Les 30 jours de la junte / un bilan très controversé : Les 5 péchés capitaux du capitaine

43

Un mois déjà ! Oui, mais pour quel bilan ? La junte militaire ne peut se targuer d’avoir réussi son pari un mois après la mutinerie à l’origine du coup de force politique.

L’euphorie des premiers jours du coup d’Etat a aujourd’hui laissé place à de profondes interrogations et inquiétudes.  Les citoyens sont en effet de plus en plus nombreux à s’interroger sur la capacité de la junte à combler les attentes mêmes de leurs plus fervents adulateurs. A l’origine de ce doute affreux, les échecs patents et retentissants des nouveaux maîtres du pays. Les revers sont nombreux et de plusieurs ordres.

D’abord la rébellion touarègue ! Elle a servi de levain aux  putschistes. C’est à cause de l’incurie du président ATT à gérer la crise du Nord, dira le capitaine du navire, que les militaires en sont arrivés là. Et de promettre une résolution très rapide et définitive  de la question après la prise du pouvoir.

Mais comme une réponse à cette promesse solennelle, les assaillants occuperont, en 72 heures,  trois principales villes du pays. Aujourd’hui, ce sont les 2/3 du territoire national qui restent encore sous occupation étrangère  pendant que l’armée reste complètement confinée au centre et au sud du pays. Les défenseurs des causes perdues répondirent alors que le temps limitait les marges de manœuvres des putschistes. Peut-être bien ! Mais il faudra bien que quelqu’un assume. N’ont-ils pas reproché ATT son refus d’assumer ses responsabilités ? Premier constat pour le moins amer !

Dans la même veine, les putschistes suspendront la constitution et dissoudront toues les institutions avant de les rétablir  moins de 72 heures plus tard, sous une forte pression de la communauté internationale. Un recul, certes perçu comme un signe de sagesse puisqu’ayant permis la suspension de l’embargo, mais également de faiblesse à l’origine des premiers doutes sur la capacité de la junte à tenir tête à ses détracteurs.  2ème échec !

Dans un élan désespéré de rachat politique, le CNRDRE, proposera par la suite, l’organisation d’une convention nationale. Une initiative qui n’amassera pas mousse.  Boudée par la majorité de la classe politique et de la société civile, cette profession de foi de la junte mourra en effet  de sa belle mort. Elle fut enterrée dans la plus grande discrétion, sans oraison funèbre. 3ème fausse note d’une junte en quête de reconnaissance politique.

Comme étourdie par les précédents échecs, la junte procédera par la suite à de nombreuses arrestations de personnalités politiques dans des conditions pour le moins obscures. Là aussi, il fallut juste attendre les 72 heures et la forte pression de la communauté internationale pour obtenir la libération des personnes arrêtées. Les motifs des arrestations encore moins les raisons de leurs  libérations ne sont pas encore clairement définies. Aussi, les observateurs eurent cette vague impression du déjà-vu dans la mesure où l’interpellation suivie de la libération des personnalités concernées survenaient pour la deuxième fois consécutive et toujours dans des conditions troublantes. Pas de quoi rassurer même les plus fervents des admirateurs !

L’on s’inquiète à raison de la partition du pays et de la lourde menace qui pèse à l’heure actuelle sur l’intégrité territoriale. On en arrive hélas, à oublier le même péril qui menace l’unité nationale. Les perspectives, à ce niveau, sont tout simplement pessimistes. Tenez : le fossé s’élargit chaque jour davantage d’abord entre les forces de sécurité elles-mêmes et d’avec les civils. L’image de soldats se faufilant entre les civils avec armes et munitions en dit long sur le climat de méfiance et de suspicion.  La question se résume en ceci : « si tu n’es pas avec moi, alors tu es contre moi ».

La traditionnelle  opposition entre  politiques et syndicats est désormais exacerbée. Les religions ne demeurent pas en reste. C’est
désormais la chasse aux chrétiens du nord pays. A Tombouctou en effet, les églises sont pillées et saccagées au nom d’Allah. C’est encore en Son nom que d’autres musulmans sont assimilés à des infidèles et par conséquent pourchassés et châtiés… Le tableau n’est pas réjouissant.

Mais qu’on ne se lamente pas trop vite ! La junte  possède au moins une réussite, ou presque dans son compteur : la gestion faite de la presse !

