Mali : Le M5-RFP prévoit un meeting de recueillement ce vendredi à Bamako

9

 La place de l’indépendance de Bamako, devenu l’épicentre des contestations contre le pouvoir du président IBK, sera à nouveau occupé, ce vendredi,  par les membres du M5-RFP  qui, lors d’une conférence de presse tenue,   ont rejeté la responsabilité des scènes de tueries, des pillages des biens publics et privés en annonçant  un meeting de recueillement à la mémoire de leurs militants tués.

maliweb.net – Certains jeunes munis des lances –pierre prêts à en découdre avec les forces  de l’ordre,  une cour pleine à craquer de militants  et des slogans hostiles au Président de la République.  Tel est  le premier constat qu’on pouvait faire, hier soir, au siège de la CMAS, lieu de rencontre des contestataires du régime du Président IBK.  Au présidium,  les responsables du M5-RFP étaient   au complet : les anciens ministres Modibo Sidibé, Me Mountaga Tall, Choguel Kokla Maïga, Me Mohamed Aly Bathily , l’ancien président du conseil national de la jeunesse, Mohomed Salia Touré et d’autres.

Après quelques jours de tensions marqués par des  tueries, les arrestations arbitraires, les scènes de pillages des bâtiments officiels et des privés, le Mouvement du 5 juin se défend et rejette la responsabilité en l’adossant  au Président de la République, qu’il  accuse d’avoir  « violé la charte des partis politiques et les droits les plus élémentaires ». Ce,  en détournant illégalement les FORSAT de leurs missions  et en déguisant les milices qui ont infiltré les forces régulières pour  pourchasser et arrêter les citoyens pacifiques.

« La force spéciale antiterroriste et les éléments de répression ont entrepris des opérations  commandos avec des consignes clairs : réprimer et tuer  pour étouffer les revendications populaires exigeant la démission d’IBK », indique le M5-RFP dans un communiqué lu devant la presse. Et d’enfoncer le clou  en reprochant  au Chef de l’Etat d’avoir toujours délibérément choisi la violence avec son cortège de morts, de blessés et des arrestations arbitraires  en lieu et place du dialogue  et de la recherche  d’une solution politique à la crise. Ainsi, le M5-RFP dit  prendre  en témoin le peuple Malien , les organisations de défense des droits de l’Hommes et la communauté internationale sur  la responsabilité pleine et entière du régime du Président IBK sur les tueries, les blessures corporelles contre les manifestants à mains nues.  « Nous demandons l’ouverture d’une commission d’enquête indépendante  internationale afin de situer les responsabilités des massacres et des exactions »,  insiste-t-il.

Les mots des responsables du M5 sont durs contre le régime  au lendemain des événements macabres : «  Le Président IBK  prétend répondre favorablement aux revendications populaires  réclamant sa démission pure et simple  en abrogeant  le décret nommant les membres de la Cour constitutionnelle, en laissant la crise de la légitimité de l’Assemblée nationale créée par cette Cour. »

« Les membres du M5 de rejeter l’idée d’une crise poste-électorale que le Chef de l’Etat prétend mettre en avant alors que la crise actuelle est  un problème de gouvernance mettant en jeu la survie du pays », indique le M5-RFP qui  annonce un meeting de recueillement ce vendredi  à la mémoire des victimes des affrontements du weekend.  Toujours est-il  que ce mouvement lance un appel aux militants de Bamako, de l’intérieur du pays et de la diaspora  à poursuivre la lutte  jusqu’à l’atteinte de l’objectif  dans le respect strict des dix commandements  « de la désobéissance civile ».

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

9 COMMENTAIRES

  1. LES PARENTS DES VICTIMES DOIVENT PORTER PLEITES CONTRE MBOUILLE, DICKO, SISSOKO, CHOGUEL, DJIM ET AUTRES KOUKALAW!

    😂SI CA DEBORDE CETTE FOIS ALORE..IL FAUDRA PAS ARRETER LES ORGANISATEURS MAIS LES RECHERCHER ET LES FUSILLER😂

    FIIRHOUN KO TEN

  2. vraiment ces dirigeants du M5 me fait rire, mais les emfants des pauvres qui sont tues, desole pour leurs parents
    Choguel. Mountaga, Mme Sy, Bathily Hey!!!!! mon Dieu c’est avec ceux la qu’on cherche la bonne gouvernance??? Moi vraiment je ne reconnait plus le Malien, Le Malien n’est au coutrant de rien

  3. Cette opposition sont des bandits et des ennemis de la nation. Ils demandent l’anarchie et veulent voir les maliens se blesser. Mefiez vous de ces serpentins

  4. Ils n’ont aucune honte vraiment. Ils ont envoye ces pauvres militants se frotter avec les policiers et apres ils accusent le gouvernement ???

  5. Attention! Attention! Attention! très chers dirigeants du M5-FRP, nous vous demandons de faire profil-bas cette fois en expliquant aux militants d’ouvrir les yeux et de s’organiser fortement pour faire barrage aux vandales pour le bonheur du mouvement. Le 10 juillet 2020, il y a eu trop, trop, trop de dérives quoique celles-ci soient imputables aux forces anti-terroristes, si l’organisation était très forte il n’y aurait pas ces dérives inacceptables, car cela prouve à suffisance que les dirigeants du M5-FRP ne maitrisent pas leurs militants sur le terrain et cela est grave et très grave. Les dirigeants doivent savoir qu’un groupe si hétéroclites et très dense est difficilement maitrisable si les dirigeants ne s’impliquent pas fortement sur le terrain, il faut savoir que les militants ont fait le contraire de ce qui a été donné donné comme consignes pourtant bien claires dans les dix commandements de Mme SY Kadiatou SOW. Il faut au moins un millier de personnes bien formées par les dirigeants pour bien encadrer les militants sur le terrain. Mais force est de reconnaitre que les dirigeants ont laissé les militants aller dans tous les sens et des centaines de petits groupements dont la vilurance est sans équivoque. Maitrisez vos militants et tout rentrera en ordre.

  6. Qu”est ce qu’ils veulent inventer encore? Ces pingouins réunis ne sont toujours pas fatigués? A cause de Dieu ayez l’esprit patriotique

  7. Quel recueillement ? De grâce ne vous moquez pas des victimes , c’est pas vous qui aves commandité tout ce bordel ? Seulement pour assouvir votre appétit du pouvoir Dieu ne dort ^pas allez y ce jour il vous montrera un signe pédagogique

  8. Comment contourner la censure de facebook au Mali?

    Il existe le projet TOR mis en place par des bénévoles dans le but de lutter contre la censure d’internet. TOR fait passer la connexion la connexion par des ordinateurs relai (répartis dans le monde), permetant d’échapper à la censure.

    Le logiciel torbrowser permet de naviguer sur internet sans censure: https://www.torproject.org

    Le service est assuré par des bénévoles et est totalement gratuit

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here