Moussa Mara, à propos du processus de sortie de crise : ‘’Il faut que les Maliens se réapproprient le Mali’’

10

Lors de la conférence de restitution des échanges du parti FARE avec les acteurs politiques et de la société sur le processus de sortie de la crise, l’ancien Premier ministre Moussa Mara, non moins président du parti Yèlèma a fait quelques subjections sur l’organisation du dialogue national annoncé par le président de la République, Ibrahim Boubacar  Keita. Nous vous proposons un extrait de son intervention.

«Je remercie les initiateurs de cette rencontre, en l’occurrence le président de FARE, Modibo Sidibé et le ministre Ousmane Sy pour sa contribution.

Ma première subjection est  que nous sommes tous unanimes qu’il faut que les Maliens se parlent. Nous sommes d’accord que nous devrions privilégier les solutions. En continuant de poser trop de questions sur les causes et les responsabilités, nous ne  nous s’en sortirons pas.  L’un des éléments majeurs qui ressort de toutes les discussions est qu’il faut que les Maliens se réapproprient le Mali. Il faut que les Maliens se réapproprient le Mali. La notion d’homogénéité dont on parle c’est ça. Il faut que les Maliens se réapproprient le Mali.

Si nous ne nous réapproprions pas le Mali,  cela veut dire que nous ne  sommes pas prêts de faire notre part d’efforts pour sortir le Mali du trou.  Il faut que les Maliens portent le Mali. Que chacun, là où il se trouve, fasse l’effort qu’il faut pour le Mali. Nous critiquions  souvent l’extérieur, mais il faut que nous sachions qui paye commande. Si nous regardons comment les choses se passent à l’intérieur du pays, presque tous les programmes sont pris en charge  par l’extérieur. Souvent même les dialogues que nous initions sont pris en charge par l’extérieur. Il est grand temps que  les Maliens soient  ceux qui prennent la tête de leur lion.  Que chacun fasse l’effort, du simple citoyen au plus haut responsable, pour sortir le Mali du trou. Si nous voulons que nous réappropriions de notre  destinée, il faut que nous fassions l’effort qu’il faut pour que cette destinée nous appartienne.

Pour ce qui concerne  l’organisation du processus de dialogue et de la médiation, il faut qu’à tous les niveaux, les médiateurs et les organisateurs soient neutres et équidistants. Cela doit être pris en compte à tous les niveaux dans l’organisation de ce dialogue national que nous voudrions refondateur.

Pour ce qui concerne ma subjection opérationnelle, je trouve que la proposition du parti Fare a l’avantage d’être plus concret et opérationnelle. Il faut une conférence des forces politiques et sociales qui donneront naissance à un accord politique, auquel se conformera  un gouvernement de mission pour organiser le dialogue national refondateur… »

Rassemblés par A. Berthé

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

10 COMMENTAIRES

  1. Nafukini, je sais qu’IBK etait le PM MAIS C’ETAIT BIEN SOUMAILA CISSE’ LE PERE DES PRIVATISATIONS SAUVAGES QUE LE MALI A CONNUES! EN TANT QUE MINISTRE DES FINANCES, C’ETAIT LUI QUI DEVELOPPAIT LA POLITIQUE ECONOMIQUE DU REGIME KONARE’!
    Sais-tu le nom du groupe au sein de l’ADEMA qui a fait debarquer IBK de la primature et de la presidence de l’ADEMA? SOUMI ETAIT UN ELEMENT DE CECLAN!!!!!!!!!!!!

  2. Le Roi Biton tu dis n’importe quoi, il faut s’informer avant de parler.le premier ministre de soumaïla était qui ?le honteux IBK
    oollalaaaaa !

  3. EEEEEHHHH Mr l’avion a été acheté a une telle et telle somme inconnu.
    Un menteur n’as pas la solution au problème d’une nation.
    Menteur !

