Primature, Perchoir, Palais de la République enfin : Le Fabuleux destin politique de M. Sall, IBK et Roch Kaboré.

86
Roch Marc Christian Kaboré
Roch Marc Christian Kaboré

Le Burkina Faso, connaît depuis lundi soir son nouveau président issu du  scrutin présidentiel du 29 novembre, Roch Marc Christian Kaboré. Il vient ainsi  de par son élection à la magistrature suprême de son pays, conforter une conviction de fabuleux destin politique d’un carré d’hommes d’exception,  d’une rare ressemblance politique de par leur parcours politique respectif, des fois pas trop tranquille.

Le premier de la série dans la sous-région, est Macky Sall du Sénégal. Il a été Premier ministre, président de l’Assemblée Nationale de son pays avant d’enlever le diadème présidentiel avec la manière, pardon les félicitations de son rival, Abdoulaye Wade. C’était en 2012. Un an après, en 2013, IBK, après avoir occupé le poste de Premier ministre six longues années durant, est lui aussi tombé en disgrâce politique sous le règne de son propre mentor Konaré avant de revenir en surface avec le perchoir et finalement malgré les coups bas politiques, arrivera à se hisser au sommet, avec son élection à la présidence de la République de son pays, le Mali. Et enfin au Burkina où le nouveau président, Roch Marc Christian Kaboré a ravi  la couronne tant enviée de président de la République. Lui aussi a occupé le poste de Premier ministre, puis de président de l’Assemblée Nationale de son pays, avant de connaître sa traversée de désert qui a fini par Kossiam dont il est pratiquement le locataire depuis lundi soir en attendant sa confirmation par la Cour Constitutionnelle qui ne fera pas mieux que la Ceni. Ces trois hommes d’Etat, ont connu le même cheminement politique. Tous au fait de leur gloire respective, étaient les préférés des chefs d’Etat de leurs pays et ce n’est pas les rancœurs et les animosités nées des passions et des ambitions politiques qui altéreront la puissance de leur soif d’aller aussi loin que leurs
mentors respectifs, lesquels toute leur vie politique respective, n’ont jamais obtenu l’incroyable destin politique de leur lieutenant. Alpha Oumar Konaré, puis ATT, Abdoulaye Wade et Blaise Compaoré.

Sory de Motti

PARTAGER

86 COMMENTAIRES

  1. Toute personne gagne ce qu’il mérite, IBK mérite plus que cela, il mérite la position de président des Africains.
    Vive IBK.

  2. Si ces hommes sont arrivés là aujourd’hui,il faut savoir que ce n’est pas du hasard.
    Avant d’être cette place,ils on chacun fait leur preuves aux différents postes auxquels ils ont servi.
    C’était donc tout à fait normal que le peuple leur fasse confiance car ils le méritent.

  3. Pendant les élections de 2013 au Mali, tout le monde se sont lever envers un seul vois pour une seule personne, même dans la bouche des petits enfants nous pouvons entendre « IBK président ».
    Nous avons choisie IBK pour sa bonne fois au Mali, nous restons confiant qu’il est celui qu’il faut à la place qu’il faut.

  4. IBK a bravé vent et marré pour servir son peuple, nous ne cesserons pas de le remercier.
    Vivement le deuxième mandat d’où les maliens sortirons plus massive que la première.

  5. Nous ne pouvons pas comparaitre le président IBK au anciens du Mali, IBK est différent de tous ses autres, comme on entend dire souvent, un être est considérer par son statut mental et physique. IBK fait acte d’une grande personnalité des maliens.

  6. Parmis les meilleurs nous pouvons faire sortir un meilleur, IBK fait résultat de meilleur des meilleurs.
    Il est mon président et je suis fier de lui.

  7. Le Kankelin tigui, voici un homme qui a su convaincre tout un peuple, le Mali est fier de vous et de ce que vous êtes.

