L’opposition rencontre le Président de Transition : Le M5-RFP propose la dissolution du Gouvernement et du Conseil National de Transition

32

Hier, jeudi 6 mai 2021, le Président de la Transition du Mali chef de l’Etat, Bah N’DAW, a reçu en audience, au Palais de Koulouba, une délégation du Mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP), conduite par son Président, Dr. Choguel Kokalla Maïga. Au cours de cette rencontre, Dr. Choguel K. Maïga a souhaité la rectification du processus de transition afin de créer les conditions d’une refondation totale du Mali. A cet effet, le M5-RFP demande «La dissolution du Gouvernement et de l’actuel Conseil National de Transition et son remplacement par un organe plus respectueux de la Loi et plus légitime ». A son tour, le Chef de l’État s’est réjoui des échanges fructueux avec ses hôtes du jour, avant de solliciter l’accompagnement du M5-RFP pour la réussite de la Transition.

Dans son discours, Dr. Choguel K. Maïga a indiqué que le M5-RFP préconise la rectification du processus de Transition afin de créer les conditions d’une refondation totale du Mali. A cet égard, dit-il, un certain nombre de mesures s’imposent parmi lesquelles : La lutte implacable contre la corruption, la réduction du train de vie de l’Etat, la transparence et la redevabilité à tous les niveaux ; la mise en œuvre de véritables poursuites judiciaires contre les commanditaires, auteurs et complices des tueries et exactions contre les victimes de la crise ; l’audit du patrimoine immobilier de l’Etat et des Collectivités territoriales ainsi que des ressources publiques allouées à certains départements ministériels, services stratégiques et projets de développement ; l’organisation des Assises Nationales pour la Refondation devant aboutir à un large consensus national sur les grandes préoccupations de la Nation ainsi qu’à la conclusion d’un Pacte national de stabilité sociale, sécuritaire et de croissance afin d’obtenir une trêve globale (politique, sécuritaire, syndicale, sociale et économique, etc.) et créer un climat d’apaisement, de sérénité, de confiance mutuelle. Selon lui, cette stabilité permettra de consacrer les énergies et les ressources de la Nation à la lutte contre le terrorisme et à la conduite consensuelle dans la paix, des réformes politiques et institutionnelles nécessaires à la Refondation du Mali. Pour Choguel K. Maïga, il faut la révision consensuelle et inclusive de la Constitution dans le respect de son article 118 ; la relecture de l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger conformément aux recommandations unanimes de nombreux foras ; la mise en place d’un organe unique de gestion des élections tel que réclamé unanimement par la classe politique et la société civile ; la dissolution du Gouvernement et de l’actuel Conseil National de Transition et son remplacement par un organe plus « respectueux de la Loi et plus légitime ». « Nous rappelons à cet égard qu’une procédure en dissolution a été introduite auprès de la Cour suprême par notre mouvement », a-t-il dit. En outre, le M5-RFP, par la voix de Choguel K. Maïga, exige la fin de la répression des manifestations démocratiques et pacifiques qui sont des droits constitutionnels, des arrestations abusives et extrajudiciaires.

Le M5-RFP demande aussi « la création des conditions sécuritaires sans lesquelles le retour de l’Administration et la fourniture des services sociaux de base seront des leurres. Tout comme l’organisation des élections libres et crédibles serait pure illusion. Or pour nous, cette Transition doit durer 18 mois, pas plus, et les missions et tâches qui ne seront pas exécutées dans ce laps de temps devraient être transférées à des équipes plus légitimes et plus compétentes, et ce, en stricte conformité avec les conclusions et résolutions des Assises nationales de la refondation à la mise en œuvre desquelles tous les acteurs politiques et de la Société civile se seront préalablement engagés avant les élections générales ». Dans son allocution, Choguel K. Maïga a invité le chef de l’Etat à prendre ses responsabilités. « De bonne foi et par patriotisme, nous vous avons dit ce que nous pensons être le mieux pour le Mali. A vous de prendre vos responsabilités face à l’histoire et au peuple malien et d’en faire l’usage que vous jugerez utile pour le bien du Mali », a conclu Dr. Choguel K. Maïga du M5-RFP.

