Présentation de vœux de l’UM-RDA Faso Jigi : Diarra Racky Talla fière du bilan du président IBK

0
Le ministre Racky Talla à propos du recrutement des fonctionnaires dans la fonction publique :
Racky Talla, ministre de la Fonction publique

Les responsables de l’UM-RDA ont fait leur présentation de vœux de nouvel an à la presse le samedi 03 février dernier au  Mémorial Modibo Keita. Pour l’occasion, le président du parti  Ibrahim Bocar Bah était entouré par les membres du bureau politique national, notamment, Mme Diarra Racky Talla, actuelle ministre en charge du Travail et de la Fonction Publique, chargée des Relations avec les Institutions.

D’entrée de jeu, Dr Ibrahim Bocar Bah a indiqué que l’année 2018 s’annonce comme porteuse d’espérance mais aussi d’inquiétude pour le Mali car c’est une année électorale par excellence. Selon lui, en 2017, le Mali a connu un environnement rude et important.
«Grâce au bon  travail des plus hautes autorités de notre pays, le Mali a enregistré de bons résultats notamment, le retour de la croissance économique et la mobilisation des partenaires techniques et financiers, le renforcement de la défense et de la sécurité, les excellents résultats pour apaiser le climat social… », a déclaré M. Bah. Selon qui, l’UM RDA se réjouieque malgré le contexte politico-sécuritaire difficile qui empêche certains recouvrement sur le plan fiscal, les recettes de l’Etat ont considérablement progressé. L’UM-RDApar la voix de son président a condamné avec la dernière rigueur, l’ingérence des médias étrangers dans les affaires du Mali. Toute chose qui prouve qu’ils ont d’autres agendas inavoués.

« Notre pays a été éprouvé en 2017 par des attaques armées à répétition et des attentats dans ses parties Nord et Centre, des braquages causant de graves préjudices physique et matériels à nos concitoyens et à nos amis étrangers…..», a déploré le président de l’UM-RDA. Avant d’inviter les populations à jouer pleinement leur partition en accompagnant dans le renseignement, les forces de sécurité. Cette collaboration accrue pourra être de nature à neutraliser les ennemis, les malfaiteurs de façon plus efficace et anticipée, a-t-il soutenu.

«L’UM-RDA interpelle tous les Maliens à veiller pour que notre pays ne bascule pas dans l’intégrisme religieux radical.Notre pays a la chance exceptionnelle que les religions ne se sont pas invitées dans l’arène politique par la création de parti d’obédience religieuse, mais le péril religieux demeure un danger qu’il faudra savoir circonscrire comme le lait sur le feu», a alerté Ibrahim Bocar Bah.
Pour sa part, Mme Diarra Racky Talla a rappelé que l’UM-RDA est membre de la Convention de la Majorité Présidentielle (CMP) et du groupe parlementaire APM (Alliance Pour le Mali).

A cet effet, elle se dit fière du bilan du président IBK. Car pour elle, son bilan ne doit pas être analysé au regard de la situation actuelle du pays mais en fonction du  programme sur la base duquel, il a été élu.

Pour Mme Diarra Racky Talla, l’UM-RDA soutient avec loyauté et détermination, la mise en œuvre du programme présidentiel. Un programme présidentiel dont son parti a pris part  à l’élaboration. D’après elle, l’UM-RDA appartient au premier cercle de la dizaine de partis politiques qui ont travaillé et appelé à la candidature d’IBK dès 2012.

Solo Minta

Commentaires via Facebook :

PARTAGER