  8. Parmi tous ses anciens premiers ministres j’admire le président IBK le plus. IBK est un politique pas comme les autres, avec sa leadership, il a pu séduire les maliens de loin, voilà que par cette séduction il a apporté un suffrage universelle pendant son élection.
    IBK est une fierté.

  9. Ces trois grands hommes de l’Afrique ont des destins hors du commun.
    Mais ce qui les caractérise et que le journaliste a oublié de mentionner,c’est le sens du devoir,l’amour du travail et l’amour de leurs peuples respectifs
    Il ne pouvait en être autrement car Dieu récompense l’être humain selon ce qu’il a dans le cœur.

  10. je pense ces hommes sont des dignes fils de la méritocratie. Ils ont posé les jalons de leurs succès; les ont entretenues dans la persévérance et la rigueur et aujourd’hui; la récompense est là.
    Donc ceux qui passent leur temps à bêler dans ce pays et à cacaber doivent savoir que seuls les efforts portent des fruits 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  11. L’amour est capable de tous les excès.
    N’aviez vous point remarqué que IBK accepte tous de vous :injures ,tract ,faux commentaires
    Tous cela pour vous montrer votre ignorance les perdrix.
    IBK n’a pas de parti pris il aime le Mali

  12. Le meilleur gouvernement est celui qui est capable de procurer la plus grande somme de bonheur
    Alors sachez l’arriveée d’IBK au pouvoir nous apporte seulement que du bonheur. C’est la raison pour laquelle le peuple est en toute sécurité et à l’aise même dans les périodes difficiles n’est ce pas les perdrix

  13. Il suffit quelquefois de se croire capable d’une belle action pour l’entreprendre avec succès
    Les envieux tels que Tiebilé et biens d’autre désapprouvent toujours ce qu’ils ne sont pas capables de faire

  14. Tout homme est capable de conquérir ce qu’il veut a travail un travail honnête et une patience pour vertu
    IBK met toi à l’aise au pouvoir car tu gères ce pouvoir avec amour pour le Mali et non par intérêt

  15. Je félicite le nouveau président élu du Burkina Faso pour sa brillante élection au premier tour de l’élection de ce dimanche. Je pense qu’il sera à la hauteur des attentes des populations de ce pays qui a connu des moments difficiles ces dernières années.

  16. Pour recevoir il faut bien donner comme on le dit. De ce fait si ces hommes ont presque le même parcours et se retrouvent au même poste aujourd’hui; c’est parce qu’ils ont donné à leur peuples respectifs à travers les fonctions qu’ils ont occupées. Je crois donc qu’il est normal qu’ils soient gratifiés.

  17. IBK est un homme qui travaille dur alors cher journaliste sachez que
    C’est la réussite qui permet de mesurer le degré de ses compétences et de ses mérites

  18. Nos ministres, pour la plupart, n’ont aucune autre compétence que celle de l’art oratoire
    Alors qu’ils apprennent la politique du Mali comme l’ont fait IBK et les autres

  19. Ces trois hommes dont vous faites la comparaison au risque de parler comme les Africains ont la même étoile. Cependant, rien n’étant fortuit; il faut y voir de près les faits. Ces hommes de par les fonctions qu’ils ont occupées ont prouvé leur capacité à être de bons dirigeants ainsi la nature et les hommes leur ont accordé ce droit.

  20. L’honneur sans mérite est un fardeau, la compétence reconnue est un bonheur
    IBK est un exemple a suivre ainsi que tous les autres .
    Il faille que tous ceux qui pratique la politique suivent cet
    exemple

  21. L’honneur sans mérite est un fardeau, la compétence reconnue est un bonheur
    IBK est un exemple a suivre ainsi que tous les autres .
    Il faille que tous ceux qui pratique la politique suivent ce exemple

  22. L’apprentissage est le père de la compétence
    A travers leurs compétence ces hommes marque leur temps dans l’histoire du Mali
    IBK par contre reste et demeure le best of Mali

  23. Même si Le hasard donne les pensées et le hasard le hasard ôte ces pensées .
    La pire des ignorances est d’ignorer ses compétences
    M. Sall, IBK et Roch Kaboré.ont maîtriser le terrain de la republique du Mali alors sachez que le travaille paye
    VIVE IBK

  24. “Il n’y a pas de hasard. Il n’y a que ce qui doit arriver et qui, à cause de nous, arrive ou n’arrive pas.”
    Michel Chevrier.
    Juste pour dire que IBK; Macky Sall et Roch kaboré ont posé les bases de leur réussite. On peut acquérir des postes par complaisance mais dans le cas de ces personnes seule, leur compétences ont payé. Félicitations à ces hommes.