A son tour, le Chef de l’État s’est réjoui des échanges fructueux avec ses hôtes du jour. Selon la Présidence de la République du Mali, le Président Bah N’DAW a saisi l’occasion pour solliciter l’accompagnement du M5-RFP pour la réussite de la Transition. La présidence précise que cette audience entre dans le cadre d’une série de rencontres entamées par le Chef de l’État afin d’insuffler une nouvelle dynamique au climat social dans le pays.

Aguibou Sogodogo

Commentaires via Facebook :

32 COMMENTAIRES

  1. NOMOKO a ecrit “Mais pourquoi s’en prendre au M-5 FRP? A son President , le Dr Choguel K. MAIGA ? . Si le Président de la Transition, SE Bah N’DAW, a demandé cette rencontre, c’est qu’il y a problème” c’est le contraire comme Choguel l’a dit c’est le M5-RFP qui a demande cette rencontre depuis le 21 Janvier 2021, alors soyons clairs sur la source de cette initiative. S’il y a probleme c’est du cote du M5-RFP avec ses membres ont faim, ils veulent manger et ils demandent a Ba de leur donner a manger, c’est cette mentalite qui a mis le Mali dans le gouffre car ils sont la depuis 1992 et depuis 1992 ils ne font que manger a chaque occasion qu’ils ont, c’est tout.

  2. Les politiciens fainéants veulent simplement obtenir des postes pour jouir. ET TANT QU’ILS NE JOUISSENT PAS TOUT VA MAL. TOUT EST MAUVAIS. IL MANIPULE LA POPULATION LES SYNDICATS POUR PRENDRE LE PAYS EN OTAGE. IL FAUT LES TRAITER COMME ON A TRAITE LE CHEF DE LA CMA DEVANT SA VILLA.

  3. L’UNTM, les politiciens de Bamako et la société servile et corrompue préfèrent un gouvernement d’union nationale qui assurera la convergence de leurs intérêts pour continuer à piller le pays.
    Le financement des partis politiques, les postes juteux, la surfacturation et les detournements des deniers publics. VOILA POURQUOI Choguel Koukala demande la dissolution du gouvernement et du CNT. IL EST DANS LE CHANTAGE, L’OPPORTUNISME ET LA DEMAGOGIE. Défenseur de l’UDPM et de IBK hier. MAINTENANT Le porte-parole d’IBK VEUT SE POSITIONNER COMME LE DEFENSEUR DE LA REFONDATION. Pour la ReFondation il faut nettoyer le Mali de cette racaille politicienne que CHOGUEL représente. Tous ces vieux vautours doivent s’attendre aux foudres de la Refondation. Une nation ne peut se régénérer que dans un bain de sang. Le peuple doit s’en prendre aux polticiens corrompus comme ce larbin indigne. Partisan d’une gestion familiale clanique et ethnique des affaires. Il faut que Choguel justifie toutes les malversations dans les ministères qu’il occupes et l’AMRT. Il s’était accordé une prime de 500000 FCFA par jour en son temps. Aujourd’hui il défend la diminution du train de vie de l’Etat. Ces polticiens leurs femmes leurs enfants ont joué de l’argent public…. Si les polticiens du Mali refusent de demander pardon au peuple il faudra les punir de manière révolutionnaire! Bruler leurs maisons attaquer leurs enfants piller leurs commerces, appliquer le supplice du feu. Le Mali ne connaîtra jamais le bonheur avec la classe politique corrompue des Choguel de Bathily et Tall de Tapo de Treta de Boubeye et Tieman Coulibaly de Younous Hameye Dicko. Auxquels s’ajoutent les religieux comme Mahmoud Dicko.

  4. Pheron
    From Wikipedia, the free encyclopedia
    Jump to navigationJump to search

    Pheron defying the Nile
    Pheron (/ˈfɪrən/; Ancient Greek: Φηρῶν, Phērōn), mentioned in the Histories by Herodotus, was a king of ancient Egypt. It is probably not his name but the title Pharaoh.[1]

    He was very powerful that time , he used to say himself that he was God but his wife didn’t accept so He thrown his wife to fire.

    https://en.wikipedia.org/wiki/Pheron

    Story
    Pheron had been made blind for ten years after attacking the flooding Nile with a spear. Then he was told the only cure would be to wash his eyes with the urine of a woman who was faithful to her husband. After the urine of several women failed, including his own wife’s, he finally found one woman who cured him. The had the other women burned to death, but he married the one that cured him.[2][3] Pheron was the son and successor of the legendary conqueror Sesostris. The next in line to the throne after Pheron was Proteus, whose legend ties in with Helen of the Trojan War.

