Mali: La COFOP demande la mise en place « immédiate » des organes de transition

0

La Coalition des forces patriotiques (COFOP) a tenu, ce jeudi 03 septembre à la Maison de la presse, sur la situation sociopolitique du pays. La conférence était présidée par Dr Abdoulaye Amadou Sy, président de la coalition, en présence de Mamadou Traoré, président du parti Union.

-Maliweb.net- Il faut agir vite pour «éviter une transition dans une transition». Selon la COFOP, la transition doit commencer au plus vite. Il faut «aller immédiatement à la mise en place des organes de transition», plaide la COFOP. La réussite de la transition, indiquent les conférenciers, dépendra de l’implication de tous les acteurs de la vie nationale, à travers l’organisation d’une conférence ou assise nationale.

Aux dires de la COFOP, les missions des organes de transition doivent être entre autres: procéder à la sécurisation et à la pacification sur toute l’étendue du territoire national; redéployer l’administration et les services sociaux de base ; procéder aux réformes constitutionnelles et institutionnelles; procéder aux réformes administratives et territoriales ; organiser les élections présidentielle et législative….

Pour la durée de la transition, la COFOP estime qu’elle ne doit excéder 18 mois. «Par consensus, le président de la transition peut être un  civil ou militaire », a indiqué Abdoulaye Amadou Sy. La COFOP a appelé à l’unité entre Maliens et lance un « vibrant appel » à tous les maliens pour sortir notre beau pays de l’ornière. Pour atteindre cet objectif, la Collation annonce dans les prochains jours un rassemblement d’envergure nationale pour appeler à une action commune des forces vives de la nation pour sauver le Mali.

Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here