  25. Voici à ma connaissance les étapes de certains :
    – Ministre de quelque chose 😛 😛
    – Partisan d’un parti politique par suivisme
    – Président de parti politique
    – Député quelque part 😀 😀 😀 😀
    – Président d’une commission 😆 😆 😆
    – Propriétaire et rédacteur en chef d’un torchon de journal
    – Partenaire stratégique d’une chaine de télé
    Rien de plus.

    Et voici qu’on veut briguer le sommet de l’Etat Mais les gens sont bête dhèèèè !!!! 😆 😆 😆 😆 😆

    • Non !!! C’est vrai ça kassin ? ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓

      Et avec un CV aussi médiocre, ils veulent diriger un pays. DEBILE n’a même plus de fonction au niveau de l’Etat.
      Peut-être qu’il effectue la traversé de désert à sa manière 😯 😯 😯 😯 😯

      • Il a plutôt, une drôle de façon de traverser son désert. Vivement qu’il n’arrive jamais à la fin du désert. Qu’il continue de nous faire des déclarations foudroyantes, ça distrait les maliens. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    • Vraiment je suis très étonné de ce que je viens de lire. Kassin ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓
      Qu’a t’il pu manger pu manger pour lui donner une dose aussi forte d’objectivité? 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄
      Si tous les renards et les perdrix pouvaient se réveiller ainsi je crois que les choses iraient pour le mieux 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  26. Le haut niveau se mérite. 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8)

    Ce n’est pas une affaire de plaisantins. 😳 😳 😳 😳 😳

    Veuillez le faire savoir aux opposants maliens. 8) 8) 8) 8) 8)
    Il ne suffit pas de faire la grande gueule à tout bout de champs pour prétendre diriger un pays.

    Il faut franchir certaines étapes avant d’atteindre le sommet et surtout, le plus haut sommet. 8) 8) 8) 8)

  27. IBK est un président accompli. Il a placé la barre très haute. Les marionnettes de l’opposition seraient crédibles s’ils apprenaient aux pieds du vieux. 8) 8) 8) 8) 8)

    Soumaïla Cissé l’a reconnu, même si ses partisans ne lui ne sont pas d’une grande utilité. :mrgreen: :mrgreen:

    Les perdrix aussi d’ailleurs lol !! 😆 😆 😆 😆 😆

    Quant à TIEBILE DRAME, c’est un peu le dindon de la farce. Son cul, c’est du poulet, donc chacun y prend du plaisir à le voir farcir. C’est aussi cela la politique du bled.

    Hey ! IBK c’est le sommet. Désolé les perdrix, la barre est trop haute. 😉 😉 😉 😉 😉

  28. Je viens de loin……. 8) 8) 8) 8) 8) 8)

    Les perdrix, même si vous n’aimez pas le vieux, reconnaissez au moins qu’il a une culture et un parcours non négligeable et qu’il serait sage que les marionnettes de la politique du MALI s’invitent chez lui pour étudier.
    Surtout DEBILE, on voit qu’il manque cruellement de mentor. 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8)

    Parce que je viens de loin………. 8) 8) 8) 8)

  29. Monsieur Sory de Motti, j’ai envie de dire que vous avez l’œil avisé. 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳

    Vous portez le regard des grands. Très peu ont fait cette similitude de parcours politique.
    😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳

    Que dis-je :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: , ils sont tellement aigris qu’ils nourrissent constamment leur plume du mépris et de la haine. 👿 👿 👿 👿 👿

