Mali : le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, promet des solutions urgentes aux problèmes de la population

2

Dans son adresse à la Nation du dimanche 14 juin au soir, le  président de la République, Ibrahim Boubacar kéïta, a affirmé entendre les colères et les cris des maliens et s’engage  à résoudre les problèmes de la population.

Maliweb.netC’est un président de la République plus que jamais  déterminé  qui est apparu à la télévision. Boubou blanc, symbole de la paix, une chéchia de même couleur sur la terre et le bas de la bouche masqué, coronavirus oblige, le discours du chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Kéïta, traduit toute sa volonté à juguler tous les problèmes qui minent le pays.

Soucieux du devenir de la population, IBK a d’abord indiqué avoir entendu les colères, les cris, les revendications et les interpellations des Maliens. « Chaque malien qui souffre ou qui manifeste, m’interpelle et mérite mon attention, car ma mission est de servir le Mali », a-t-il clamé. En père de la Nation et garant de la stabilité sociale, le chef de l’Etat dit avoir compris les maliens.

C’est pourquoi, il  dit  œuvrer sans relâche à ce que chaque malien puisse se nourrir et nourrir sa famille. Avant d’ajouter qu’il  travaille à ce que les maliens puissent accéder aux denrées de première nécessité et à des coûts raisonnables. C’est à cet titre que le Chef de l’Etat a annoncé la mise en place d’un nouveau gouvernement composé selon les critères de taille et de qualifications tel recommandés par le Dialogue National Inclusif tenu en Décembre dernier.

Cette équipe, martèle-t-il,  sera mise au service du Mali et n’aura aucun droit à l’erreur. « Elle ne saurait être un simple changement de gouvernement. Elle sera un gouvernement de changement, exclusivement porté sur des résultats définis au préalable et mesurables », a-t-il promis.

Selon le président de la République, la nouvelle équipe gouvernementale s’attaquera, entre autres, sous le leadership du Premier ministre, à la mise en œuvre urgente des résultats du Dialogue National Inclusif qui a mis en avant toutes les priorités du peuple malien. « Celles-ci sont d’ordre sécuritaire, social, politique et de gouvernance », a-t-il précisé.

Déjà, Ibrahim Boubacar Kéïta dit s’atteler tout d’abord à résoudre la crise scolaire. C’est dans cet ordre d’idée qu’il a instruit  au Premier ministre de trouver, dans les meilleurs délais, un accord avec le syndicat des enseignants. « J’attache du prix à la résolution complète et rapide de cette crise qui n’a que trop duré. L’école c’est l’avenir de notre Nation. Nos enfants ne méritent pas moins », a-t-il reconnu.

Abdrahamane SISSOKO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Que du vent! il ne faut pas perdre son temps sur un blablablateur comme Boua le ventru IBK qui depuis 2013 tient le meme mensonge qu peuple Malien. Soyons dignes et disons assez c’est assez! Boua ka bla!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here