Journée panafricaine de la femme : Les femmes de l’URD contribuent à l’apaisement du climat social

0

A l’instar des autres pays, les femmes de l’URD ont célébré la journée panafricaine de la femme. Présidée par Pr Salikou Sanogo, cette cérémonie a enregistré la présence de Mme Adiawiakoye Ramatou Koné, présidente des femmes de l’URD, Mme Kouyaté, présidente des femmes URD en commune II, Mme Ramatou Touré, URD-France et l’ensemble des femmes du parti de la poignée de mains. C’était à la maison de la presse le samedi 3 août 2019.

Le thème retenu cette année à travers le ministère de la Promotion de femme, de l’enfant et de la famille est « Paix, sécurité et réconciliation nationale : enjeux, dédis d’opportunités pour les femmes du Mali ». Au delà des aspects festifs, cette journée a été l’occasion pour les femmes de l’URD de rendre hommage à des pionnières de l’organisation panafricaine des femmes (OPF). Mme Adiawiakoye Ramatou Koné, présidente des femmes de l’URD, est revenue sur l’historique et l’importance de l’organisation panafricaine des femmes à savoir : s’unir pour mieux se connaitre afin d’échanger les expériences et conjuguer leurs efforts pour leur propre émancipation.

Selon elle, cette journée est le couronnement d’une longue lutte des femmes africaines en vue de faire entendre, d’une seule voix, leurs préoccupations sur l’échiquier national et international en ce qui concerne le développement de l’Afrique et l’épanouissement des femmes africaines. A l’en croire, cette journée est également un cadre privilégié d’échanges fluctueux et de dialogue entre les femmes elles-mêmes d’une part, et entre les femmes et leurs gouvernants d’autre part, sur les grands problèmes de l’heure. « Femmes du Mali, nous avons une responsabilité historique face à cette tragédie car ce sont nos enfants et nous-mêmes qui en payons le lourd tribut. Le tissu social est entamé, le vivre ensemble hypothéqué mettant en mal toutes activités économiques. L’avenir de toute une génération se trouve dangereusement menacé. Que faisons-nous ? Que devons-nous faire ? Comment faire ? Autant de questions parmi tant d’autres auxquelles je vous invite à réfléchir avec nous afin de nous faire des propositions pertinentes au cours de cette conférence », a déclaré la présidente des femmes de l’URD.

Le Pr Salikou Sanogo, premier vice-président de l’URD, a félicité les femmes de son parti pour les actions entreprises notamment dans l’assistance des personnes déplacées du centre. Il a cependant saisi cette opportunité pour inviter les femmes de l’URD et l’ensemble des Maliens à se battre pour renforcer la solidarité auprès des populations meurtries, à se battre pour la réconciliation nationale en menant des actions susceptibles de sortir le pays dans l’impasse.

Bourama Camara

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here