    Voici un article qui devrait amener SOUMI ET TIEBILE à réfléchir. 😉 😉 😉 😉

    Les partisans de ces petits messieurs ont tendance à oublier que l’actuel président malien a eu un parcours politique bien rempli. L’ignorance est en réalité un réel mal chez nous. Suivons mon regard. Façon de parler. 🙄

  30. Ce la vaut le coup d’apprendre car un jour les efforts seront récompensés. Ils sont grands et à travers les reformes ils ont relevé les différents pays à la hauteur.
    Ils ont lancé les machines du développement et de l’émergence

  31. Kabore a également grandi au coté de Blaise donc cela mauvais qu’aujourd’hui ces élèves soient à la tête.
    Si on va à l’école c’est bien dans l’optique de devenir quelqu’un si tel n’était pas le cas nos enseignants n’auront pas de retraites ou quelqu’un pour continuer leur travail. Il faut bien commencer quelque part

  32. Le président Macky Sall a bien appris au coté de Wade dont c’est un bon élève qui bien connait ses leçons
    Un grand homme politique

  33. Comparaison n’est pas raison, cela n’est point surprenant que ces présidents dépassent leurs prédécesseurs. Ils ont su apporté ce que le peuple attend d’eux c’est tout.

  34. De la même façon que le Mali a eu la chance d’avoir un président comme IBK, j’espère que c’est la même chose pour ces deux autres pays.

  35. De la même façon que le Mali a eu la chance d’avoir un président comme IBK, j’espère que c’est la même chose pour ces deux autres pays.

  36. J’ignore le parcours des deux autres présidents, mais concernant le président de la République IBK. Les maliens ont bien étudié le parcours de ce monsieur raison pour laquelle, il est là où il est aujourd’hui.

  37. « Kankeletigui », l’homme qui n’a qu’une parole.
    « L’homme qui n’a qu’une parole »
    La carte de l’islam et du bonheur
    Un autre « De Gaulle » africain
    « Je ramènerai la paix et la sécurité. Je renouerai le dialogue entre tous les fils de notre nation. »
    Un Malien très parisien
    IBK parle de lui à la troisième personne
    Le Président aux deux visages
    « IBK. Le Mali d’abord. »

  38. Ibrahim Boubacar Keïta est Grand Officier de l’Ordre National du Mali et Commandeur de la Légion d’honneur. Il a été vice président de l’Internationale socialiste, et a également présidé l’Union des parlementaires africains.

  39. Il faut fréquenter de bonnes école pour prétendre à un poste de président. Les sages le diront que ”Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre d’année”

  40. Dès 1986, IBK participe dans la clandestinité au mouvement démocratique malien à l’origine de la révolution de 1991, qui met fin à 23 ans de dictature. Il est membre fondateur de l’Alliance pour la démocratie au Mali (ADEMA), parti à l’origine de l’émancipation démocratique, et dont il sera le président de 1994 à 2000. Pendant la première campagne électorale libre et transparente, Ibrahim Boubacar Keïta contribue activement, en tant que directeur adjoint de campagne, à l’élection triomphale d’Alpha Oumar Konaré en avril 1992, sous les couleurs de l’ADEMA.

    IBK est alors nommé successivement porte-parole et conseiller diplomatique du président Konaré, puis en novembre 1992 Ambassadeur en Côte d’Ivoire, au Niger, au Burkina Faso et au Gabon, avec résidence à Abidjan, ministre des affaires étrangères en novembre 1993, et Premier ministre de février 1994 à 2000.