  4. comrades communique from Julu Mandingo to Julu Ubuntu, Muslim Ubuntu plus Christian Ubuntu. I do agree Malians need plus should reclaim Mali to utmost. With that being nothing is to be done in Mali unless Malians have important plus somewhat controlling role in that doing. Be not afraid to compete especially for greater living conditions. Moreover, Malians must be focused at contributing to security even if it is only to timely keep authorities informed about abnormal conditions plus strangers among them. Also Malians must focus on acquiring information plus skills to greatest of details that promote swift timely low cost development of perpetual world class living community. Only on fulfilling these general conditions will Malians have reclaim Mali. This start with providing essentials throughout Mali with essentials being not only food, clothing plus shelter but also electricity, running water, modern sewage treatment etc. See we have much work to do therefore we must work twice as smart plus twice as hard to timely get it done. This will only be achieve by having leaders who are youthful, educated, plus great problem solver. Their disposition will encourage all throughout Mali to be same. Elders role in this condition are as advisers plus part time assistance but with evolution being what it is if Elders are lost in ways of yesterday those Elder will not be of much assistance in fast changing world of today.
    Again it is correct to hold opinion Malians must reclaim Mali. Foregoing is some of work that must be timely done to reclaim Mali. Get off your butt plus get to work with planning plus carrying out necessary actions. We will reclaim Mali but it will be much different plus better especially for females.
    Very much sincere,
    Henry Author(people of books) Price aka Obediah Ubuntu IL-Khan aka Kankan aka Gue.
    translationbuddy.com

  5. Le roi MAUDIT de segou, Boua ka bla barissa dessera est une realite indeniable et patente, alors Boua doit chercher des solutions simples, amener les Maliens a travailler ensemble, oublier de mettre le fils de sa belle soeur a Koulouba comme Secretaire General de la Presidence, parler aux Maliens de facon tres humble et avec une ouveture qui puisse amener le Mali vers la stabilite et l’engagement de tous les Maliennes et Maliens dans la construction du Mali. A bon etendeur, salut.

  6. Il faut lire: “…. la meilleure solution serait d’etre….”
    Kinguiranke’, SABALI!!!
    Quelles solutions as-tu pour le Mali? Il ne faut pas me dire Boua DESSERA. La solution Soumaila Cisse’ est a’ rejeter avec la derniere energie CAR C’EST LUI, EN TANT QUE MINISTRE DES FINANCES DU PRESIDENT KONARE, QUI A SUPERVISE’ LES PRIVATISATIONS SAUVAGES QUI ONT CREE’ DES CENTAINES DE MILLIERS DE JEUNES CHOMEURS AU MALI. OU’ SONT LES UNITE’S INDUSTRIELLES QUI EXISTAIENT? DEMANDEZ A’ SOUMI! APRES LA CATASTROPHE DONT IL EST A’ L’ORIGINE, IL VEUT ETRE PRESIDENT. OTOUMA MOUN KERA?

  7. Moussa Joseph tu as ete a Kidal pour le faire perdre aux Maliens et au Mali et maintenant tu viens nous raconter ta vie, il faut etre consequent, c’est toi qui a ete la cause de la mort de plus de 100 peres de famille a cause de ton entetement et ton amateurisme primaire tu as fait perdre le Mali une guerre. Le Mali a perdu Kidal a cause de toi et est depuis sur ses deux genoux. Quand au roi MAUDI de segou, BOUA KA BLA BARISSA BOUA DESSERA est une verite indeniable, après cong Premiers Ministres et Gouvernements, BOUA est incapable et incompetent et ne peut pas gerer le Mali.