Bien entendu, l’ORTM reste encore occupé et le débat contradictoire n’est pas encore d’actualité dans la presse d’Etat. Aussi, la presse étrangère bénéficie de beaucoup plus d’égards et de considération que celle locale.  L’on constate cependant dans les faits et en général, que la liberté de presse reste encore  une réalité au Mali sous la junte.

Une note d’espoir si l’on sait que les coups d’Etat sur le continent sont généralement suivis de tentative d’embastillement et de graves atteintes à la liberté de la presse en général.  Dans le cas du CNRDRE, la liberté d’opinion et de presse n’a visiblement pas été affectée. C’est bien d’ailleurs pour cette raison que vous êtes parvenus à lire cet article.

B.S. Diarra

Commentaires via Facebook :

43 COMMENTAIRES

  1. une question au CNRDRE.
    ou en sommes nous avec le probleme du nord du mali pour lequel vous avez fais un coup d’etat ?

  2. merci le capitaine merci au faut patriote,le mali ne merite pas sa de votre parts.car dit a une idees des hommes intentionne,pour leurs egoiesemes,leurs jalouxie,car sa etes toujours comme sa,il fautpas se trompes d’enemie .vous etes tous dans le meme bateaux ,vous nous a mis dans le petrain,vous etes incapable de maitre fin a se problemes. sijetaie a votre plasse je parler plus du nord mali car votre coup-d’etat na pas de sens pour le peuple retire vous de tout sa .le peuple soufre de la faimine,on ve pas sa ,ne conduire pas le mali en guerre de crise ,rien que la paix

  3. LE RETOUR DE L’ETAT PREDATEUR ET BRIGAND ? C’EST CE QUE VOUS VOULEZ ! CETTE BANDE DE VOLEURS DE TOUMANI NE DIRIGERA PLUS .

    APPRENEZ A MERITER DANS LA VIE , CHERS VOLEURS DE TAPO ET MODIBO .

    VIVE LE CNRDRE ! VIVE CETTE JEUNESSE MILITAIRE MALIENNE ET TOUTE LA JEUNESSES DIGNE DU MALI! A VOS ORDRES MON CAPITAINE !

  4. je pense qu’il est urgent de rennouveller l’armée malienne : radier tous les militaires et recruter des jeunes qui n’ont pas de gene de anciens militaires; faire appel à la cedeao et l’onu pour former les jeunes recrus en trois mois.

  5. je suis d’avis avec behanzin “on doit aussi faire l’audit de l’armée pour savoir qui a été recruté régulierement, qui a eu ses galons réguilerement et pourquoi l’armée a fait des retraits stratégiques devant les rebelles.”

  6. -Oui,ya deux autorités au Mali:l cnrdre et l mnla ,tan pis pour ceux ne savent pas prendr les armes!ns sommes humiliés,terrorisés par l mnla ,laché et déçu par l cnrdre!;tu aurais les plus lourdes ,puissantes et sophistiquées armes du monde,elles ne s’utilisent pas; les armes n s’utilisent jamais,d’accord?
    -Humiliés,terrorisés,lachés et déçus et pourtant la mort ns attends!

  7. Vive le CNRDRE!!
    A bas le FDR!!
    Jeunes du Mali,
    Nous avons le droit et le devoir de nous intéresser à la gestion de la chose publique, plus nous avons l’œil là dessus, plus nous sommes cultivés et nous pourrons éduquer , édifier et éclairer notre environnement.
    Nous n’avons pas le droit de démissionner, décrions tout ce qui est mauvais et félicitons les talents. Le mali appartient à nous et au FDR. Cette vielle classe politique doit aller à la retraite politique ou du moins , nous devons les y contraindre. Ils refusent même d’user ce droit de retraite dans l’administration où bien ils se font remplacer par leurs enfants. C’est à nous de renverser la tendance en nous assumant en prenant tout le risque et ensemble nous pouvons. je propose l’anticipation de les retirer leurs passe-ports Maliens si non ils sont capable d’aller de l’autre coté de la méditerranée pour financer le MNLA afin de participer à la première équipe gouvernementale de L’azawad.
    La roue de l’histoire du mali continuera à tourner sans le FDR.

