Politique/Adp-Maliba : Cheick Hamala Bah à la tête de la section VI

0

Le Parti de l’Alliance démocratique pour la Paix (ADP-Maliba) sous le leadership de Badara Aliou Diallo ne cesse de se renouveler ces derniers temps. Après quelques communes à Bamako, l’ADP-Mali vient de tenir sa conférence de section qui consiste à renouveler la structure communale au sein du parti. Le samedi 30 janvier un bureau consensuel de 44 membres avec Cheick Hamala Ba à la tête a été mis en place.

Ils étaient 60 délégués mandats par les sous-sections des quartiers de la Commune VI de Bamako à prendre d’assaut la salle Olympa Africa de Banankabougou. Chacun muni de son mandat lui permettant de se porter candidat ou sa voix à un leader pour la destinée du parti en Commune VI avant la prochaine conférence. Une commission d’investiture présidée par Daouda Sow, chargé des questions électorales au sein du bureau national et Diadié Bah vice-président comme personne ressource pour la validation du bureau.

Aller à des votes, bulletins secrets ou main levée, ou encore un bureau de consensus, 3 possibilités prévues par les statuts et règlements du parti, la présence a choisi à majorité le bureau consensuel devant la presse. Le bureau de consensus a été présenté et ovationné par les 60 délégués présents. Cheick Hamala Ba dirige désormais l’entité exécutrice de la 6ème commune de Bamako.

« L’ADP-Mali est appelée à diriger le Mali après les élections de 2022 » , a lancé le nouveau secrétaire général, Cheick H. Ba avant de demander à l’ensemble des membres du bureau communal, anciens, nouveaux et tous les militants pour réussir cette mission. Le Ségal a rimé dans le rassemblement et un bureau au service des militants. « Nous devons être soudés pour relever les défis électoraux à venir », a-t-il indiqué. Après ce renouvellement le bureau dirigeant organisera bientôt la rentrée politique communale et a invité tous les militants à rester fidèles aux engagements du parti pour la réussite des missions assignées.

Koureichy Cissé

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here