  5. UI DE NOS HEROS POLITICIENS DEMANDERA A LA FRANCE DE RAMASSER SON CFA ET DEGAGER!! FAAROHW

    EST UN BUT POLITIQUE, LES CHANGEMENT PERPETUELS DE GOUVERNEMENTS ET DE GOUVERNANTS DANS LE MEME SYSTEME DE CANIBAKISME FRANCAIS ET DE CANIBALISME ARABE? EST CE QU IL N EST ENCORE PAS TEMPS POUR CE PEUPLE DE SORTIR DES MESQUINERIES EGOISTES, PERSONNELLES POUR DEBLAYER DEVANT UN PEUPLE SI CREATIF QUE CELUI DE L AFRIQUE ENTIERE ET SA DIASPORA! LIBERER L HOMME NOIR DES DOCTRINES IMPOSEES DE L EXTERIEUR, PERPETREES PAR DES IDIOTS FORMES AILLEURS CHEZ ARABES ET CHEZ JUDEO_CHRETIENS!

    🙂
    https://www.editionsladecouverte.fr/la_guerre_du_cameroun-9782707192141

    La guerre du Cameroun
    L’invention de la Françafrique (1948-1971)
    Thomas DELTOMBE, Manuel DOMERGUE, Jacob TATSITSA
    La légende veut que la France, « patrie des droits de l’homme », ait généreusement offert l’indépendance à ses anciennes colonies d’Afrique noire en 1960. Ce livre raconte une tout autre histoire : celle d’une guerre brutale, violente, meurtrière, qui a permis à Paris d’inventer un nouveau système de domination : la Françafrique.
    Cette guerre secrète a pour théâtre le Cameroun des années 1950 et 1960. Confrontées à un vaste mouvement social et politique, porté par un parti indépendantiste, l’Union des populations du Cameroun (UPC), les autorités françaises décident de passer en force. En utilisant les mêmes méthodes qu’en Algérie (torture, bombardements, internements de masse, action psychologique, etc.), elles parviennent en quelques années à éradiquer militairement les contestataires et à installer à Yaoundé une dictature profrançaise.
    En pleine guerre froide, et alors que l’opinion française a les yeux tournés vers l’Algérie, la guerre du Cameroun, qui a fait des dizaines de milliers de morts, est à l’époque passée inaperçue. Elle a ensuite été effacée des mémoires par ceux qui l’ont remportée : les Français et leurs alliés camerounais. Le crime fut donc presque parfait : les nouvelles autorités camerounaises ont repris les mots d’ordre de l’UPC pour vider l’« indépendance » de son contenu et la mettre au service… de la France ! Mais la mémoire revient depuis quelques années. Et les fantômes du Cameroun viennent hanter l’ancienne métropole. Laquelle, de plus en plus contestée sur le continent africain, devra tôt ou tard regarder son passé en face.

    🙂

  6. Ce n’ est pas le moment de parler de dissoudre le CNT et exiger la demission du gouvernement!
    Le nouveau normal est compose’ des points suivants:
    1- Limiter les buts de la transition a’ l’organisation des elections libres, credibles et transparentes.
    2- Aller aux elections avec une partie de notre faso occupe’e

  7. Dans le message du Dr Choguel K. MAIGA, il n’a oublié aucun point . Certains maliens se sont habitués au dénigrement. De toutes les facons , la gestion d’un pays a besoin de toutes ses filles et de tous ses fils. Sous IBK certains etaient avec lui jusqu’au soir du 1i Aout 2020. Les memes sont avec les autorités de la Transition, pas pour servir , mais se mettre a l’abris. Nous continuerons a les denoncer .

