L’Association « Kaoural Renouveau » claque la porte du Parti Fare An Ka Wili : Coup dur pour Modibo Sidibé

3
Modibo Sidibé

 Le 19 décembre 2015, le siège de l’Association « Kaoural Renouveau » a servi de cadre à une conférence de presse pour annoncer les hommes de médias de leur départ du Parti Fare An Ka Wili. Cette conférence était animée par Oumar Abdou Touré dit Alladji, président de l’Association entouré par ses membres. 

Au moment où les militants et sympathisants du parti Fare An Ka Wili se donnaient rendez-vous pour leur convention national, les membres de l’Association « Kaoural Renouveau » de la Commune IV du District de Bamako, membres dudit parti animaient au même moment une conférence de presse. L’objectif de cette conférence de presse a pour but d’annoncer à  l’opinion nationale du départ définitif de l’Association « Kaoural Renouveau » du parti de Modibo Sidibé. Du coup l’espoir de l’implantation du parti Fare An Ka Wili en Commune IV vient de s’envoler en éclats car cette démission en cascade, le parti de l’ancien premier Ministre Modibo Sidibé, se trouve désormais complètement vider de militants en commune IV.  Aux dires du président de l’association, son association a été toujours respectueuse des idéaux du Parti Fare et attachant une considération au statut et règlement intérieur du Parti et qui s’est donnée comme mission d’élargir les bases du parti sur toute l’étendue du territoire et singulièrement en Commune IV par l’implantation des Comités dans les huit (08) quartiers de la Commune IV. « Mais hélas dans cette mission que nous nous sommes assignés, nous sommes confrontés à une opposition farouche  du Secrétaire général du Parti Fare et Président de la Commission en Commune IV, Mamadou Keita. Malgré, une lettre officielle du Bureau National, nous mandatant à poursuivre cette mission qui devait nous conduire à la mise en place respective des Comités, des Sous-sections et de la Section, rien n’y fit » a-t-il déclaré face à la presse. Et M. Touré de dénoncer le comportement du secrétaire général dans sa conquête de s’accaparer  lui seul de tous les postes du parti. « Cette attitude a bloqué l’adhésion des militants au sein du Parti. Toute pratique contraire à notre philosophie qui était d’ouvrir les portes du parti à toutes personnes qui épousent l’idée du Parti en multipliant les Comités au sein des quartiers. Ainsi nous avons longtemps voulu éviter ce bras de fer qui serait de nature à souiller l’image du Parti. Nous avons cherché coûte que coûte une médiation avec les Cadres du Parti Fare et nous avons impliqués tous les responsables du parti sans succès. Pour nous, c’est  la goûte d’eau qui fit déborder le vase. C’est ainsi que par souci de respecter nos idéaux et par respect pour nos militants, nous avons invité notre base pour un débat élargi. A l’issue de ce débat, tous les militants ont demandé la démission de l’Association « Kaoural Renouveau » du Parti Fare An Ka Wili »a-t-il annoncé.  Par ailleurs, il a réaffirmé  leur ferme détermination et leur engagement dans une dynamique et une logique de lutte pour garder leur identité et leur image en tant qu’Association fidèle à ses idéaux, respectueuse de son statut et règlement intérieur et soucieuse d’atteindre ses objectifs. Répondant aux questions des journalistes  à savoir l’avenir de l’Association Kaoural Renouveau, le premier responsable de l’Association dira que tout est possible dans le futur avant de remobiliser ses bases pour la reconquête de la Mairie de la Commune IV du District de Bamako. En tout cas le départ de l’association ‘’Kaoural’’ du parti de Modibo Sidibé,  vient de donner raison aux détracteurs de l’homme qui l’accusent de ne pas avoir le sens du partage et n’ayant aucune ligne politique claire depuis son échec à la présidentielle de 2013. Ce départ  de l’Association « Kaoural Renouveau » est en contradiction notoire avec les conseils que Modibo Sidibé a voulu donner au président de la République, Son Excellence Ibrahim Boubacar Keita la semaine dernière en ces termes « Nous voulons un gouvernement aux affaires et non dans les affaires.. »

Amara Kouyaté 

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Pour exister et prospérer sur l’échiquier politique et national, le parti FARE a besoin d’une profonde mutation. Autrement dit, un ancrage territorial solide. Des erreurs, somme toute normales, ont été commises dans le lancement de ce parti. Il n’a pas été solidement muri à travers une réflexion de fond sur des thématiques qui puissent drainer le maximum de sympathisants. A mon avis, tout cela est dû au fait que Modibo se croyait et se voyait en “héritier légitime” de son mentor, le général alpiniste. Un général qui, semble-t-il, écrit désormais ses mémoires en s’inspirant des héros de l’Amistad. D’où les motivations de sa “démission”, précipitée mais concoctée de la Primature. Pour lui et ses collaborateurs étroits, l’affaire était déjà dans le sac. A cause de l’immaturité et de calculs aux inconnus mal cernés et définis, ils se sont malheureusement retrouvés dans un vieux sac de piment, irrespirable. Je crois que l’homme, de qualités et compétences hors pair, et ses premiers initiés (anciens députés, anciens cadres dont certains ont eu maille à partir avec la justice) en voudront pour longtemps aux écervelés, aboyeurs affamés et assoiffés de Kati, qui ont gâché la fête. Pour gagner les prochaines élections présidentielles, le FARE doit repenser et élaborer une nouvelle stratégie politique et de gouvernance dans les trois années qui viennent car l’actuel “lokanzé” de Koulouba ne fera pas un second mandat même s’il le prétendait. Modibo est donc le futur Président du Mali. Les komos le prédisent. Il en sera ainsi.

  2. Kouyaté, Grand Griot du mandé ne te rabaisse pas à ceux point même si on t’a offert un cheval pour dénigrer quelqu’un. Avant les griots ne prenaient parti entre les gouvernants ils sont là pour calmer les esprits. Mais hélas les Kouyaté Djéli horon sont de plus en plus rare maintenant. en voilà un qui est pathétique dans sa dans campagne de dénigrement. sache qu’on ne peux pas défaire ce que Dieux à fait.

  3. Cette association ‘’Kaoural’’ est partie comme elle est venue, les FARE sont droit dans leur botte
    Profiter de ce départ pour faire une campagne de dénigrement ( contradiction notoire avec les conseils que Modibo Sidibé a voulu donner au président de la République, Son Excellence Ibrahim Boubacar Keita la semaine dernière en ces termes « Nous voulons un gouvernement aux affaires et non dans les affaires.. ) , relève d’une petitesse d’esprit Mr Amara Kouyate , Allez savoir si son excellence le président de tous les Maliens IBK ne tient pas compte de ce que dit son ancien ministre des Affaires Etrangères des annees 1990 : Modibo SIDIBE ?

Comments are closed.