  8. Le Mali appartient aux maliennes et aux maliens! Je conseille aux uns et aux autres d’etre pragmatiques et realistes. A l’endroit ou’ nous sommes, tous les pays africains sont piege’s par le monde des finances. Nos etats sont endette’s jusqu’au cou. Certains ont des problemes pour payer les interets de leurs dettes. L’Afrique est certes riche mais les mecanismes mis en place par le monde des finances, ont donne’ naissance a’ des etats africains “pauvres” qui ne peuvent meme pas financer une election, un recensement et/ou une conference nationale. Nos budgets ne sont jamais suffisants pour couvrir nos besoins. Nous dependons des bailleurs de fonds pour combler nos deficits budgetaires afin de nourrir, securiser et proteger nos populations africaines. Les dirigeants africains qui tentent de ne pas suivre les ordres des puissants , sont elimine’s politiquement et meme physiquement pour certains d’entre eux afin de servir d’exemples aux autres. Si on n’arrive pas a’ les eliminer, on cree des guerres civiles dans leurs pays. Ce sont des enfants africains qu’on utilise pour combattre leurs propres pays. Il est tres facile de trouver des raisons “valables” pour inciter des africains a’ prendre des armes contre leurs pays d’origine.
    Les gens qui disent Boua KA BLA, BOUA DESSERA, savent au fond d’eux memes que Boua n’est pas le probleme. Ils ne sont pas cons et ils voient toute la situation. Ils savent que nous sommes deja dans le rouge et ils savent les raisons. Il faut des miracles pourque nous puissions realiser l’independance totale pour nos pays. Ce que nous voyons , est le cynicisme a’ l’extreme de l’opposition. Sa lutte n’est point pour le Mali. Sa lutte est pour le controle de nos budgets de misere et des lignes de credits pour satisfaire leurs propres besoins et non ceux du Mali.
    Je vous mentirai si je dis que j’ai une solution a’ la grande merde dans laquelle nos pays sont. Cependant, je sais a’ travers mes nombreuses lectures que la meilleure serait d’etre realiste et pragmatique tout en developpant des alliances strategiques avec les puissants de ce monde. La sagesse dit: ” SI ON N’A PAS LES MOYENS DE SA POLITIQUE, ON FAIT LA POLITIQUE DE CEUX QUI ONT LES MOYENS.” Seul Allah est eternel. La roue de l’histoire continue a’ tourner!!!
    Resserrez vos rangs derriere le president IBK pour un Mali uni fort et developpe’. Tout le reste n’est que foutaise!

  9. Dans un pays les hommes politiques servent à montrer le chemin.
    Il ne s’agit pas de s’approprier le Mali,il est déjà en nous d’où toutes ces agitation pour la sauver.
    C’est l’élite qui a failli depuis que les officiers subalternes ont envahi le champ politique le 19 novembre 1968.
    Comment faire en sorte que l’élite donne l’exemple afin que le peuple dans sa grande majorité suive ses pas?
    La réponse à cette question soulagera les inquiétudes de nos compatriotes.
    Tout pays démocratique ayant pour fondement la LOI FONDAMENTALE ,sa réforme pour permettre véritablement la séparation des pouvoirs,la neutralité véritable de l’ administration sans influence du politique ainsi que celle de la justice est la seule solution pour aider ce pays à se relever.
    La séparation véritable des pouvoirs permettant l’introduction nécessaire de la culture de la sanction donnera sans doute à notre pays une autre dimension.
    Nos hommes politiques,y compris MOUSSA MARA ,ont besoin d’être constamment encadrés pour leur permettre d’avoir constamment les yeux rivés sur la satisfaction de L’INTÉRÊT GÉNÉRAL.
    Le manque actuel de cet encadrement explique l’état actuel de la pratique politique dénuée de tout débat politique.
    L’encadrement permet de dissocier les hommes politiques des hommes d’affaire drapés de manteaux politiques.
    Un homme politique qui est constamment harcelé par le procureur de la république est obligé de respecter les deniers publics ,s’il veut réussir en politique.
    L’homme d’affaire ne trouvera aucun intérêt à faire de la politique,sinon risquer de se trouver en prison.
    Ainsi la pratique politique sera ASSAINIE permettant à ceux véritablement motivés à proposer des idées novatrices pouvant aider le Mali à émerger.
    Le MALIENS ont naturellement approprié leur pays,il reste à réformer le pays afin que les élites soient obligés d’accomplir leurs souhaits pour le pays.
    Comme exactement MODIBO KEITA et ses camarades l’ont fait pour le Mali dans le cadre d’un système socialiste.
    OSER LUTTER ,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue .

  10. S’approprier le Mali un mot lourd de conséquences,prendre notre destiné en main, après 60 années de gâchis ,d’imitation ,de leurre en attendant tout de ceux qui m’aiment pas notre bonheur.Un dialogue refondateur,initié par les pères de l’indépendance,aujourd’hui il faut revenir à la réalité,la seule réalité pour nous c’est d’être nous même,refonder notre nation sur nos propres valeurs,notre savoir faire,notre travail,notre civilisation , voila ce qu’il a été demandé à toute Maliennes et Maliens.La fausse route empruntée fait que ,nous nous sommes trompés sur nous mêmes,pour suivre une voie qui nous a conduit aujourd’hui à ce que nous sommes.Chaque Malienne ,chaque Maliens est appelé à se reformer ,travailler dans la discipline le respect et l’amour du pays ,voici enfin les défis qu’il faut relever.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here