conditions qu’ils ont pourtant exigées d’IBK.
    KAOU DJIM et tous ceux qui ont accepté de collaborer avec les militaires sont déjà dans la poubelle de la scène politique malienne.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  10. Mr. N’ Djim very much appear to be believer in God that is man on a mission. I mean this as no insult but as one possessing perception that God is all powerful plus God do as God desire at any given moment. Thereof God extend to humans as total circumstance allow to do as they choose owing no sacrifice to God. For that cause without regard to it being special holy period of a chosen religion if there is work to be done we should not allow as sacrifice to God for some holy period to determine when we act unless it is personal preference or period is believed to be best time to act.
    We owe nothing to Islam, Christianity or Hinduism but curse for members of those religions with help from traitors among our people having conquered or/ plus enslaved us when we were stupid enough to allow ourselves to become vulnerable to being militarily conquered or/ plus enslaved.
    When correcting a condition it is best to acknowledge bare truth of condition. It gives greater focus on work to be done.
    Stupid people will not do it.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  11. C’est qui ce vendeur de percale pour parler de faire barrage à une décision nationale. Il a perdu la tête ce fils ….

    • C’est un Malien Kaou Djim qui a vendu du percal pour vivre et pas en allant voler dans les caisses de l’etat ou en surfacturant sur le budget des FAMA comme Boua le ventru IBK, sa famille, ses amis et ses regimes!

  12. Kaou Djim a dit: Il propose que le peuple continue son combat pour la démocratie et la bonne gouvernance. Selon lui, il y a des préalables aux élections. Il s’agit de sécuriser le pays, désarmer les milices, refonder l’Etat, rendre propre le système électoral, d’auditer les services publics puis traduire devant la justice les auteurs de détournement des deniers publics, entre autres” Tres bien dit, les voleurs de Boua le ventru IBK le Mande Zonkeba, sa famille et ses regimes doivent etre arretes, juges et punis par la justice Malienne. I faut de la securite au Mali qui a perdu 80% de son territoire national aux terroristes et i faut rendre le systeme electoral propre. Toutes des conditions prealables a un Mali nouveau base sur la vertu, la morale, la dignite et l’honneur!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here