Nouveau gouvernement Dr Boubou Cissé : Michel aux Affaires étrangères, Tiébilé à l’Education, Sidy Alhassane Touré à la Sécurité

11

Si de nouveaux entrants  se bousculent à la porte du gouvernement, des sortants vont changer de portefeuille. L’on signale des murmures concernant certains ministres

De bonne source, les consultations avancent pour la formation du nouveau gouvernement et des confidences font état du positionnement de nouveaux entrants, mais aussi de changement de portefeuilles à certains ministres sortants

C’est ainsi que l’on annonce que Michel Hamala Sidibé, ministre de la Santé sortant, pourrait se retrouver à la tête du ministère stratégique de souveraineté qu’est celui des Affaires étrangères et de la coopération internationale. Il remplacera à ce portefeuille son collègue Tiébilé Dramé. Ce dernier devrait atterrir à la tête du département de l’Education Nationale. Ce ministère sera à nouveau scindé de son frère jumeau de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, dont le titulaire demeurera Pr Mahamadou Famanta.

En outre, il nous revient que le Général Salif Traoré pourrait être remplacé au ministère de la Sécurité et de la protection civile par le Général Sidy Alhassane Touré, l’ancien Gouverneur de la région de Mopti, un officier supérieur, qui est demeuré très influent dans le dispositif sécuritaire du pays.

Par ailleurs, à se murmure que Mme Traoré Zeynabou Diop sera parachutée à l’Energie, alors que Moulaye Boubacar, actuellement à l’Agriculture, devrait prendre sa place à l’Equipement. Pendant ce temps, au ministère de l’Economie et des finances, les noms qui reviennent sont Mme Sidibé Zamilatou, qui a gravi tous les échelons des finances et jouit d’une bonne réputation. Conseiller technique, secrétaire générale, ancienne Directrice du Trésor, ancienne Directrice de cabinet du Premier ministre, sans oublier le poste actuel de de Dg de l’INPS.

On parle aussi de Sidi Elmoctar, actuel Directeur général du Trésor, ancien DG des Marchés publics que l’on dit très proche du Premier ministre Boubou Cissé et de la famille présidentielle.

En outre, le nom de Youba Bah, non moins président de l’ADP-Maliba et l’un des protégés du chérif de Nioro, est annoncé comme un pressenti à la tête du département du Commerce et de l’industrie, auquel les transports pourraient être joints. Certains affirment que Youba Bah pourrait être chargé de département de l’Administration territoriale.

Le Général Salif Traoré, devrait quitter la Sécurité pour être propulsé à la tête de la Défense. Et le Malick Coulibaly, pourrait être nommé ministre des Droits de l’Homme chargé des réformes politiques et institutionnelles.

Amadou Ousmane Touré, actuellement Directeur du cabinet du Premier ministre (magistrat, et ancien Vérificateur général), ou Alou Nampé, magistrat de haut niveau, connu pour sa probité et sa modération pourrait succéder à Malick Coulibaly à la tête du département de la Justice, garde des Sceaux.

Selon d’autres confidences, les ministres Safia Bolly, Sambou Wagué, N’Diaye Ramatoulaye Diallo, Rokia Kané Maguiraga, Housséini Amion Guindo, Aliou Berthé devraient être mis à la touche.

Baba Djilla SOW

Commentaires via Facebook :

11 COMMENTAIRES

  1. Malick Coulibaly doit refuser ce nouveau post superflu de ministere des droits de l’homme. Si IBK pense qu’il va proteger les voleurs en enlevant Malick de la justice, il se trompe. Malick ne doit pas jouer son jeu.
    De toutes les facons, le M5 veuille et rien ne sera comme avant encore.

  2. Mais comment peut on parler de formation d un gouvernement alors même que le navire est entrain de chavirer Les cartes doivent être rebattues d abord avec le M5 MFP du 5 juin .Par ailleurs le Ministère des droits de homme doit rester rattacher au Ministère de la JUSTICE pour rester dans le cadre d un gouvernement restreint Qu’ Allah protège le MALI

  3. Une simple proposition…de gouvernement.😁😁😁
    En tout cas, rien de nouveau car l’on sait que Dr.Boubou Cissé va s’entourer de son précarré de fidèles qui ne feront que s’engraisser sur le dos des contribuables maliens car c’est le seul moyen de s’enrichir indûment au Mali, voire réussir dans l’impunité mortifère.

  4. Marre de ces maliens fénéants qui criitique tout acte du pouvoir arrretez mtn ibk a eu la sagesse et la grandeur de donner parole a l’opposition pour faire avancer noter pays

  5. Moi je propose comme solution de sortie de crise de nommer ce journaleux comme PM. Car à lui tout seul il vient de nommer tout le gouvernement.

  6. Que de la cacophonie, plus ca change-plus c’est la meme chose, Boua le ventru ne peut pas apporter de changements veritables au Mali, il a atteint ses limites, il est incapable et incompetant comme toujours. Il doit rentrer a Sebenikro pour continuer a dormir comme d’habitude!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here