Réformes politiques et institutionnelles à venir au Mali : Le consortium des femmes dans la transition sociopolitique au Mali poursuit la restitution des travaux des Assises Nationales de la Refondation

0

Mme Kéita Yaraba Kéita, représentant la Ministre de la promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille (MPFEF), a présidé, le 23 novembre 2021, au Mémorial Modibo Kéita, les travaux d’ouverture de l’atelier de restitution des résultats sur les textes fondamentaux du Mali à l’intention des femmes des Communes III et IV du District de Bamako. Mme Saran Keïta Diakité, présidente du consortium des femmes dans la transition sociopolitique au Mali, était, pour la circonstance, à ses côtés. Ledit atelier de restitution est organisé par le Consortium des femmes dans la transition sociopolitique au Mali (composé de 5 réseaux féminins), avec le soutien technique et financier de ONU Femmes ; l’Union Africaine, Coopération Canadienne ; Ambassade de Norvège ; Ambassade de Suède ; Ambassade de Danemark ; Ambassade de Suisse.

L’activité de restitution, explique Me Saran Kéita, se tient dans le cadre des ANR (Assises nationales de la Refondation) prévues dans le pays par les autorités de la transition. Il s’agit à l’occasion de ces travaux de restitution, dit-elle, de permettre à nous les femmes de comprendre, s’approprier le document afin d’avoir une idée nette de tout ce qui va se passer aux ANR. En somme, ajoute Me Saran Kéita, inviter les femmes (lettrées ou pas) à se mobiliser pour aller porter leurs préoccupations afin qu’elles soient prises en compte dans les recommandations qui serviront de base à la refondation du Mali.

En effet, rappelle Me Saran Kéita, la présente rencontre est la suite logique des ateliers tenus à Bamako en début d’année sur les textes fondamentaux en République du Mali. Les recommandations en sont sorties. Il s’agit pour nous à présent, déclare Me Saran Kéita, de recueillir les préoccupations après celles des femmes des dix régions du pays que nous venons de parcourir afin de prendre en compte les préoccupations de l’ensemble des femmes du Mali. Cette restitution est en train d’être faite, dit-elle, dans les six communes du district de Bamako.

Mme Kéita Yaraba Kéita a, au nom de son ministre, salué les femmes maliennes de leur implication dans les activités des réformes politiques du pays pour refonder l’Etat malien. Elle a invité les collègues femmes à se donner corps et âme, à saisir l’occasion pour faire des propositions allant dans le sens de la prise en compte de leurs préoccupations.

Hadama B. Fofana

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here