  8. Sanogo est tout simplement ignoble car il a menti au peuple de bout en bout. Qu’il soit la risee des generations futures. L’histoire ne retiendra de lui qu’il a ete un militaire refusant d’aller au nord se battre pour sa patrie. Tot ou tard l’histoire le rattrappera comme elle a ratapper GMT et ATT. La junte militaire du Mali est l’ennemi du peuple et de tous les maliens, nous avons tous honte d’elle. Cette bande de drogues a semer le desordre et la zizanie dans notre pays.

  9. Moi,j n’ai pas condamné ce coup d’Etat
    mais helas!
    Honte à la junte!
    la jeunte ns a déçu car au lieu d faire la réconquête du territoire national leur priorité ,elle fait la guerre contre la paisible population civile pour conserver l pouvoir,rien que l pouvoir.
    l’ ancien Président Nelson Mandela a dit ce-ci “we do not want peace without bread nor we want bread without peace”,littéralement :nous ne voulons pas la paix sans le pain ni le pain sans la paix.Et donc moi j dirais ce-ci,nous ne voulons pas le pouvoir des militaires(la dictature) sans la paix et le pain(sans le manger)………………….

  10. DES MILITAIRES QUI FUIENT DEVANT LES TOUAREGS LAISSANT DERRIERE EUX UNE GRANDE PARTIE DE LEUR POPULATION DANS LES MAINS DE LEURS ENNEMIS AU NORD ET VIENNENT TERRORISER LE RESTE DE LA POPULATION AU SUD,VOUS DEVEZ AVOIR HONTE.LE MALIEN EN UNIFORME NE VAUT PLUS RIEN.

  11. Capitaine Sanogo, écoute le sage Aly Nouhoum Diallo. Comme toi, nous étions tres decus de la gestion du pouvoir d’ATT. Comme toi, nous estimons que ce sont les politiciens véreux qui nous ont conduit a l’abime. Mais a la difference de toi, pour nous Oumar Mariko fait partie de ces politiciens. Le président de son parti a été ministre pendant plus de 5 ans avec ATT tandis que lui était député. Mieux nous n’avons rien vu de differnt entre les communes gérées par le parti de Mariko et les autres communes. Enfin, je te dis que si on doit nettoyer tout (ce qui est bien), on doit aussi faire l’audit de l’armée pour savoir qui a été recruté régulierement, qui a eu ses galons réguilerement et pourquoi l’armée a fait des retraits stratégiques devant les rebelles. Ok?

  12. “tant que le pays est mal géré l’armée interviendra” selon Zoungrana mais l’armée n’est elle pas une composante du pays? La mauvaise gestion ne se trouve pas qu’au niveau des finances seulement mais à tous les niveaux. Une question: si l’armée est mal géréé qui interviendra M. Zoungrana ?
    Si l’armée etait aussi telle qu’elle devrait ^tre, on allait pas voir la debandate qu’on voit en ce moment dans la crise au nord!
    La vue du porteur d’uniforme suscite deux chose chez le Malien:la peur d’être violenté et l’inquiétude d’être accusé à Tort, vilipender.
    Les Maliens doivent être “formatés” pour un Mali nouveau et cela passe par une guerre à notre “Ego” et à un plus grand accès au savoir.

    • Larmee peut intervenir quand elle veut mais on ne supportera jamais l’armee ,d’ailleurs l’armee malienne n’a pas sa raison d’etre.
      LE MALI N’A PLUS BESOIN D’ARMEE.

  13. capitaine sanogo et sa bande ont peur d’aller au nord parce que là-bas il y a des gens armés comme eux qui ne se feront prier quand il s’agit des militaires…ils ont peur parce-qu’ils ont vus ce qui arrive à ceux qui s’attaquent à des civils sans défense

  14. Pensée aux déplacés du nord ils souffrent énormément , que veux Sanogo Réellement libéré le nord du mali ou revendique un poste ministérielle ? Pauvre obsédé de pouvoir

  15. Oui l’armée doit intervenir pour solutionner et non s’installer confortablement avec la nomination de medecin personnel et autres ……

  16. L’armée n’a qu’a aller intervenir au nord du Mali, bande de lâche, sans dignité, qu’est que ce lâche de sanogo fait au sud, s’il n’est pas damne

  17. Le bilan n’est pas controversé, IL EST NUL. N”ayons pas peur de le dire. 30 jours sans gouvernement, 30 jours de tergiversation, 30 jours de marche à reculons. Dommage que nous restons encore une fois passifs.