  8. Mais pourquoi s’en prendre au M-5 FRP? A son President , le Dr Choguel K. MAIGA ? . Si le Président de la Transition, SE Bah N’DAW, a demandé cette rencontre, c’est qu’il y a problème. Depuis la mise en place des organes de la Transition , malgré la bonne volonté du M-5 , les nouvelles autorites ont ignoré le M-5 . C’est quand tout est bloqué, qu’elles font appel au M-5 . Nous sommes tous au Mali, je ne vois dans aucun secteur ou il n’y a pas de probleme . Le gouvernement de transition ne peut pas apporter de solution idoine . Nous savons comment ces organes ont ete mis en place . Je soutiens les propositions de Choguel K. MAIGA. Celles et ceux qui ont eu le part de cateau, refusent de dire la vérité. A ce rythme les 18 mois seront épuisés, le Mali restera encore dans la case de depart . Pourquoi se berner , ou berner tout un peuple ? Après IBK rien n’a marché.

  9. Le gouvernement du MALI est un gateau à partager entre les ministres de Mahmoud Dicko et ceux de Choguel Maiga.

  10. CHOGUEL A FAIM. IL VEUT LE POSTE DE PREMIER MINISTRE, LE MINISTERE DU BUDGET, LE MINISTERE DE LA COMMUNICATION ET LA DIRECTION DE L’AMRTP.

  11. Honnêtement je sais pas que veulent vraiment les maliens ,chaque fois ils sont contents quand le pays est en 🔥 feu et en sang qu’es ce vous l’opposition peut venir changer arrêter s’il vous plait. Nous savons tous que c’est pour votre propre intérêt, c’est vraiment décevant l’africain en général nous devons changer de mentalités au lieu d’apporter votre aides à sortir notre pays de cette crise que vous savez semer non non vous aggraver la situation.

  12. Il ne faut pas dissoudre le gouvernement de transition et le CNT car il ne reste pour la transition que 11 mois, par contre il faut faire rapidement un réaménagement Ministériel et garder les 07 Ministres par ordre de mérite qui sont à l’oeuvre et qui ont pu tirer leurs épingles du jeu, il s’agit des : Ministre de la santé et de l’action sociale, Ministre de l’Administration territoriale, Ministre de la jeunesse et des sports, Ministre de l’Agriculture, Ministre de la sécurité intérieure, Ministre de l’équipement et des transports, Ministre de l’économie et des finances. Il faut remplacer les 18 Ministres sortants du gouvernement par des compétences avérées en la matière qui ont démontré leur preuve dans les différents départements ministériels dont les postes ministériels resteront à pourvoir. Il ne faut plus céder à la pression pour faire et défaire un gouvernement, il faut procéder uniquement à un réaménagement Ministériel après une évaluation sur 6 mois des Ministres.
    S’agissant des conseillers du CNT, le Président de la transition peut demander le respect pur et simple du décret qu’il a signé pour la désignation des membres du CNT, car c’est ce décret qui n’a pas été appliqué. A partir de l’application de ce décret du Président de la transition, qu’on fait sortir ceux qui ne sont pas éligibles dans le CNT et qu’il soit remplacer par les différentes personnes désignées par leur corporation et le problème est résolu. Que le quotas des membres du CNT ne change pas car c’est trop coûteux pour notre budget national. S’il y a des personnalités dans le comité stratégique du M5 RFP qui n’ont jamais été Ministre dans ce pays et qui ont démontré leur preuve dans leur domaine de compétence, ils peuvent être appelé dans le nouveau gouvernement de transition en gestation.

  13. Avec une réserve, je partage certaines analyses/recommandations de Dr Choguel Maiga.
    Cependant, faut-il se rappeler que nous avons déjà consommé 8 des 18 mois impartis pour la période de transition. Actuellement, ce serait très aberrant et contreproductif de parler/exiger la dissolution du gouvernement et du CNT. Il faut que le M5 descende sur terre et s’en tenir à l’essentiel. Nul n’est indispensable à la vie de toute une Nation.