  41. Le 26 juillet 2011, Ibrahim Boubacar Keïta est désigné candidat du Rassemblement pour le Mali à l’élection présidentielle malienne de 20125 (qui sera finalement reportée à juillet 2013). Le 29 octobre 2011, neuf partis politiques ont rejoint le Rassemblement pour le Mali pour appeler à une candidature de l’ancien Premier ministre. Il s’agit du Mouvement pour l’indépendance, la renaissance et l’intégration africaine (Miria), de l’Union des Maliens pour le progrès (UMP), du Front africain pour la mobilisation et l’action (Fama), du Rassemblement des démocrates républicains (RDR), du Rassemblement pour la justice au Mali (RJD), du Parti de la différence au Mali (PDM), du Parti socialiste et démocratique du Mali (PSDM), du Parti Sigikafo Oyédamouyé (PSO), et de la Concertation démocratique. L’élection a finalement lieu en 2013, après le coup d’État et la guerre contre les djihadistes ; il arrive en tête du premier tour et affronte Soumaïla Cissé le 11 août 2013 pour le deuxième tour. Dès le lendemain, et avant la proclamation officielle des résultats officiels, son rival Soumaïla Cissé s’est spontanément rendu dans la soirée à son domicile, avec femme et enfants, pour le féliciter et reconnaître sa victoire.
    Les résultats officiels sont proclamés le 15 août 2013 : Keïta est élu avec 77,6 % des voix contre 22,4 % pour Cissé.
    C’est une figure emblématique de la politique malienne de part sa formation et sa force de gérer le pays

  42. Ibrahim Boubacar Keïta, souvent désigné par ses initiales IBK, né le 29 janvier 1945 à Koutiala (AOF), est un homme d’État malien, président de la République depuis le 4 septembre 2013. Auparavant, il a occupé les fonctions de Premier ministre de 1994 à 2000 et de président de l’Assemblée nationale et de 2002 à 2007.
    Il a fait ses études secondaires au lycée Janson-de-Sailly à Paris et au lycée Askia Mohamed de Bamako. Il a étudié à la faculté des lettres de l’université de Dakar puis à l’université Panthéon-Sorbonne et à l’Institut d’histoire des relations internationales contemporaines (IHRIC), rattaché aupres de la même université. Il est titulaire d’une maîtrise d’histoire et d’un diplôme d’études approfondies en politique et relations internationales.
    Après ses études, il est chargé de recherche au CNRS et enseigne les systèmes politiques du Tiers-Monde à l’Université de Paris Tolbiac. De retour au Mali, il devient conseiller technique principal du Fonds européen de développement (FED), chargé de la mise en œuvre du premier programme de micro-réalisations par la Communauté économique européenne au Mali. Il est ensuite directeur-représentant de Terre des Hommes France (TDHF), ONG française et internationale pour le Mali, le Burkina Faso et le Niger.
    Il ne vient pas de nul part, il a appris et donc il mérite bien ce poste

  43. Le président de la république a accomplis un travail très très remarquable, il a adopté une politique de gouvernance qui commence depuis la souche de tous les maux dont fait face notre pays, ainsi pour mieux cerner l’obstacle. Par sagesse, expertise, professionnalisme et son sens de patriotisme IBK se bat sans relâche avec bravoure, détermination et bonne foi, voilà pourquoi il arrive lentement et surement à redresser le pays.

  44. Le Président de la République met tout en n’œuvre pour épanouir son peuple en trouvant le plus tôt possible des suites favorables aux nombreux maux dont le pays est confronté depuis les régimes précédents. IBK n’est pas à indexer si nous devons chercher des coupables aux maux qui persistent de nos jours. Il a été élu pour résoudre la situation surtout la situation politico-sécuritaire dans le septentrion malien et aussi trouver des solutions de sortie favorable dans cette crise multidimensionnelle.

  45. Le Mali n’a pas eu un président plus déterminé, plus responsable, plus optimiste, plus disponible et dévoué qu’Ibrahim Boubacar KeÏta, même dans l’avenir il sera difficile d’en trouver comme lui. Par toutes ses potentialités, son expérience et son bon sens de patriotisme, il est au four et au moulin. Il se donne corps et âme pour ressortir notre patrie de cette crise existentielle et multidimensionnelle

  46. IBK est un homme de parole, il l’a démontré plusieurs fois par des œuvres réalisés. Il n’y a pas plus aveugle que celui qui refuse de voir sinon le pays gouverner par IBK avance comme sur des roulettes. Les maliens sont ravis de la politique de gouvernance d’IBK.