  18. Amasa tu es vraiment un ennemi du Mali la crise du nord ne te préoccupe pas. C’est le pouvoir qui te préoccupe tant dis que des maliennes et maliens sont entrain de mourir de fains, priver de liberté et qui souffrent de tous les maux. Et toi tu pense aux 40 jours pour que le président quitte et que le CNRDRE dirige. Tu me fais honte. Tu n’es pas un digne descendant de tous ces noms qu’on cite au Mali.
    Pour répondre au CAPITAINE SANOGHO même si des militaires ont dirigé des pays ce ne sont pas des gens comme Sanogo. Sanogo est là par accident il doit le comprendre et s’effacer le plus rapidement possible pour le bien de tous.
    Ne croit pas que le Capitaine a des sympathisants loin de là il a les medias c’est tout. Faite un petit sondage autour de vous vous verrez que vous êtes tous plus populaire que lui. Le Capitaine et sa bande sont tous des voleurs ils sont entrain de pilier les caisses de l’état. Toutes les recettes montent à Kati vous trouvez cela normale.

  19. blablablabla
    arrêtez de critiquer un peu
    pour l instant nous voulons des solution pour récupérer le nord du mali

  20. Monsieur le BS Diarra ton article est très nul. Les causes sont perdues par ATT. Après les 40 jours de Dioncounda c’est le CNRDRE qui gérera le Mali d’accord. On suit le reste
    Merci

  21. Tous les internautes sont forts! Ce n’est pas non plus derrière un écran d’ordinateur que le problème sera résolu! Laissons la préparation et la conduite des opérations de défenses aux militaires et la gestion politique du pays aux politiques. Seulement, les politiques ne parviennent pas à parler le même langage face au danger. L’armée, issue de la société civile, pourra t-elle s’organiser dans un brouhaha pareil?Pitié, parlons moins.

  22. Whenever we fall,we must be able to get up and run again!
    We learn from our mistakes!
    Les regions du nord seront libere’es par le dialogue et les negociations. Nos freres et nos soeurs ne doivent pas etre envoye’s a’ la boucherie!

  23. “Mais il faudra bien que quelqu’un assume. N’ont-ils pas reproché ATT son refus d’assumer ses responsabilités ? Premier constat pour le moins amer !
    SANS COMMENTAIRE

  24. AVEZ VOUS DEJA ESTIME LE COUT DE CETTE GUERRE AU PLAN FINANCIER OU MILITAIRE ? LAISSEZ LES MILITAIRES SE PREPARER ET TRAVAILLER A S’ORGANISER POUR LIBERER LE NORD . PUIS TOUT NE SE DIT PAS EN LANGAGE MILITAIRE SUR LA PLACE PUBLIQUE.

    POURQUOI A T T N’A T IL FAIT AUCUNE ETUDE MILITAIRE ET FINANCIERE SUR LE DOSSIER BRULANT DE CETTE GUERRE, ET EN QUALITE DE GENERAL PRESIDENT ?

    journaliste reveur ou partisan alimentaire .
    connait et ensuite ouvre cette bouche divine ? au lieu de faire l’apprenti . la politique ou la politique journalistique demande une plus grande finesse ! aussi faites attention car vos analyses sucitent des analyses !

    VIVE LES JEUNES DU CNRDRE ! VIVE LE MALI ! VIVE LA PAIX VRAIE ! VIVE LA TRANSPARENCE ! ABAS LES MAFFIEUX ABONNES A LA GESTION DE L’ETAT COMME ON A VU AVEC SOUMI CISSE , MODI SIDIBE , IBA NDIAYE , TAPO KASSOUM . LA JEUNESSE A REFLECHI ET NE JOUERA PLUS VOTRE JEU SATANIQUE DE FAIRE DU PEUPLE DES MENDIANTS .

    VOS 4 000 OU 10 000 MILITANTS VENDUS NE REPRESENTENT RIEN ICI AVEC CES 1 000 PARTIS POLITIQUES . DESCENDEZ DANS LES RUES ET LE SERPENT BOUFFERA SA PROPRE QUEUE .

    CETTE REVOLUTION EST UN RAS LE BOL DEFINITIF . ET TOUMANI LE SAIT TRES BIEN ! IL A TOUT SIMPLEMENT FUIT. LE MALI DES COUCHES POPULAIRES VOUS REGARDE AVANCER POUR VOUS DISQUALIFIER VIOLEMMENT S’IL EN FAUT !

