Le Mali affirme pouvoir demander une aide militaire à n’importe qui

5

(Reuters) – Le Mali a le droit de rechercher un soutien militaire auprès de qui il veut, a déclaré le Premier ministre du pays, alors que la France et d’autres puissances étrangères s’inquiètent de la posssibilité que Bamako puisse recourir à des mercenaires russes.

Plusieurs sources diplomatiques et sécuritaires ont indiqué à Reuters que le gouvernement malien était proche de conclure un accord avec la société militaire privée russe Wagner.

Selon une source européenne qui suit le dossier ouest-africain et une source proche des services de sécurité au Sahel, l’accord pourrait porter sur l’envoi d’un millier de mercenaires russes au Mali. Deux autres sources ont dit penser que leur nombre serait moins élevé, sans fournir d’estimation chiffrée.

ADVERTISEMENT

La France, qui a annoncé en début d’été une transformation de ses opérations militaires dans le Sahel et une réduction de sa présence au Mali, a lancé une offensive diplomatique pour tenter de dissuader la junte au pouvoir au Bamako de concrétiser ce rapprochement avec la Russie, ont ajouté les sources.

“Si les partenaires ont décidé de quitter certaines zones, s’ils décident de partir demain – que faisons-nous ?”, a déclaré le Premier ministre malien Choguel Maiga dans un briefing mis en ligne vendredi par le site d’information Le Jalon. “Ne devrions-nous pas avoir un plan B ?”

“Il y a des zones qui sont abandonnées et qu’il faut occuper aujourd’hui pour ne pas les laisser vides. Il n’y a pas assez de troupes”, a-t-il ajouté, sans mentionner de détails sur les projets éventuels du Mali et les parties qui pourraient être impliquées.

“On ne peut pas nous empêcher d’envoyer des gens formés dans un pays donné”, a-t-il poursuivi.

De sources diplomatiques, Paris craint que l’arrivée de mercenaires russes au Mali déstabilise davantage la région et compromette la lutte antiterroriste au Sahel au moment où la France cherche à transformer l’opération Barkhane en coalition internationale impliquant davantage ses alliés européens.

(Reportage par Bate Felix; avec la contribution de John Irish à Paris; rédité par Alessandra Prentice; Blandine Hénault pour la version française)

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. Mr le PM Choguel, j avoue que nous avons un probleme de communication au Mali. Les militaires sont au front pour defendre l’integrite territoriale, mais les hommes politiques ont toujours perdu le combat politique contre la France depuis Modibo Keita.
    Je vous remercie pour votre courage de vous exprimer sur certains aspects de la demagogie francaise a savoir: l’interdiction a l armee malienne de voler ses heliscopters sur cetaines zones pour raison de securite des troupes etrangers dans les memes zones sous attaques; L’objection de la France a l’envoie en formation des militaires maliens dans d’autres pays, son opposition a la cooperation militaire du Mali avec d’autres pays; Alors sincerement parlant que reste de notre souverainite, de notre independence, ou de notre dignite.
    Je vous avoue que ni le peuple francais, ni la communaute internationale y compris l’ONU n est au courant de cette position de la France dans la gestion des affaires maliennes, et cela a cause du manque de communication de nos hommes politiques.
    Le PM devrait organiser une conference de presse invitant tous les medias internationaux, pour faire l’exposee de tous ces actes demagogiques de la France comme expliques ci-dessus. L ambassadeur du Mali aux nations unies doit faire l etat des memes comportements demagogiques de la France. Cela y va pour l ambassadeur du Mali aux USA.
    La France n hesite pas a contacter nos propes freres pour nous denigrer; elle ne manque d’occasion pour aller nous diffamer au pres des nations unies; et pourtant nous sommes ses victimes. C est elle qui a echoue, et c’est elle qui a toujours ete l ‘instigatrice de nos problemes.
    Pourquoi n’avons nous pas le courage de la denoncer.

  2. Du grand n’importe quoi :

    1/ Le sous-marin barracuda français utilise un combustible proche du combustible civil (il n’y a plus de ligne de production d’uranium militaire en france).

    2/ L’Australie ne voulait pas de sous-marin nucléaire et a donc commandé un diesel/électrique à la france ou plus précisément une adaptation diesel/électrique du barracuda français.

    3/ Les virginia US utilise un combustible hautement enrichie qui est donc un uranium militaire. IL est exact que les cycles de maintenance des moteurs nucléaires fr 10 ans face à 33 ans pour les moteurs US.

    4/ Australia/UK/USA sortent de fait du Traité de Non Prolifération des armes Nucléaires car ils annoncent fournir de l’uranium hautement enrichie à un pays non nucléaire. Pour l’instant nous sommes a des effets d’annonce mais les conséquences politiques d’une sortie du TNP sont potentiellement importantes.

    5/ Maitre féticheur ne raconte que des conneries, de préférence sur des sujets ou il ne comprend rien.

  3. La situation ne peut guère être pire que celle nous vivons actuellement.

    L’accord avec Wagner permettra de mieux renforcer nos éléments au front. Nous veillerons à ce que cela soit le cas partout où c’est nécessaire.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here