  47. Toute la population malienne félicite le président Roch Kabore pour sa victoire à la présidentielle du Burkina Faso. oOn le souhaite bon vent à lui et à la nation burkinabé.

  48. Le peuple malien, le peuple sénégalais et le peuple burkinabé souhaite bonne vent à tous ces trois président qui ont une histoire politiquement semblable. Ils ont été le choix de leurs peuples, ils peuvent relever le défis, se sont de vrais patriote.

  49. Rares sont des présidents qui ont franchi de telles étapes avant d’occuper le trône. Je suis sans doute convaincu que ces trois présidents ont des choses en commun, des qualités je voulais dire : l’engagement, le patriotisme, la loyauté, l’assiduité et la détermination. Ce sont qualités que l’on retrouve chez peu de présidents. 👿 👿 💡 💡 💡

  50. Je félicite tout d’abord M. Roh Marc Cristian Kaboré pour son élection à la présidence de république Burkina-b. Ils sont trois à franchir trois étapes avant de devenir président, à savoir la primature, l’assemblée et la présidence. ❓ 🙄 🙄 🙄

  51. IBK est l’homme de situation, l’homme qui faut à la place qu’il faut. Il est à féliciter de sa bonne gouvernance, tous les maliens doivent soutenir et garder une grande confiance en lui.

  52. Certes ces trois hommes politiques ont presque les mêmes parcours politiques. Ils ont tous franchi trois étapes avant de s’installer à la présidence. Ils ont tous eu à occuper la présidence de l’assemblée nationale de leur pays, la primature de leur pays et ils sont aujourd’hui tous trois présidents de leurs Etats 😛 😛 😛 😛

  53. Tous ces présidents ont eu des parcours presque similaire dans leurs parcours politiques. Ils ont hérité à leurs arrivées à la magistrature suprême un pays a rebâtir. Ils sont tous les représentant de la démocratie car ils ont été élu dans la transparence la plus exemplaire.

  54. En lisant cet article on ‘apercevra que le président de la république du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta, a trop souffert avant de conquérir la tête de ce pays. Ce n’est pas hasard qu’il s’est trouvé aujourd’hui président de cette nation pour un mandat de cinq ans renouvelable une fois. De la même manière qu’il a faite du succès à la tête de l’assemblée nationale et de la primature, il fera aussi à la présidence de la république. 😀 😀 😛 😛 😛 😛

  55. Ces trois hommes politiques sont des patriotes et des hommes qui sont dans la politique il y a des décennies et qui s’y connaissent parfaitement. Toute personne ayant occupé de telles postes avant d’être président de la république n’aura pas de difficulté pendant sa gouvernance. Je souhaite bonne chance à ces trois hommes politiques et non moins présidents africains. 😯 😯 💡 💡

  56. Le journaliste a oublier de mentionner quelque chose de plus important, ils ont tout été élu un pendant lors d’une persistante et existentielle dans le pays et ils tout trouvés le pays dans un chaos totale, car la mauvaise gouvernance des régimes précédents ont plongé le pays dans une crise grave.

  57. J’ai été impressionné par les victoires de ces trois présidfricains : Macky Sall, Ibrahim Boubacar Keïta et Roch Marc Christian Kaboré. Contrairement à leurs devanciers, ils sont tous venus au pouvoir légitimement, c’est-à-dire sans armes. Ils ont tous bénéficier de la voix de leur peuple. C’est une bonne chose pour leur parcours. 😀 😀 😀 👿 👿 ents a

  58. Je ne compare la politique du président malien IBK à aucun de ses hommes politique, IBK est un politicien stratège.
    Il est en ce cause devenu le messie des maliens, celui qui est venu mettre fin aux difficultés de sa nation après des temps de sacrifice. Par sa politique stratégique, il a pu faire signer un accord de paix et de réconciliation entre ses maliens d’où des mal entendu allais se transformer en des guerre civile.