    VIVE LA JEUNESSE MILITAIRE DU C N R D R E , CREME DE NOTRE ARMEE NATIONNALE ! VIVE TOUS LES JEUNES DE CE GRAND PAYS !

    • Ah, maintenant tout ne se dit pas sur la place publique? N’avez-vous pas reproche a ATT de ne pas informer le public sur les operations de l’armee concernant la gestion du Nord? Ah, le Malien. Quel honte! Hypocrite et pitoyable que vous etes!

  25. Au Front ou Au Diable!

    C’est facile de fuir (repli tactique en terme militaire) son Devoir Difficile pour se creer des Nouvelles Responsabilites Faciles a Bamako.

    Et le Nord Capi?

    Moussa Ag

  26. GAMOU A RAISON LE RÔLE DU MILITAIRE N EST DE SE MÊLER DE LA POLITIQUE NI DE DE SOUCIER DU LUX OU DE LA POLITIQUE MAIS SURTOUT D ALLER AU FRONC ET DÉFENDRE LES PERSONNES ET LES BIENS . POUR LE MOMENT SEUL GAMOU ET SA TROUVE SONT AU FRONC .LE CNRDR RESTE OBSÉDER PAR LE POUVOIR , LE LUX ,LES ARRESTATION ARBITRAIRES . QUE LE PEUPLE MALIEN RECONNAISSE LA VALEUR DU COLONEL GAMOU .

    • Les militaires aussi sont des citoyens! Le premier President Americain Georges Washington etait un dirigeant militaire! Eisenhower aussi etait un militaire! De Gaule de la France etait un militaire! Je peux multiplier les exemples.
      Si les politiciens font correctement leurs boulots respectifs, les militaires n’auront pas besoin d’intervenir dans le domaine politique.

      • C’est honteux de voir des militaires fuir laisser les civiles a leur propre sort alors que ces memes militaires sont loges et payes par l’argent du contribuable. Georges Washington etait au front avec ses hommes lors de la guerre contre les Anglais. S’il etait reste cloitre a Washington, la capitale, comme le fait le capitaine de Kati, les etais unis ne seraient pas les etats unis qu’on voit aujourd’hui. Soyons objectif!

      • MOn cher; comparer ce capitaine à De Gaulle, c’est le monde à l’envers. Après Moussa Traoré, c’est comme cela que vous avez entrainer ATT droit au mur. Maintenant c’est au tour de SANOGO ? Que le ridicule ne tue pas. Que Dieu protège le Mali.

  27. 1 mois de deshonneur, d’humiliation et de lacheté, il n’ya pas de mot pour qualifier la soumission du peuple malien, après 20 ans de democratie, qui aurait cru que le malien aurait peur de mourir pour sa liberté? pour l’integrité du pays? ou sont les braves? compromis avec des puschistes criminels au sud, négociations avec des bandits armés et terroristes au nord. il ne faut plus se voiler la face, nous avons peur de mourir, tous autant que nous sommes, et je propose qu’on change une partie de l’hymne national “NOUS SOMMES RETICENT DE MOURIR? POUR L’AFRIQUE ET POUR TOI MALI, NOTRE DRAPEAU SERA COMPROMISSION (au lieu de liberté), POUR L’AFRIQUE ET POUR TOI MALI NOTRE COMBAT SERA LA NEGOCIATION (au lieu de l’unité)

    “VOUS AVEZ VOULU ACHETER LA PAIX AU PRIX DU DÉSHONNEUR, VOUS AVEZ LE DÉSHONNEUR ET VOUS AUREZ LA GUERRE!!!!(Winston churchill)

    • Franchement objectif ton analyse tout le monde parle mais personne ne veut mourrir à commencer par les porteurs d’uniforme. Je sui ok pour les changements proposés.

  28. Tres bon article! Je vais profiter de la liberte d’expression qui existe pour poser une question: Quand est ce qu’ils degagent????

  29. Que vont faire Sanogo et compagnie maintenant? Le Col-major Gamou est un rempart contre les Sanogo maintenant car il n’est sous aucun commandement.Gamou ne se laisserait commander par un petit capitaine et s’il est garçon pourquoi ne pas envoyer sa milice a Labezenga pour l’arrêter comme il aime le faire c’est pourquoi il me dort plus que d’un œil.

Comments are closed.