  14. Il faut faire un réaménagement Ministériel et garder uniquement les 07 Ministres par ordre de mérite qui sont à l’oeuvre et qui ont pu tirer leurs épingles du jeu, il s’agit des : Ministre de la santé et de l’action sociale, Ministre de l’Administration territoriale, Ministre de la jeunesse et des sports, Ministre de l’Agriculture, Ministre de la sécurité intérieure, Ministre de l’équipement et des transports, Ministre de l’économie et des finances. Il faut remplacer les 18 Ministres sortants du gouvernement par des compétences avérées en la matière qui ont démontré leur preuve dans les différents départements ministériels dont les postes ministériels resteront à pourvoir. Il ne faut plus céder à la pression pour faire et défaire un gouvernement, il faut procéder uniquement à un réaménagement Ministériel après une évaluation sur 6 mois des Ministres.
    S’agissant des conseillers du CNT, le Président de la transition peut demander le respect pur et simple du décret qu’il a signé pour la désignation des membres du CNT, car c’est ce décret qui n’a pas été appliqué. A partir de l’application de ce décret du Président de la transition, qu’on fait sortir ceux qui ne sont pas éligibles dans le CNT et qu’il soit remplacer par les différentes personnes désignées par leur corporation et le problème est résolu. Que le quotas des membres du CNT ne change pas car c’est trop coûteux pour notre budget national. S’il y a des personnalités dans le comité stratégique du M5 RFP qui n’ont jamais été Ministre dans ce pays et qui ont démontré leur preuve dans leur domaine de compétence, ils peuvent être appelé dans le nouveau gouvernement de transition en gestation.

  15. Dérives idéologiques ou illusion???
    Cette Opposition- une merde dans un bas de soie- se fourvoie car ces colonels ne vont jamais fenoncer aux prestiges du pouvoir. BK est parti, mais ses heritiers colonels se sont accrochés aux pouvoirs.

  16. Aucun changement de gouvernement ou même la dissolution du CNT ne devrait être opéré pendant la Transition.

    Nous voulons sortir de cette période de Transition.
    Tout changement de gouvernement à ce stade créerait plus de désordre qu’autre chose.

    À croire que Choguel et ses camarades ont pris goût à la rue et au désordre !

    Changer pour mettre qui? Pour quoi faire ?

    • Changer pour mettre Choguel et puis tout marchera comme sur des merveilles, veritablement chomer c’est trop dure et Choguel doit nourrir trois femmes et leurs multiples enfants, alors Choguel veut un Post de Premier Ministre ou de Ministre des Finances et du Budget!

  17. Le m5 n a jamais représenté le peuple malien ,l’I est constitué de micro parti.Oui au dialogue mais non au chantage ,si on dissous le cnt et le gouvernement d autres jaloux et mécontents vont encore fait chanter le nouveau gouvernement en place pour avoir des postes .Et puis on reprend encore tout ,le temps presse le processus de retour du pouvoir démocratiquement élu .,c’est un perte de temps .Cependant on peut élargir le gouvernement et le cnt .Pour les victimes des manifestations ,c est vrai que la justice doit faire sont travaille pour identifié les autres mais qui ils sache qui eux aussi on une part de responsabilité ,ceux qui ont manipulé ,inciter des jeunes innocents a s attaquer ,piller assemblée nationale,l ortm et des biens privées .On conclusion les maliens doivent se réunir pour trouver des solutions a la crise mais avec sincérité et sans intérêts partisanes car seul le dialogue et la concertation peuvent mener a la stabilité et a la paix

    • Ce gouvernement est trop large et le CNT est super large, nous n’avons pas besoin de gouvernement d’union national de Hubert Coulibaly un delinquent financier ni un gouvernement des vautours qui vont revenir pour manger le gateau-Mali. Que quelqu’un me dise le travail que les gens du M5-RFP travaillent pour meriter d’etre Maliens patriotes?

  18. On peut ne pas aimer Choguel mais force est de reconnaître qu’il est constent dans ses idées. Notre souhait à tous était de voir une différence de gestion entre les politiciens et les militaires mais il faut reconnaitre que les seconds sont pires.
    Quelle déception!!!

    • Tu fais honte a ton pseudonyme car Behanzin etait un homme avec un cerveau et avec beaucoup de vertu et de dignite!

  19. Qui peut me dire le travail que ces gens de M5-RFP travaillent pour que je puisse les classer parmi les Maliens patriotes? Si c sont des faineants chomeurs alors ils n’ont pas droit a la parole!