  59. Tous ces trois chefs d’Etat, à savoir Macky Sall, Ibrahim Boubacar Keïta et Roch Marc Christian Kaboré ont montré leur savoir-faire et leur compétence avant de bénéficier de la confiance de leur population respective. Je leurs suis reconnaissant pour leur parcours politique. 😀 😀 😀

  60. Les présidents Macky Sall, Ibrahim Boubacar Keïta et Roch Marc Christian Kaboré sont tous des hommes politiques déterminés à aider leurs peuples. Vu le chemin qu’ils ont tous trois parcouru avant de devenir président de la république, nous verront qu’ils n’ont pas triché pour être là où ils sont aujourd’hui. 😛 😛 😀 😀 😀

  61. Je ne parle pas de M.Sall du Sénégal ou de Roch Kaboré du Boukina, mais du président IBK du Mali. ce président est un président pas comme les autres, il a su convaincre les maliens par ses services apporter à la nation depuis la nuit des temps.
    Je suis fier de mon président IBK est celui qu’il faut pour les maliens. IL mérite cette position à vie.

  62. Partant de son parcours politique, Ibrahim Boubacar été à la hauteur de toutes les postes électives qu’il a eu à occuper dans ce pays, à commencer par la présidence de l’Assemblée Nation, en passant par le perchoir, et enfin le palais présidentiel. La population malienne n’a élu IBK pour le simple plaisir mais partant de son parcours. 😛 😛 😀 😀

  63. Comme le dit les pieux “personne ne peux échapper à son destin”. Le bon DIEU en n’a décidé qu’il en soit ainsi et il en n’est. Seul le bon Dieu détient l’avenir de tout chose sur cette. Terre nous devons plutôt prié le bon DIEU pour que leur politique de gouvernance puisse sortie lors pays de la crise dont, ils ont respectivement vécu.

  64. Primature, Perchoir, Palais de la République enfin : Le fabuleux destin politique de M. Sall, IBK et Roch Kaboré. Vous n’êtes qu’un sale journaliste On a besoin des articles qui nous tiennent informer de l’actualité et ceux qui nous amusent. Vous ferez mieux de vous donner à la comédie. Cela vous fera du bien. 😀 😀 💡 💡 💡

  65. Mr. le journaliste n’oublie pas d’y ajouter que même s’il faut une prochaine nous maliens nous choisirons le président IBK.

  66. IBK est du Mali le Mande Massa, est totalement différent de ce que vous pouviez imaginer. IBK devrais être président des maliens il y’à longtemps de cela, mais comme on le dit chaque chose en son temps et chaque temps en sa chose.

    Quand même nous maliens nous sommes fiers de lui et de ce qu’il est pour le Mali.

  67. Ce n’est pas par hasard que ces anciens PM sont devenus présidents de leurs pays. Monsieur votre analyse est superfétatoire et aucune pertinence là dans.

  68. IBK la solution, le Mali vous a choisi parce que vous êtes un homme de la situation et vous étiez le seul homme capable en ce temps de sauver le bateau Mali qui était au bord du chaos. Merci IBK et du courage pour tout ce vous faites pour ce pays.

  69. Plus de 77% des voies penses tu que cela c’est pour rien monsieur le journaliste? Comme on le dit on a rien sans peine, donc ces anciens premiers ministres ne sont pas à la tête de leurs pays par hasard, ils ont prouvé d’abord.

  70. Seul le travail paie l’homme, c’est ce qui a conduit IBK à la tête de la magistrature suprême. C’est en restant à l’écoute au service des maliens durant son règne à la primature qui a conduit IBK à la présidence.

  71. En réalité, il n’y a pas de comparaison entre IBK et ses prédécesseurs, cet homme est celui dont le peuple malien attendait avec impatience. Voilà aujourd’hui que le peuple n’a pas hésité à l’élire avec un score de plus de 77%.

