Mali : six personnalités suspendues du M5-Rfp

1

Le Mouvement du 05 Juin-Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) a annoncé dans un communiqué daté du 09 avril la suspension de six personnalités de son comité stratégique.

Daba DIALLO du Mouvement An Ko Mali Dron, Nouhoum DOUMBIA du MPJ-Faso Yelen, Ousmane DOUMBIA de l’EMK, Salim MAKADJI du MPJ-Faso Yelen, Konimba SIDIBE du FSD et Boureima Afo TRAORE du CAMPS sont suspendues du comité stratégique Juin-Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) jusqu’à nouvel ordre. C’est la teneur d’un communiqué du comité stratégique du mouvement de contestation à la suite de sa réunion du samedi 09 juin, qui n’a été rendu à la presse que le lendemain dimanche.

Il est reproché à ses six personnalités « des atteintes graves à la cohésion et à la violation de l’esprit d’union sacrée autour des idéaux du Peuple malien porté par le M5-RFP ». Elles sont aussi accusées de « travail fractionnel en complicité avec des individus extérieurs, et la diffusion sur les réseaux sociaux de messages et de mots d’ordre portant préjudice à l’image du Comité Stratégique et à l’esprit et à la vision du M5-RFP ».

La suspension de ces personnalités fait suite à des incidents intervenus le jeudi 07 avril lors de la réunion du comité stratégique du mouvement entre le Premier ministre, Choguel K Maïga, qui dirige le mouvement et plusieurs personnes. Celles-ci ont clairement appelé à sa démission à la fois du comité stratégique du mouvement mais aussi de la Primature. Cette altercation est la dernière manifestation d’une crise qui couvait au M5-Rfp depuis des mois.

La suspension des personnalités s’apparente à une purge au sein de mouvement. Car il n’échappe à personne que les personnalités susvisées sont toutes connues pour leur critique vis-à-vis de la gestion du Premier ministre. Celui-ci est accusé de s’être dévié « des idéaux du mouvement et de vouloir caporaliser le M5-RFP ». Une critique que Choguel K Maïga et ses soutiens ont très mal appréciée.

Approché par maliweb.net, Koniba Sidibé n’a pas voulu répondre à nos sollicitations. En tout état de cause, cette crise au sein du M5-RFP confirme l’adage selon lequel la lutte unie, le pouvoir divise. A l’épreuve du pouvoir, le M5-Rfp peine à faire sa mutation. Il garde toujours ses réflexes de mouvement de contestation.

Abdrahamane SISSOKO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. C’est bien la vérité finira toujours à venir , des alimentaires en quête de pitance se réunissent pour leur part de gâteau finiront à toujours à se déchirer entre eux.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here