Mountaga Tall, président du parti Cnid-Yiriwaton : « …Personne n’a jamais soutenu que la mise en œuvre de l’Accord de paix serait une promenade de santé »

0
Me Mountaga Tall, ministre enseignement supérieur et de la recherche scientique
Me Mountaga Tall

Le président du parti Cnid-Yiriwaton et non moins ministre de l’Enseignement Supérieur, Me Mountaga Tall,  était devant la Presse, lundi 18 janvier 2016, pour sa traditionnelle présentation de vœux de nouvel an. Tous les sujets marquants de l’année 2015 ont été passés au peigne fin.

Selon lui, l’application diligente et de bonne foi de l’Accord est une question d’honneur et une priorité pour le Gouvernement. Aussi indique-t-il, personne n’a jamais soutenu que la mise en œuvre de l’Accord de paix serait une promenade de santé. Avant de poursuivre que  les parties prenantes, les partenaires, la Munisma, la classe politique doivent tous s’impliquer le plus fortement possible pour vaincre les obstacles.

En outre le président du Cnid-Fyt, Me Mountaga Tall, dira qu’au cours de l’année 2015 le Mali a enregistré des avancées significatives dans le secteur économique. A l’en croire, le Mali a été l’un des rares pays qui, au sortir d’une crise majeure, a atteint le taux de croissance de 5%.

Le président Tall dira qu’il va se baser sur le rapport du Fmi, comme certains aiment le faire (faisant allusion à l’Opposition sans les nommer), pour démontrer que le pays avance. Selon lui, le rapport du Fmi : « les résultats du programme ( du Mali) continuent à être bons comme en attestent le respect de tous les critères de réalisation et de la plupart des repères structurels à fin juin 2015. Le programme pour 2016 comprend un déficit budgétaire légèrement en hausse par rapport à 2015 pour permettre une augmentation de l’investissement public et des dépenses de reconstruction…. ».

Toujours se basant sur le rapport du Fmi, le président Tall dira que depuis peu, le Mali a placé la corruption au cœur du débat public et a fait de la lutte anti-corruption l’un des principaux axes de ses publiques. L’année 2016 confirmera sans doute, selon Me Tall,  ces signaux positifs si nous nous engageons tous à dénoncer et à combattre l’hydre de la corruption.

2016, sous de meilleurs auspices

Selon le président du parti du soleil levant, Me Mountaga Tall, l’année 2016 malgré tout, se présente, cependant, sous de meilleurs auspices, au regard des nombreux acquis accumulés par notre pays au cours de l’année dernière. « On peut citer à cet égard la signature, le 15 mai 2015, de l’accord pour la paix et la réconciliation et son parachèvement, le 20 juin 2015 », indique-t-il. Avant de conclure qu’  il est heureux de constater que ceux qui étaient les plus réservés voire les plus opposés à cet Accord soient ceux qui en demandent aujourd’hui l’application.

Bref aucun sujet n’aura été occulté par le président Tall, de la dépénalisation de la Presse, la mise en place de la Haute Autorité de la Communication(Hac), l’école de journalisme, en passant par le report des élections législatives, communales et du District de Bamako, ont été largement évoqués.

Agmour

PARTAGER