Présidentielle de 2022 : La candidature d’ABD portée par 20 partis politiques

0

En dépit de doutes et incertitudes qui pèsent sur le calendrier initial de la prochaine présidentielle, les prétendants les plus sérieux ne suspendent la garde ni ne baissent pavillon. C’est le cas du faiseur de roi lors de la dernière présidentielle, Aliou Boubacar Diallo. Pour son deuxième rendez-vous avec l’électorat malien, sa candidature sera portée par une bonne vingtaine de formations politiques en plus du parti dont il assure la présidence d’honneur, ADP-Maliba. Au nombre de ses nouveaux soutiens figurent, entre autres, le PSD, PDP, RCD, RFP, PSR, PC, PAR, Maliko, CRD, RJP, RFRD, PDD, PJP, RP, PDP, le CNDR, etc. Réunis au sein d’un regroupement dénommé Alliance des Démocrates Rénovateurs (ADR), le même ayant précédemment soutenu la candidature de feu Soumaila Cissé en 2018, les formations sont également unies par la volonté d’assurer une victoire éclatante à leur nouveau porte-étendard non moins figure emblématique incontestée de l’ADP-Maliba, Aliou Boubacar Diallo. Une manifeste d’appel à sa candidature a ainsi été remise au Secrétaire général du parti ADP, le samedi 7 août 2021, au Grand Hôtel de Bamako, à la faveur d’un meeting organisé pour ce faire.

Le choix d’Aliou B. Diallo, selon le président de l’alliance, Tamba Dagnoko, se justifie par la constance de l’initiateur de la Fondation Maliba aux côtés des populations pour alléger leurs souffrances, à travers notamment l’installation de forages, la construction de ponts, l’équipement de centres médicaux, le financement de projets à vocation féminine, d’octroi de bourses d’études aux jeunes et le pavage de routes, entre autres.

L’appel à sa candidature, selon le porté-voix de la vingtaine de formations politiques, ne se justifie guère moins par le parcours remarquable et glorieux d’un grand homme ainsi que par son ascension spectaculaire en si peu de temps sur l’échiquier politique.  Allusion est ainsi faite au résultat de la toute première participation d’ABD à une présidentielle, en 2018, avec une troisième place arrachée de haute lutte parmi un parterre de candidats abonnés à la compétition, ainsi qu’aux législatives de 2020 où son élection dès le premier tour à Kayes a été agrémenté par celle d’une dizaine environ d’autres élus sous la bannière de l’ADP-Maliba.

Pour sa part, le Secrétaire général de l’ADP-Maliba, Me Abdoulaye Sidibé, s’est limité à l’engagement de transmettre loyalement l’appel à Aliou B Diallo. «Votre appel a été entendu et sera fidèlement transmis à Monsieur Aliou Boubacar Diallo qui, j’en suis sûr, mesure sa portée avec responsabilité et saura vous répondre dans les jours à venir».

 

Amidou KEITA

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here