Réactions suite à l’attaque terroriste contre le camp de Kati : «Nous sommes horrifiés par ces attaques odieuses et récurrentes dirigées contre les FAMA »

0

Pr. Marimantia Diarra, Président de l’ADEMA PASJ : «Cette série d’attaques terroristes interpellent tous les acteurs politiques et les Organisations de la Société civile à créer une union sacrée autour du Mali »

L’Adéma-Parti Africain pour la Solidarité et la Justice (Adéma-PASJ) est préoccupé par la situation alarmante qui règne dans le pays, caractérisée par de multiples attaques des positions des Forces Armées et de Sécurité et contre les populations civiles maliennes. En effet, il ne se passe plus un seul jour sans que des Maliens ne soient victimes d’insécurité. L’Adéma-PASJ est fortement choqué et attristé par cette vague d’attaques odieuses, les condamne sans réserve, et invite les Autorités de la Transition à ne ménager aucun effort pour briser cette spirale de violences dans notre pays. Cette série d’attaques terroristes ignobles interpellent tous les Acteurs politiques et les Organisations de la Société civile à créer une union sacrée autour du Mali, dont l’existence est en danger. Tous les citoyens doivent redoubler de vigilance et collaborer activement avec les Forces de Défense et de Sécurité. L’Adéma-PASJ salue la promptitude et le professionnalisme des FAMa face à ces attaques terroristes récurrentes et insiste auprès des plus Hautes Autorités de la Transition sur la nécessité impérieuse d’assurer pleinement la sécurité et la protection des personnes et de leurs biens sur l’ensemble du Territoire national. L’Adéma-PASJ saisit cette douloureuse occasion pour rendre encore hommage aux victimes civiles et militaires tombées pour la défense de la Patrie, et souhaiter prompt rétablissement aux nombreux blessés. Le Parti Africain pour la Solidarité et la Justice (Adéma-PASJ) salue les mesures déjà prises par les Autorités de la Transition pour faire face à la situation sécuritaire du pays et les encourage à poursuivre sur cette voie. Face aux périls, l’Adéma-PASJ, tout en réaffirmant son soutien indéfectible aux Forces de Défense et de Sécurité dans leur combat contre les ennemis de la Paix, estime que la défense de la Patrie engage tous les Maliens. Les périls qui pèsent sur notre pays doivent nous amener, tous, à changer de comportements et d’altitudes.

———————————–

Dr. Youssouf DIAWARA, Président du Yelema (Le Changement) : « Le parti YELEMA appelle au sursaut national des filles et fils du Mali afin de créer l’union sacrée autour de notre chère patrie »

Le parti YELEMA « Le Changement » condamne avec la dernière rigueur les attaques terroristes contre le camp militaire de Kati, le détachement de la gendarmerie de Kolokani et celui des FORSAT à Douentza, présente ses condoléances aux familles des disparus et souhaite un prompt rétablissement aux blessés. Le parti YELEMA « Le Changement » félicite et encourage les FAMa qui ont riposté à ces attaques ignobles avec professionnalisme, et leur assure de son soutien indéfectible. Le parti YELEMA « Le Changement » invite l’ensemble des Maliens à une vigilance accrue et les exhorte à collaborer avec nos forces de défense et de sécurité qui assurent, au prix d’innombrables sacrifices consentis, la protection de la Nation. Le parti YELEMA « Le Changement » réaffirme son engagement à jouer pleinement sa partition dans la lutte contre le terrorisme et l’obscurantisme en vue de la libération complète de notre pays. Enfin le parti YELEMA « Le Changement » appelle au sursaut national des filles et fils du Mali afin de créer l’union sacrée autour de notre chère patrie plus que jamais menacée par les forces du mal.