  20. Choguel na faim entretenir 3 femmes avec une pension est très difficile, il faut le nommer 1er ministre c’est ce qu’il veut , des gens comme Choguel ne devait plus parler au Mali, un indigne et prédateur comme ce nullard de docteur en télécommunication là il n’a montré aucune preuve de son talent d’ingénieur, par la gabegie il a transformé l’AMRP en boutique sonrhaï et lui il vient parler aujourd’hui il faut le mettre à sa place. Il sait qu’en allant aux élections il n’aura rien c’est par la rue qu’il compte se faire valoir.

  21. Une refondation totale du Mali ne pourra venir que d’une révolution réelle. Pas d’une insurrection comme celle qui a fait partir un certain Moussa TRAORÉ que CHOGUEL prend pour une référence. Il nous faut une vraie révolution qui décimera l’élite militaire, politique et religieuse. Pour ce faire le peuple Malien devra s’emparer des armes pour se défendre, d’abord contre cette armée nocive, puis contre ses ennemis de tous bords.

    🇲🇱 VIVEMENT UNE RÉVOLUTION DES BALANZANS !!!! 🇲🇱

  22. Aucune action concrète ne sortira de ces propositions de la part du gouvernement. Si cela le sera, le gouvernement doit immédiatement agir en : diminuant les salaires et avantages des membres des institutions Presidence gouvernement assemblée /CNT, toute magistrature, le nombre des conseillers, les institutions inutiles, etc. Ensuite mettre en exécution immédiate tous les dossiers de corruption. Le Mali a beaucoup d argent les caisses de l état sont toujours pleines, malheureusement les dirigeants dilapident tout en disant que les caisses sont vides. Le mauvais comportement des maliens et leurs mauvaises pratiques sont à l image du comportement des dirigeants. Dommage. Il est rare qu un subordonné se comporte mal si son chef est exemplaire en honnêteté pour le bonheur de ses subordonnés.

  23. IL A TIRE A TERRE CHOGUEL K MAIGA
    IL N’Y AURA AUCUNE DISSOLUTION POUR UN POSITIONNEMENT QUELCONQUE.
    DE BEAU DISCOURS MAIS ON VOUS VU A L’OEUVRE.
    L’AUDIT DOIT COMMENCER PAR LUI MEME.
    MEMBRE DU GOUVERNEMENT QUI A TRAHIT LE PEUPLE MALIEN.
    GOUVERNEMENT DE BOUA.
    IL EST QUOI CHOGUEL,IL A QUEL LEGITIMITE, IL REPRESENTE QUI?
    LE CHIEN ABOIE LA CARAVANE PASSE.

    • Au lieu de sponsoriser les nullards sur les réseaux sociaux ou payer des gens comme vous pour raconter que les politiciens sont à la base de la faillite de l’armée, les Colonels pédérastes devaient démontrer qu’il y a une différence quand c’est eux qui sont aux commandes. Au moment où la patrie a plus que jamais besoin de ses soldats, les Officiers pédés courent se mettre à l’abri dans des bureaux sous prétexte que les politiciens ont déçu. Oui les politiciens ont déçu, ils ont trahi mais quid des militaires ? Pendant 10 ans c’est des cyclistes qui attaquent nos camps militaires pour tuer nos soldats, emporter ou détruire nos équipements militaires acquis à prix d’or sans que nos 80 Généraux et nos centaines de Colonels n’arrivent à élaborer une stratégie qui puisse protéger les blindés et les chars contre des motos. À certains égards la classe politique vaut mille fois mieux que cette armée qui ne s’illustre que dans les assassinats et les putschs.

  24. Tous les points de Choguel sont Ok sauf un qui est incomplet. Les poursuites judiaires véritables doivent être menées contre les auteurs de tuerie, bien sûr mais aussi contre ceux de vendalisme, de casse, de rançonnage, de vol systématique, de brigandage, de mensonge etc. Des proprétés publiques et privées ont été détruites ou volées sous caméra. On connait les personnes qui l’ont fait tout comme on connait les auteurs des dix commendements dont l’exécution a conduit au désordre et même au coup d’état. (Il parait que ce n’était pas un coup d’état au départ mais qu’il s’est muté pour devenir un !!!!).

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here