Rencontre Soumi-IBK : l’artisan, c’est Annadif

0
Mahamat Saleh Annadif
Le représentant spécial du secrétaire général de l'ONU et chef de la mission des Nations unies au Mali (Minusma), Mahamat Saleh Annadif, ici le 17 février 2016. HABIBOU KOUYATE / AFP

Le président de la République Ibrahim Boubacar Kéïta et le chef de file de l’opposition Soumaïla Cissé se sont rencontrés mardi soir. Même si on n’a pas appris beaucoup de cette réunion de haut niveau attendue par tous les Maliens, on peut affirmer aujourd’hui qu’elle a été facilitée par le représentant spécial du secrétaire général de l’ONU dans notre pays. Mohamed Saleh Annadif est, en réalité, le principal artisan de cette rencontre qui commence à redonner espoir à l’ensemble de la communauté nationale et internationale. Il faut aussi rappeler que le RSSG des Nations unies est, également, très discrètement, sur d’autres fronts relatifs à la stabilité du Mali.

Le départ de Boubèye : pas à l’ordre du jour

Depuis un certain temps, certains de nos compatriotes estiment que le départ du Premier ministre, Soumeylou Boubèye Maïga, pourrait calmer le front social et permettre au président de souffler un peu face à la grogne sociale qui ne cesse de monter. On parle de la démission de SBM, surtout, depuis que les religieux s’y sont mêlés et l’exigent depuis le fameux meeting du stade du 26 mars. Des observateurs sont allés jusqu’à faire croire qu’il en a été question lors de la réunion IBK-SOUMI. Nous sommes en mesure de vous affirmer, nous fiant à des sources du côté de la présidence comme du siège de l’URD, qu’il n’a pas été question de la démission de SBM lors de cette rencontre. Soumaïla, nous dit-on, est dans d’autres préoccupations en faveur du pays et de la construction nationale.

La Rédaction

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here