————————

Aguibou Bouaré, Président de la Commission nationale des droits de l’Homme au Mali (CNDH) : «Nous invitons le Gouvernement à renforcer les mesures de défense et de sécurité, à rechercher, identifier, traduire en justice les auteurs… »

Nous avons appris avec consternation et une profonde affliction les attaques barbares perpétrées, le jeudi 21 juillet, contre les positions FAMA à Douentza, Koro, Thy , Bapho, Ségou et Kolokani et ce jour vendredi 22 courant à Kati. Nous inclinons devant la mémoire des disparus et souhaitons prompt rétablissement aux blessés. Nous sommes horrifiés par ces attaques odieuses et récurrentes dirigées contre les FAMA. Nous condamnons avec la dernière rigueur ces attaques perfides et ignobles ; invitons le Gouvernement à renforcer les mesures de défense et de sécurité ; à rechercher, identifier, traduire en justice les commanditaires, auteurs et complices de ces abus graves aux droits humains et au Droit international Humanitaire ; réitérons notre soutien aux forces de défense et de sécurité du Mali dans leur noble combat contre les forces obscurantistes dans le strict respect des droits de l’Homme et du droit international humanitaire ; appelons les forces partenaires à appuyer et soutenir les FAMA dans la lutte contre le terrorisme. La protection des droits de l’Homme est une responsabilité partagée.

————————-

Daouda Touré, secrétaire général de l’URD : «L’URD condamne avec la dernière rigueur ces attaques ignobles et barbares »

L’Union pour la République et la Démocratie (URD) a appris avec une grande consternation que des hommes armés ont attaqué tôt ce vendredi 22 juillet 2022, des positions de l’armée malienne à Kati. Ces attaques interviennent après celles perpétrées la veille contre des positions de nos forces armées et de sécurité à Kolokani et à Douentza ayant entrainé des pertes en vies humaines, des blesses et des dégâts matériels. En ces douloureuses circonstances, l’URD présente ses sincères condoléances aux autorités de la transition, à l’Armée Malienne, aux familles des disparus et souhaite également un prompt rétablissement aux blessés. L’URD condamne avec la dernière rigueur ces attaques ignobles et barbares. L’URD renouvelle sa confiance aux autorités de la transition, aux forces armées et de sécurité du Mali et les encourage dans leur combat combien difficile contre les forces du mal. Le parti les exhorte à rechercher les auteurs, coauteurs et les éventuels complices de ces actes inacceptables afin qu’ils soient punis conformément à la loi. L’URD reste convaincue que ces attaques barbares ne feront que renforcer la détermination des autorités de la transition et des Famas dans leur mission de sécurisation et de stabilisation de l’ensemble du territoire national. A cet effet, l’URD invite les forces vives de la nation et l’ensemble des populations à faire l’union sacrée autour des autorités de la transition et de nos forces armées et de sécurité.

——————————————-

Communiqué Du Cadre D’échange Des Partis Et Regroupements Politiques Pour Une Transition Réussie Suite Aux Attaques Terroristes :  « Le Cadre invite les Autorités à rechercher et à traduire devant les juridictions compétentes les auteurs de ces attaques »

Le cadre a appris avec stupéfaction et indignation les attaques simultanées des 21-22 juillet 2022 dans plusieurs localités du pays dont, Kati la première Zone Militaire du pays visant particulièrement les emprises des forces de défense et de sécurité maliennes. Le Cadre condamne avec la dernière rigueur ces attaques lâches et barbares dont le mode opérationnel ne laisse planer aucun doute sur leurs auteurs. Le Cadre présente ses sincères condoléances aux familles éplorées, aux forces de défense et de sécurité et à la Nation malienne toute entière. Le Cadre souhaite prompt rétablissement aux blessés civils et militaires. Le Cadre félicite les Forces de défense et de sécurité pour leur professionnalisme et leur réactivité salutaire. Le Cadre invite les Autorités à prendre à sa juste mesure la nouvelle situation que constitue la simultanéité des attaques dans diverses régions du pays, à rechercher et à traduire devant les juridictions compétentes les auteurs de ces attaques ignobles qui ne peuvent rester non punies. Le Cadre lance un vibrant appel à nos concitoyens à l’union sacrée autour des forces de défense et de sécurité.

Ont signé le 22 juillet 2022

Les Présidents des Partis et Regroupements Politiques : EPM, Espérance Nouvelle-Jigiya kura, ARP, NVPM, YELEMA, ASMA-CFP, ICAP, ADRP, CNDR, Parti Mali Emergence, CVCRT.

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here