Présidentielles au Mali : Zoom sur les mouvements favorables à la réélection d’IBK

0

En droite ligne de la présidentielle du 29 juillet 2018, nombreux sont des mouvements et associations qui œuvrent inlassablement à l’obtention du deuxième et dernier quinquennat au Président IBK.

 Le candidat à sa propre succession, Ibrahim Boubacar Kéïta, bénéficie du soutien et pas des moindres dans sa course pour un deuxième et dernier mandat à la tête du pays.

Donnant une cause nationale à cette quête du deuxième mandat du Président IBK, nombreux sont des associations et mouvements de soutien à ses actions de développement qui sont nés en vue de contribuer à sa réélection dès le premier tour du scrutin du 29 juillet prochain.

Parallèlement à une soixantaine de partis politiques dans une plateforme appelée ‘’Ensemble Pour le Mali’’, des associations et mouvements de soutien à la candidature d’IBK, galvanisant le bas peuple malien,  se posent également en véritable force électorale. 

En effet, nous pouvons noter quelques soutiens du Président IBK, (seulement de la vie associative et de clubs de soutiens), le mouvement Sabati 2012 ; les Clubs des amis des Ministres Maouloud Ben Kattra ;  Nina Wallet Intallou ; Mohamed Ali Ag Ibrahim ;  du Maire du District de Bamako, Adama Sangaré ; de l’alliance Chato 2013 ; du ‘‘Mouvement IBK-2018 en marche’’ ; du mouvement IBK-Doublé ; du mouvement Mali Kanu-IBK 2018 ; du mouvement Arc-en-ciel ; du mouvement politique conduit par Mme Kéïta Mariam Sidibé dite Mamie ; de la Chambre des Mines du Mali (CMM) ; des Artistes, etc.

Ainsi, le dimanche 1er juillet 2018, à la Maison de presse du Mali, une centaine d’associations et 200 mouvements et clubs de soutien au Président Ibrahim Boubacar Kéïta, candidat à sa propre succession,  ont décidé d’unir leurs efforts afin d’apporter la victoire escompté Chef de l’Etat. La Plateforme du Mouvement des associations de soutien à Ibrahim Boubacar Kéïta est dénommée : M.A.S IBK.

Rappelons que le ‘‘Mouvement IBK-2018 en marche’’, en octobre 2017, avait pris l’engagement de prendre en charge la caution du Président de la République pour  sa réélection en 2018. Et le soutien de l’Alliance Chato 2013, parmi tant d’autres, constitue une force en soi.

Créée en 2013 pour porter la candidature à la présidentielle du Député de Bourem, Mme Haïdara Aïssata Alassane Cissé, deuxième Vice-présidente du Parlement africain, l’Alliance Chato 2013, a décidé d’apporter son soutien au Président de la République Ibrahim Boubacar Kéïta dès le premier tour du scrutin du 29 juillet.  

De son côté, le mouvement politique conduit par Mme Kéïta Mariam Sidibé dite Mamie promet de faire voter 1,5 million de personnes au candidat du RPM à l’issue de cette élection présidentielle au Mali.

Malgré la multitude de dossiers introduits pour cette élection présidentielle, ce sont 24 candidats qui ont été retenus par la Cour Constitutionnelle. En somme, les mouvements et clubs de soutien du Président IBK, candidat à sa propre succession, promettent un Takokélén (scrutin à un seul tour).

Ousmane MORBA

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here