  72. C’est le prix de leurs efforts qu’ils bénéficient actuellement ces anciens PM. Ils n’ont pas fait de coup d’état et ils n’ont pas triché aussi pour devenir président, ce sont les urnes qui l’ont élu démocratiquement.

  73. Malien et fier de l’être, Mandé Massa je suis fier de vous. Tout homme qui a la baaraka de ses parents ne tombera jamais. Vos ennemis ont beau fait, ils ne peuvent pas vous nuire. Remercie vos parents chaque jour que Dieu fait surtout votre maman. Lieu de vous rappeler ce vieil adage de notre pays, l’être est le reflet de sa maman. C’est-à-dire le sort d’un être dépend de la nature de sa maman. Croyez-moi, votre maman a su être à la hauteur. Niyé denw féré sonkon kélén naa dimi bédo bafaka. Soundiata Chii IBK vous êtes différent de vos autres. Les jaloux finiront bien par vous acceptez, car Allah son nii mogo son tékelen yé. Malidenw djigui, la flamme de la paix et de la stabilité du Mali, les maliens vous seront à jamais reconnaissant IBK. Ko foyi tila, président lafia lenden.

  74. C’est du n’importe quoi cet article, qu’est ce que l’élection de ces présidents ont à avoir avec leurs anciens employeurs? Ils ont montré des preuves et c’est pour cela que la population les a tendu la main encore pour combler les trous que leurs prédécesseurs ont laissé.

  75. Ce n’est pas le fruit du hasard qui a conduit ces différentes personnalités à obtenir la confiance de leurs peuples et devenir ensuite le président de la République de leurs pays. Comme on le dit, seul le travail paie.

  76. Le monsieur de Motti vous avez une courte réflexion et vous venez de faire une analyse tordue. Je pense que aucun d’entre ces anciens PM n’ont appliqué la force pour être président et ils ne sont pas venus aussi par transition ou arrangement. Votre article est nul.

  77. Monsieur comparaison n’est pas raison, tous ces anciens PM ont prouvé raison pour laquelle la population a remis sa confiance sur eux, donc il nous raconter autre chose et laisser cela.

  78. Sory n’oublier pas qu’IBK a été élu avec un plébiscite de 77,88% des voies et un record pour la première fois depuis l’avènement de la démocratie au Mali. Donc votre analyse est vaine.

  79. Monsieur le journaliste ne soit pas bête jusqu’à confondre vitesse et précipitation. L’élection de tous ces derniers présidents n’ont rien à avoir leurs mentors. C’est la population qui a élu tous ces présidents dont tu essaies de dénigrer.

  80. Le fait que ces anciennes têtes de la primature occupent la présidence de leur pays respectif n’est pas étonnant. Siinon, si nous essayons de voir, rare sont les premiers ministres qui arrivent à être président de la République.

  81. Ce journaliste est un gand ignorant, regardes ce que Maky a fait c’est d’aller contre Wade qui voulait fiare du Senegal un royaume ou son fils devrait etre le preince heritier et Sall a gagne, quand a Kabore il s’est eleve contre Balise et lui a dit NON tu ne falsifies pas la Constitution Burkinabe et il a gagne quand a IBK son mentor AOK s’est debarasse de lui et ce sont les circonstances d’un coup d’etat contre un president democratiquement elu qui l’ont amene la, le Mali voulait sortir coute que coute de la barbarie kaki et retrouver sa democratie et les circonstances ont fait qu’IBK est la, donc si Maky et Kabore sont les boulangers de leur destin en acceptant d’affronter le price du jour, IBK est le produit des circonstances a Bamako et a Kidal, evitons de comparer les “bananes et les oranges”.

    • Cher Kinguiranke, vous êtes vraiment un idiot de la première classe.
      Vous présentez IBK comme produit de circonstance ou je ne sais quoi,que diriez vous du nouveau président du Faso?
      A ma connaissance,IBK n’était pas le seul candidat après ces événements.Et s’il a été élu à 77% c’est qu’il le mérite.

Comments are closed.