Mali: le président de transition reçu par Emmanuel Macron à l’Élysée

9

Le président de la transition malienne Bah N’Daw déjeune ce 27 janvier midi à l’Élysée avec le président français Emmanuel Macron. Après le Tchadien Idriss Deby la semaine dernière, cette visite est organisée avec, en toile de fond, le prochain sommet du G5 Sahel dans trois semaines.

Le président français Emmanuel Macron a accueilli ce 27 janvier au matin le président malien de Transition, Bah N’Daw. Les deux hommes sont ensuite rentrés dans le palais présidentiel où les attendaient Florence Parly, la ministre française des Armées, et Jean-Yves Le Drian, le patron de la diplomatie française. Au menu des discussions, le prochain sommet du G5 Sahel qui se tiendra les 15 et 16 février prochains à N’Djamena au Tchad.

Cette entrevue s’inscrit dans la lignée des rendez-vous avec le président mauritanien Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, le Nigérien Mahamadou Issoufou et le Tchadien Idriss Déby, explique-t-ton dans l’entourage du président français.

Reconnaissance internationale

Mais cette visite du président de Transition malien n’est pas si anodine. Il s’agit de la première fois que Bah N’Daw est reçu par le président d’un pays hors de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cédéao). En l’accueillant avec maints égards, Paris offre ainsi une sorte de reconnaissance internationale à un président propulsé à la tête du pouvoir malien par une junte militaire.

Y a-t-il eu des engagements de Bamako en échange ? Les autorités maliennes ont annoncé le 26 janvier au soir la dissolution du Comité national pour le salut du peuple (CNSP), l’organe formé par les militaires qui avaient renversé Ibrahim Boubacar Keïta en août 2020. Il s’agissait d’une demande de la Cédéao.

En début de semaine, une délégation ministérielle s’est rendu à Kidal pour relancer notamment les Accords de paix d’Alger. Or, la France milite depuis des années pour leur mise en œuvre rapide. De quoi certainement satisfaire Paris.

Source: https://www.rfi.fr/fr/afrique

Commentaires via Facebook :

9 COMMENTAIRES

  1. Les Francolatre vivent pour beaucoup à la étranger et se font soigner en France pas comme 90 % des Maliens.

    Ces gens apatrides n ont aucune légitimité pour parler au nom des Maliens

    Chercher l erreur

    I

  2. Rtu crois que la France est la.pour aider ton.petit pays tu rêve debout Roi Biton

    La preuve c est que tu es en Occident et tu passes a côté de ta vie car tu n est pas chez toi

    Bientôt le Malien sera étranger chez lui

    Les multinationals Française vont pomper votre pétrole des le début de l exploitation

    Toi et ton pays resterez dans la misère

  3. Roi Biton

    Ça se voit que tu as perdu personne Bounty

    Comment tu peux défendre la France

    Un pays qui fait des bavures et qui ne s excuse même pas

    Vraiment tu es Malien endormi

    • Les accords de merde d'alger ni une urgence, ni une préoccupation du peuple souverain du mali. Mais une feuille de route de la diplomatie occidentale.

      Ba daw, et Malick Diaw on vous observe de très prêt car la Constitution malienne, et la souveraineté du mali est plus important que les accords racistes et coloniaux imposés au mali par la diplomatie occidentale et quelques pays arabes alliés. Un accord dont le mali n’a ni rédigé, ni participer à la rédaction, ni eu droit à amandes donc mettre ça comme une préoccupation dans la transition c’est non seulement de la provocation de la part de l’occupant de notre pays, je peux même dire du mépris envers la nation souveraine du mali

  4. ” Paris offre une sorte de reconnaissance internationale. .. ” cela au détriment des partis politiques : Paris sait que ce sont des rigolos , des guignols ! La France malgré ses mauvaises intentions sait que sa crédibilité est fonction de son choix entre les acteurs de la transition et les acteurs politiques !

    • Le mali toujours sous tutelle de ses bourreaux, mais nous citoyens nous Veuillons sur notre Constitution et notre souveraineté. Que cela soit clair pour les occupant de notre pays.

      La france à assez de problème pour continuer à s’ingérer dans le dossiers entre maliens. Elle est le problème cette diplomatie française et ses alliés maliens, son projet d’installation de plus 50 ans au sahel a fait sombré plusieurs pays et c’est pas fini. La il n’y a que son agenda qui compte le reste elle s’en branle ! 😎😎 les accords de merde d’alger 💄💄❎ que la diplomatie occidentale et alliés arabes racistes et coloniaux veulent impose au peuple souverain du Mali est la raison principale de ce voyage. On veut nous pourrir la transition par ce dossier qui n’est une préoccupation, ni applicable, car plusieurs Amendements violent la Constitution malienne. ❎❎❎ les l’intérêts des multinationales et leurs pays ne peuvent pas être plus importants que le choix d’un peuple. Si les hommes politiques français🇫🇷 veulent diviser en catimini le mali avec leurs amis pour leurs seul intérêts❗nous les attendons sans inquiétude.

  5. EXCELLENTE IMAGE!
    CE SONT LES ENNEMIS DU MALI QUI VEULENT CREER DES PROBLEMES ENTRE NOTRE FASO ET LA FRANCE!!! LE MALI DOIT CONTINUER LE RENFORCEMENT DE SES RELATIONS AVEC LA FRANCE!!!!
    IGNORONS CE DJOUGOU SAGO DENW DISENT!!!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here