Référendum du 9 juillet 2017 : La victoire du ”NON” se profile, les raisons?

0
Une manifestation contre le réferendum

Si un sujet domine aujourd’hui l’actualité malienne, c’est bien le référendum du 9 juillet 2017. Dans un moi, les maliens sont appelés dans les urnes pour voter pour ou contre la révision constitutionnelle. Si l’Assemblée nationale du Mali a adopté par 111 voix pour, 35 contre et 0 abstention, la loi portant révision de la Constitution du 25 février 1992, cela ne semble pas refléter l’aspiration du peuple malien dont le nombre d’indécis est important.

Le 09 juillet, ce sera le jour de référendum dans la Botte. Les Maliens se prononceront sur une vaste réforme constitutionnelle proposée par le Président de la République IBK et son gouvernement. Les avis sont divergents quant aux objectifs de cette révision. Selon certains observateurs, Celle-ci vise à renforcer le pouvoir du Président de la République et qui n’est surtout pas une priorité dans le contexte actuel du pays. Et pour d’autres, il s’agirait de renforcer les acquis démocratiques.  Ainsi la polémique enfle. Mais force est de constater que nulle n’a besoin de se servir d’une loupe pour se rendre compte qu’à un mois du scrutin, la victoire du « non» semblerait crédible (bien entendu si les choses se passent normalement). Car plusieurs partis politiques, les organisations de la société civile, les animateurs des réseaux sociaux, ainsi que la majorité de la presse locale ont montré leur position défavorable visant à faire bloc contre la révision constitutionnelle. Ce qui est marrant dans tout ça, les Maliens ne sont pas suffisamment informés du contenu de ce projet relatif à cette révision constitutionnelle. Du coup la campagne de sensibilisation pour faire échouer ce projet a pris l’avantage sur sa réussite. Dans la même foulée, des manifestations ont eu lieu  jeudi et samedi organisée par le mouvement Trop C’est Trop. Mais ce qui est sûr, si ce pronostic s’avère vrai,  ça serait un coup dur pour le Président IBK dont la popularité continue incontestablement à chuter ces dernières années. Donc c’est un enjeu majeur pour le régime qui tentera d’user de tous ses moyens pour que le ”Oui”  l’emporte.

MD

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER