Mali: les cinq chefs d’État butent sur l’opposition à Bamako, la Cédéao convoque un sommet

14

La mission des cinq chefs d’État ouest-africains dirigée par le président en exercice de la Cédéao Mahamadou Issoufou a pris fin jeudi soir 23 juillet. Si ce dernier ne «désespère pas» de trouver un compromis, pour l’opposition, les lignes n’ont pas évolué. La Cédéao renouvèle son soutien au président IBK.

Premier à atterrir à Bamako, le président ivoirien Alassane Dramane Ouattara prend les choses en main. Il a tout de suite un entretien au salon d’honneur de l’aéroport avec son homologue malien venu l’accueillir. Dans la ville se tiennent une petite manifestation pro-gouvernement et autre contre.

Ensuite, tour à tour, les présidents du Niger, du Sénégal, du Ghana et du Nigeria débarquent. Tous gagnent l’hôtel Marriott de Bamako. Pas de temps à perdre, l’ascenseur indique étage 9. Le huis-clos commence dans la suite du président ivoirien. C’est l’ancien chef d’État du Nigeria Goodluck Jonathan qui prend la parole. Il fait un compte rendu de sa propre mission de médiation au Mali. Ses recommandations sont validées : pas question de démission du président IBK, formation avec un gouvernement d’union nationale, avec pour le moment maintien de l’actuel Premier ministre Boubou Cissé.

Puis c’est le déjeuner des chefs d’État au palais présidentiel au cours duquel « on a franchement parlé à IBK » d’après nos informations. Retour à l’hôtel pour une rencontre avec la majorité présidentielle, la société civile et l’opposition. Mais cette dernière n’approuve pas le schéma de crise.

Commentaires via Facebook :

14 COMMENTAIRES

  1. @Chere soeur ama a ecrit “ton armée ne peut pas défendre l’intégrité de ton territoire après 60 ans d’indépendance” ma question a ma soeur ama est de savoir, qui a ete achete des avions et helicopteres militaires surfactures qui ne volent meme pas pour les FAMA en guerre? C’est ton Boua le ventru IBK le Chef Suppreme des Forces Armees du Mali. Donc l’armee Malienne est le reflet de ce Chef Supreme qui est un gros nullard, un gros faineant, et un tres grand jouisseur qui sait que voler et ne peut meme pas defendre l’integrite territoriale de Sebenikro!

  2. Desole de dire cela , mais bc de Maliens malgre leur Doctorats et autres Diplomes sont des illetres , quand un Intellectuel dit ou fait des propos aberrants , je pense qu un illetre vaut bien mieu que toi. C est de beaucoup de Malien sont de ces situations , mais les M5 ,RFP ,IBK , DICKO ET AUTRES sont tous les memes . On verra apres IBK , je suis du cote du Mali , du cote de la realite et de la justice et l amour de pays , je suis un patriote . Quand ca ne va pas , pourquoi attendre jusqu a ce qu on te pietine pour agir . Il y a eu des morts au Kidal , Gao ,Toumbouctou, Mopti ,Segou ,Kayes et mais pas trop a Bamako mais tous les Maliens sont temoins de cela , mais seuls les concernes ont manifeste , on a jamais vu ces leaders veulent mtant a la demission de IBK manifeste ,proteste ou autre jamais . Apres il faut seulement les elections des deputes et des miliers de Mali sont a la rue et on ne parle que d election , Manassa et Gouvernement , on oublie les autres problemes . Ces leaders doivent aimer un peu ce pays et pas CEDEAO meme si tous les dirigents du monde viennent ici ne pourra pas ressoudre le probleme . Tant qu on ne travaille pas main dans la main et avoir un peu le sens d une bonne education ca sera la meme chose meme apres IBK. De Modibo Keita a nos jour IBK sauf Alpha mais la meme chose , je ne vois pas de changement mais les meme choses , un Mali pourrat se faire sans ces leaders . Pendant les autres continents cherchent un plan de sortie de crise , nous c est le contraire . Que IBk demissionne mais si vous pouvez que la solution a la main de ces leaders mais qui parmi les protesteurs . Oh le Malien de mtnant doit avoir honte chanter l hymme national . La paix et l dialogue est la solution a ce probleme . On n est pas meme fidel a nous meme a plus fort raison le pays ,mais c est malheureux .

    • Je vous conseillerais d’eviter d’insulter toute une nation! Il faut eviter les generalisations! En tant qu’intellectuel, il serait plutot sage de se poser les questions suivantes:
      1- Est-ce que les valeurs sociales qui ont cimente’ nos societe’s pendant des siecles existent toujours?
      2- Avons-nous des valeurs communes en ce moment?
      3- Est-ce que la conquete du pouvoir et de l’argent est devenue l’unique et/ou la plus importante valeur que nous avons aujourd’hui?
      kinkinguiranke’ GNAMOKODEN est certes con et illetre’ mais son cas est unique au Mali!!!

  3. Eh bien ! Les syndicalistes sont partis comme ils sont arrivés. Le M5 RFP est patriotique , engagé pour libérer le Mali. Jamais cette CEDEAO n’a pu gérer une crise nul part . Au motif , elle soutient les dirigeants corrompus, voleurs qui sont là uniquement pour se remplir la poche et non servir le peuple. Ces Chefs d’État qui sont venus au secours du Mali, savent bien la mal gouvernance qui caractérise le régime d’IBK. Alors face à un tel homme qui n’a aucune emprise sur le pays doit de lui-même se démettre. L’africain qui n’a jamais cette sagesse de démissionner de lui-même, IBK est pire dans tout ça, le peuple va le chasser du pouvoir par tous les moyens . Ils sont venus en tourisme et non secourir le Mali en détresse. Cette crise multidimensionnelle que notre pays traverse depuis 2012, a été alimentée par IBK aux ordres de Paris. Une est sûre , MACRON comprendra que le peuple malien n’est pas soumis comme l’est son esclave IBK qui obéit aveuglément. Accueillis à Bamako comme des sauveurs, ils sont repartis sur la pointe des pieds . Plus jamais le peuple malien ne se laissera plus gouverner par IBK au service de l’impérialisme. Comme il a la double nationalité franco-malienne , que MACRON lui donne du travail. Après l’échec des négociations à Bamako, le President en exercice de la CEDEAO se propose d’organiser par vidéo conférence un sommet extraordinaire sur la crise malienne lundi 27 Juillet 2020. Ceci me fait rire , à Bamako ils ont discuté avec les différents protagonistes face à face sans succès. Quelle va être le résultat de cette vidéo conférence ? Rien , rien du tout ! Après la fête de Tabaski, IBK s’en ira de gré ou de force . Inchallah.

    • …et, apres?…
      LE VIEUX CON DE NOMOKO, LE VOLEUR QUI N A PAS REMBOURSE LES FRAIS POUR MISSION QU IL N A PAS EFFECTUE!…

      GRACE A CES FAUX GENS, DES MALFAITEURS OPPORTUNISTES, LE MALI TOURNE EN ROND

    • La MiNUSMA et ses alliés cherche un nouveau régime pour le Mali😀😀 C est le top👏👏👏

      La CEDEAO pertinents son temps. Il n y aura plus la politique des pilleurs au Mali.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here