Rassemblement du 10 juillet du M5 RFP : L’imam Dicko pourra t-il maitriser les manifestants ?

10

Avec la présence de manifestants extrémistes qui veulent à tout prix le départ du Président de la République, le rassemblement du 10 juillet 2020 du M5 RFP peut conduire à toutes sortes de dérives, surtout que celui du 19 juin 2020, a failli dégénérer.

 Le Rassemblement des Forces Patriotiques, Mouvement du 5 juin (M5-RFP) lors d’un point de presse tenu mercredi 1er juillet 2020, au siège de la CMAS à Magnambougou,  dit avoir « saisi » la main tendue du Président de la République avec l’acceptation de son offre de dialogue politique. Dans sa proposition de sortie de crise, le Président IBK, a proposé : la dissolution de l’Assemblée nationale, de la Cour constitutionnelle, et la latitude au M5 de proposer un Premier ministre issu de ses rangs. Une grande offre politique, un grand sacrifice, selon plusieurs analystes.

En retour, l’Imam Dicko et les siens n’ont pas craché sur la proposition d’IBK, mais en retour, ils ont fait d’autres propositions qu’on peut appeler contre-proposition. Se faisant, cette volonté de part et d’autres des deux parties devrait en principe conduire à un compromis.

Qu’en est t-il des propositions du M5 ?

Au-delà de ce que le président IBK a proposé, les contestataires sont allés au-delà, demandant de « dépouiller » le Président de l’ensemble de ses prérogatives et de les confier à un Premier ministre « pleins pouvoirs ». Pour le  M5, à défaut d’accepter  ces conditions sera organisé un rassemblement dit de pression, le vendredi 10 juillet prochain, suivi d’une désobéissance civile.

Comme dirait l’autre, dans les négociations, la rue n’a en principe pas sa place ou du moins les pourparlers ont horreur de bruits. A partir du moment où en toute responsabilité, le M5 a décidé de dialoguer avec le Président de la République, la rue ne doit aucunement s’interférer. Malheureusement, tel est le cas au M5-RFP. La pression de la rue, de certains responsables politiques a finalement eu  le dessus. De-là, peut-on déduire que M. Dicko n’est plus « maître du jeu ». Il semble être pris en otage par les leaders du M5 et les militants.

Dans cette volonté de vouloir mettre la pression sur le Président de la République à travers la rue, le M5 a-t-il pensé aux conséquences que cette marche du 10 juillet peut engendrer ? Où alors, ils ne sont pas sincères  avec eux-mêmes quant ils parlent de dialogue.

Tous les signes sont là pour montrer que cette troisième sortie du M5 sur la place de l’Indépendance pourrait dégénérer si elle devrait se tenir. On se souvient qu’à la fin du rassemblement du 19 juin, où l’imam a demandé aux manifestants de rentrer chez-eux, beaucoup n’étaient pas de son avis. Plusieurs centaines de personnes mecontentes, ont voulu monter à Koulouba, fort heureusement qu’ils ont été dispersés par la police.

Déjà très remontés par le comportement de M. Dicko dans la tournure des événements, certains manifestants au soir du 10 juillet n’exclu pas de « prendre leur responsabilité » surtout quand on sait qu’ils ont été empêchés le 19 juin par l’imam Dicko, qui leur a demandé de rentrer dans le calme chez eux.

Ces extrémistes pourraient profiter du meeting du 10 juillet  pour créer le « désordre total ». Cela est très fort possible surtout quant on sait que certains d’entre eux  se sont désolidarisés du clan Dicko refusant toute idée de négocier avec IBK. Ceux-ci pourraient ne pas faciliter les choses pour M. Dicko le 10 juillet surtout qu’il n’a pas la maîtrise de la foule. Il n’est pas à exclure que certains manifestants mal intentionnés pourraient infiltrés  la foule avec l’objectif que les choses tournent au vinaigre. Certains ont déjà montré leur position. Plusieurs jeunes de la tendance M5-EMK  n’ont pas caché qu’ils ne sont pas pour le maintien d’IBK au pouvoir et qu’ils écartent toute négociation avec lui. Donc, une sortie le 10 juillet 2020 peut conduire à toutes sortes de dérives sans précédent.

Ce faisant, l’Imam a l’obligation de trouver un terrain d’attente par le dialogue et d’éviter d’éventuels affrontements dont personne ne maitrise les issus.

Hamidou B Touré

 

Commentaires via Facebook :

10 COMMENTAIRES

  1. L argent du trésor est dans les mains du règne et ses proches

    Un meeting à 200.millions pour le soutenir alors qu il n y a pas de material dans nos hôpitaux et lui même un de tête il prend l avion pour les cliniques de France

  2. Plusieurs analystes avaient prévu et pensé que les rassemblements des 5 et 19 Juin ne verront pas la participation d’un grand monde. La tenue de ces rassemblements a prouvé le contraire. A mon avis, il faut que IBK et son régime acceptent de s’effacer comme demandé par le M5, au risque de voir le pays s’embraser. Il demeure clair que le nombre de mécontents est beaucoup plus élevé que celui des proches du régime. Aucune démonstration n’est nécessaire pour le prouver. Il faut juste accepter la réalité des choses. Que l’on soit membre, partisan ou même sympathisant de IBK et de son régime, il n’en demeure pas moins que les personnes frustrées et laissées pour compte se rallieront au M5 pour espérer un avenir meilleur et surtout lorsque l’on voit le clan présidentiel s’accaparer de tous les deniers publics et qui, de surcroît, sont très mal utilisés, notamment les sorties récentes du fiston national avec sa bande dans des bateaux de croisière ou de plaisance et à coup de millions de francs cfa. Il faut y réfléchir ! La logique de leur départ est toute tracée.

    • Tu continue de faire bla bla jusqu’à tous les villages du centre seront brûler, après tu sera réveiller au lieu de défendre le pays et non regarde tu tous les villages de centre sont entre de dispartrer deux par deux .

  3. Ce soidisant groupe dopposition sera victime de sa puisance. IBK forme le gouvernement et on continue notre chemin

    • Votre chemin sur le crâne de tout les maliens ? Nos morts ne compte pas ? Tout ses milliard volés ne compte pas ? La tradition en complicité avec l extérieur ne compte pas ? Car IBK à toujours écouter les chancelleries étrangères à la pla peuple malien, grâce à IBK la minusma est et la et entrain de travailler le découpage du mali, y siki I kolikan, anw ban fasso coumabo sans ibk

    • Le mali sera sans IBK très prochainement, le président le plus incompétent de l’histoire du mali à été assommé par son père emmanuel macron et idriss deby au sommet du G7. Une Humiliation qu il doit gérer à sebenikourou devant son verre et dans un silence coupable il a été traité de lâche, mou etc,,,,amateurisme politique, pas malin, nul dans la méthode France afrique.

      • Au sommet du G7 sahel a Mauritanie, car les pays du sahel et leur maître plus misnuma raciste et coloniale ça fait 7

        IBK s occuper de l agenda des occupants du mali, mais ignore que la nation malienne peut prendre son destin en main. Ils auront une surprise sans tarder, les maliens ont tout compris raison de cette prise conscience collective

  4. Imam Dicko very much appear to be man morals who very much care for lives of Malians but we all know there are violent parties among that amalgamation that is beyond his control plus will do as they desire no matter consequences.
    Thus all groups of amalgamation should be made responsible for any violent acts a member of their group take.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here