Présidentielle au Mali: Soumaïla Cissé met en cause la crédibilité des résultats

8

C’est la même affiche qu’il y a cinq ans au Mali : Ibrahim Boubacar Keïta contre Soumaïla Cissé. C’est le 12 août que les Maliens trancheront le second tour de la présidentielle. Et d’ici là, va venir le temps des tractations, des alliances, car l’écart est profond entre le président sortant et le chef de file de l’opposition. IBK recueille un peu plus de 42% des voix contre un peu moins de 18% pour Soumaïla Cissé. Il y a donc aussi 22 candidats malheureux et tous les électeurs à convaincre. Soumaïla Cissé a d’ailleurs réuni ses partisans ce vendredi matin à Bamako et il en a dit un peu plus sur la suite.

C’était un grand rendez-vous qu’a organisé Soumaïla Cissé avec un char, une scène et une impressionnante sono, mais une poignée seulement de militants : une petite centaine. Dans sa déclaration, Soumaïla Cissé a très rapidement remis en cause la crédibilité des résultats de ce premier tour. Il a parlé de fraudes, de manipulations, de bourrages d’urnes et d’autres irrégularités.

Ce matin, le secrétaire général du ministère de l’Administration territoriale a annoncé que les résultats cercle par cercle ne seront pas publiés. C’est pourtant une requête de l’opposition et des missions d’observations nationales et internationales.

« Nous n’abandonnerons pas et nous les aurons », a déclaré Soumaïla Cissé. A l’heure actuelle, le candidat envisage une contestation juridique. Il a parlé ce vendredi matin de recours auprès de la Cour constitutionnelle. Son équipe de juristes planche sur la question. Il lui reste maintenant moins de 48 heures pour saisir la juridiction suprême.

Par RFI Publié le 03-08-2018

Commentaires via Facebook :

8 COMMENTAIRES

  1. DES INFANTILES TOUT COMME SOUMAILA CISSE,APPELLENT AUX ETRANGERS D ENTRE-VENIR POUR LES METTRE AU POUVOIR MALGRE LES ELECTIONS! LA RUSSIE DE POUTINE A INFLUENCE NOS RESULTS 42% IBK 17% TIEBLEN+SOUMINFANTILINO!

    😀LES INFANTILES APPELLENT A L UNION EUROPEENNE AYANT L UNION AFRICAINE 😀

    👤JE VOIS MAINTENANT LES NON-MALIENS DE MALIWEB EN PLUS DE NFP👤

  2. C’est une insulte à la communauté nationale et internationale que de vouloir mettre en cause la crédibilité de l’une sinon la meilleure des élections que le Mali n’ait jamais tenues vus les contextes socio-politiques dans lesquels elles ont eu lieu.
    La probité, l’honneur, la dignité et l’amour pour ce pays qui peine à se réléver devraient pourtant être la règle de conduite pour les différents candidats en lice, c’est sans compter sur la boulimie du pouvoir de Soumi qui, depuis sa naissance, n’a jamais accepté le sort que la nature et les hommes lui réservent. N’est-ce pas lui qui, à l’orée des élections de 2013, réniait ses origines songhoï pour se proclamer sarakollé originaire de Kita, et c’est encore lui qui contestait la légitimité de ces mêmes élections pour finir par fourbérie plutôt que par patriotisme par venir s’incliner ( embrasser plutôt pour mieux l’étouffer ) celui en qui tout le Mali a placé sa confiance.
    Une fois encore vaincu et incapable de rassembler autour lui par des idéaux plutôt que par l’achat des consciences, il est à la manœuvre pour insulter tout un peuple pour qui il n’a que haine, mépris et insolence.
    Nous n’acceptérons jamais d’embarquer dans son attelage, nous ne mangerons pas dans le même plat que lui.
    Nous l’attendons encore le 12 aoùt 2018, c’est ce jour qu’il saura qu’il s’est trompé de jeu et s’est éloigné de ses vrais amis, non pas ceux qui lui détournent ses sous en lui présentant un autre visage, mais le peuple souvérain digne et fier.
    Vivement le 12 août 2018.

  3. L’union europeenne risquerait de se decredibiliser si la position des 716 bureaux de vote n’est pas connue. Attendons la suite qui sera reservee a cette requete.

    • Comment les élections tenues dans tout le pays, les résultats par circonscription administrative ne peuvent pas être livres sur la ligne. Plus grave dans tout ça , les 716 bureaux de vote qui restent encore introuvables. Malgré la demande incessante de l’union européenne , des autres observateurs internationaux et nationaux, le gvt n’arrive pas à satisfaire à la demande?

  4. SOUMAILA CISSE TOUT COMME ALASSANE OUATTARA ET CEYLOU DALAN DIALLO SONT DES MANIPULES ET SONT TOUJOURS PRETS A ENTERRER LEURS PEUPLES GRACE A LEURS EGOCENTRISMES EXCESSIFS

    😀SOUMAILA PEUT IL DIFFEREMMENT SERVIR LA NATION MALIENNE QUE D ETRE PRESIDENT? JE VOUS ASSURE QUE L EGO DE CE MONSIEUR LE PERDRA😀

  5. Le pouvoir acculé est entrain de MONTRER son vrai visage :un pouvoir despotique incapable de tenir le fauteuil présidentiel par le suffrage des maliens.
    Il n’est pas dans son intérêt de montrer les résultats cercle par cercle car IBRAHIM BOUBACAR KEITA a été largement rejeté par les électeurs maliens malgré une campagne menée par les finances publiques .
    Il ne peut pas gagner les élections avec un bilan catastrophique unanimement reconnu.
    IBK EST INCONTESTABLEMENT ENTRAIN DE CONFISQUER LE POUVOIR.
    Il est l’héritier de OUMAR BONGO et de EYADEMA.
    Il est conseillé et aidé par l’homme qui a dirigé le Mali d’une main de fer pendant 23ans MOUSSA TRAORÉ .
    Il est surtout accompagné par l’expérience de l’ homme politique le plus craint par ses coups bas de l’ ère démocratique BOUBEYE MAIGA .
    Il est encadré par un CLAN AUTOUR de sa femme et de ses enfants pour éviter un quelconque relâchement.
    Tous les ingrédients d’un pouvoir autoritaire sont réunis.
    LA DÉMOCRATIE MALIENNE EST INCONTESTABLEMENT ENTRAIN DE BASCULER VERS UN RÉGIME AUTOCRATIQUE TYPE AFRIQUE CENTRALE.
    La citation de OUMAR BONGO ONDIBA est entrain d’être appliquée à merveille :ON NE PERT PAS UNE ÉLECTION QU’ ON ORGANISE.
    IBK semble avoir gagné la bénédiction,quémandée avant son investiture sur les tombes respectives,des deux grands fossoyeurs d’Afrique cités plus haut et celui vivant qu’ il respecte comme un père MOUSSA TRAORÉ .
    L’avenir du MALI post 12 août est sombre.
    ALPHA OUMAR KONARE n’avait il pas essayé d’éviter ça à son pays en refusant de soutenir son premier ministre ?
    Le temps lui donne amèrement raison.

  6. Si Boua ne pas pas publier les resultats des elections par bureau de vote alors a la classe politique Malienne, l’Union Europeene et la CEDEAO d’en tirer les conclusions, une chose aussi simple mais quand on vole alors on tente de se cacher.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here